Mon compte
    This England sur Canal+ Séries : la série sur Boris Johnson et le coronavirus est arrivée "trop tôt" selon les médias britanniques
    30 nov. 2022 à 08:00
    Clément Cusseau
    Clément Cusseau
    -Rédacteur
    Après des études en école de cinéma, il intègre la rédaction d’AlloCiné en 2011. Il est actuellement spécialisé dans les contenus streaming et l’actualité des plateformes SVOD.

    La presse britannique n’a pas été tendre avec la mini-série "This England", retraçant la gestion de l’épidémie du Covid-19 par le Premier ministre anglais Boris Johnson.

    Diffusée outre-Manche en septembre dernier sur Sky Atlantic, et dès ce lundi 28 novembre en France sur Canal+ Séries, la mini-série This England (six épisodes) retrace la gestion de l’épidémie de coronavirus par le controversé Premier ministre Boris Johnson.

    Plongée dans la sphère politique du gouvernement britannique et portrait intime de l’ancien leader du Parti conservateur incarné par Kenneth Branagh, la série s’annonçait comme l’un des événements télévisuels de cette fin d’année 2022.

    This England : les années Boris Johnson
    This England : les années Boris Johnson
    Sortie : 21 septembre 2022 | 52 min
    Série : This England : les années Boris Johnson
    Avec Kenneth Branagh, Ophelia Lovibond, Simon Paisley Day
    Presse
    3,9
    Spectateurs
    3,4
    Voir via MyCanal

    Mais la presse britannique ne s’est pourtant pas emballée pour This England, s’accordant presque unanimement à reprocher à la série d’être arrivée trop tôt, sans bénéficier du recul nécessaire à une fiction historique.

    Ainsi nos confrères de The Guardian ont salué la performance de Kenneth Branagh, effectivement méconnaissable dans la peau de Boris Johnson, mais ces derniers ont également exprimé leurs regrets que le portrait dressé de l’ancien Premier ministre ne soit pas suffisament incisif, accusant même le programme de "desservir la mémoire de toutes les victimes décédées."

    Pour Neil Armtrong, correspondant pour la BBC, le constat est similaire : au-delà d’une performance "tout à fait convaincante" de Kenneth Branagh, notre confrère reproche à la série son manque de subtilité, des choix artistiques discutables mais également le caractère voyeuriste de certaines scènes, ayant d'ailleurs contraint la production à ajouter des messages d’avertissement avant la diffusion de certains épisodes.

    Sky Atlantic
    Boris Johnson (Kenneth Branagh) et sa fiancée Carrie Symonds (Ophelia Lovibond)

    Parmi les rares médias à accorder du crédit à la série, la rédaction du Irish Times qualifie la série de "largement regardable, à condition d’avoir l’estomac suffisament solide pour la regarder", estimant qu’il tient à chaque spectateur de considérer s’il est ou non trop tôt pour consacrer une fiction sur l’épidémie de coronavirus, et sa gestion par le gouvernement britannique.

    Enfin, le journal conservateur Daily Telegraph livre lui aussi une critique négative, estimant pour leur part le maquillage de Kenneth Branagh raté : "Cela ne le fait pas ressembler à Boris Johnson, cela lui donne plutôt l’air bizarre et glauque". Nos confrères jugent par ailleurs l’imitation vocale de l’ancien Premier ministre comme "à moitié réussie".

    Il sera donc intéressant d’observer si les critiques français ont réservé un accueil plus positif à la série ou si, à l’image du ressenti exprimé par leurs confrères d’outre-Manche, This England leur aura donné l’impression d’un immense gâchis.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top