Mon Allociné
Shirley, un voyage dans la peinture d'Edward Hopper
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>Shirley, un voyage dans la peinture d'Edward Hopper</strong> Bande-annonce VO
facebook Tweet G+Google
Shirley, un voyage dans la peinture d'Edward Hopper Bande-annonce VO
Film : Shirley, un voyage dans la peinture d'Edward Hopper
3,4 pour 145 utilisateurs
Stars : Stephanie Cumming, Christoph Bach, Florentin Groll, Elfriede Irrall, Tom Hanslmaier
Mise en ligne : lundi 21 juillet 2014
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>Shirley, un voyage dans la peinture d'Edward Hopper</strong> Bande-annonce VO 1:26
Shirley, un voyage dans la peinture d'Edward Hopper Bande-annonce VO
306 810 vues

Commentaires

  • sinemaze

    Premier aperçu vidéo.

  • Blizz H.

    Original! Ca promet de belles choses à l'avenir, pourvu que d'autres s'en inspire.

  • LBDC

    (...) Chaque scène du film se présente donc sous la forme d’une peinture vivante, qui nous raconte, en 13 scènes/tableaux d’Edward Hopper, la vie d’une certaine Shirley.
    Attention ! Point de Chop Suey ou de Night Owls. Ces 13 tableaux font partie des « méconnus ». Cependant, ils possèdent évidemment la patte inimitable de leur auteur.
    Chaque scène prend place dans un tableau d’ Hopper retranscrit grandeur nature, en un décor d’une précision inouie. Gustav Deutsch y transforme l’oeuvre du peintre grâce à une chorégraphie minutieuse qui place chaque personnage dans l’écran, de manière à recomposer en permanence une variation du tableau original.

    Chacun ressent Edward Hopper d’une façon différente. Ce que j’aime chez lui par exemple, c’est sa façon de capter des instants de vie, d’une époque, dans les univers d’une ou plusieurs personnes ; parfois vacanciers, souvent urbains, les environnement et les personnages de Hopper s’installent dans le réel. Ses tableaux et leur trait unique créent une dimension à la fois parallèle et concrète, entre nostalgie et intemporalité, qui peuvent autant émouvoir que déranger par leur proximité (...)

    Retrouvez l'intégralité de notre critique de Shirley : Un Voyage au coeur de la peinture d' Edward Hopper, sur Le Blog du Cinéma

Voir les commentaires