Mon compte
    Les Marvel de la honte : le film que la firme a fait disparaître
    2 févr. 2022 à 17:00
    Corentin Palanchini
    Le MCU de Kevin Feige a pris la place du western et des sérials des années 30 à 50, Corentin suit donc cette prise de relais avec attention. L’écriture de l’émission FanZone pendant des années lui a fait creuser les secrets de cet univers connecté multi-plateformes inédit dans l’Histoire du cinéma.

    Découvrez un long métrage Marvel tourné, travaillé en post-production mais qui n'est jamais sorti, car il n'était qu'une vaste arnaque !

    Il est peut-être l'un des ratages les plus connus de Marvel car c'est aussi le plus improbable : imaginez un film entièrement tourné... pour ne jamais sortir ! Bienvenue dans The Fantastic Four de 1994 !

    The Fantastic Four
    The Fantastic Four
    1h 30min
    De Oley Sassone
    Avec Alex Hyde-White, Jay Underwood, Rebecca Staab
    Spectateurs
    1,7

    Avez-vous entendu parler de Constantin Film Production ? Cette firme assez méconnue possède les droits cinématographiques des Quatre fantastiques alias La Chose, Mr Fantastique, La Femme invisible et La Torche humaine, et ce depuis 1986 jusqu'à aujourd'hui.

    Elle ne finance généralement pas les films elles-mêmes mais on la retrouve au générique même de la version la plus récente, sortie en 2015 avec Miles Teller et Michael B. Jordan. Sauf qu'en 1992, Constantin film va perdre les droits des personnages, qui vont revenir dans l'escarcelle de Marvel. Elle décide alors - en catastrophe - de produire une adaptation, car en lançant un projet, le compte à rebours de la perte des droits est remis à zéro.

    Constantin Film

    Elle s'allie pour cela avec la boîte de production de Roger Corman, New Horizons, qui à l'époque sort surtout des DTV pour le marché vidéo. Constantin et Corman avancent chacun 750 000 dollars, portant le budget à 1,5 millions (soit 3 millions de 2022). On confie la mise en scène à Oley Sassone, un réalisateur de clips qui venait de signer Bloodfist III: Forced to Fight, déjà pour Corman.

    Un budget misérable

    Aucun membre de l'équipe ne sait ce qui se joue en coulisses pour Constantin Film autour des droits. Tout ce qu'ils comprennent, c'est qu'il faut aller vite et tourner pour sortir le film en salles le plus vite possible. Pour des raisons budgétaires, le réalisateur n'a pas de moniteur et ne voit pas son cadre au moment où il tourne.

    Constantin Film
    Dr Fatalis

    La plupart des acteurs portent leurs propres vêtements lorsqu'ils ne sont pas en tenue des Quatre fantastiques, les combinaisons spatiales ressemblent à du papier d'aluminium, le tournage se déroule dans une grange transformée en studio de fortune recyclant des décors de Carnosaur, le sous-Jurassic Park précédemment produit par Corman.

    Le coup de poignard de Stan Lee

    Co-créateur des super-héros Marvel, Stan Lee visite plusieurs fois le plateau, se montre enthousiaste et encourageant puis, dans une interview en 1993, dégomme le projet en déclarant qu'il s'agit du dernier film adapté de Marvel sur lequel il n'a pas de contrôle créatif et qu'il n'en attend "pas grand-chose". L'équipe vit cela comme un coup de poignard.

    Constantin Film
    Les 4 superhéros

    Le tournage se termine en fin janvier 1993, une bande-annonce est diffusée dans les cinémas et pourtant... la post-production (montage, effets spéciaux) est arrêtée. Le superviseur des effets spéciaux engagé a menti sur son CV et livre (en retard) des rendus indiffusables. Un remplaçant compétent lui est trouvé en catastrophe et le travail reprend, avec des délais compliqués à tenir. Les choses se compliquent encore lorsque Roger Corman arrête de payer.

    Un tournage clandestin

    Il manque des plans, et Oley Sassone se retrouve à les tourner en toute clandestinité et à faire la post-production de son côté. Toujours par manque de budget, le son plateau est conservé et n'est pas réenregistré a posteriori, rendant notamment les dialogues du Doctor Doom assez difficilement audibles puisqu'étouffés par son masque.

    Constantin Film
    Les 4 fantastiques à la merci du Dr Fatalis

    La promotion commence à s'organiser mais à ce stade, Roger Corman n'est plus impliqué. Ce sont les acteurs qui, avec leurs fonds propres, engagent un attaché de presse et débutent une tournée pour parler du film. Sauf que le couperet tombe : la Twentieth Century Fox a passé un accord avec Marvel et Constantin Film pour sortir une franchise à gros budget autour des Quatre fantastiques.

    Cela deviendra à terme les films sortis des années plus tard en 2005 et 2007, mais en attendant, l'équipe de 1994 est sommée d'arrêter la promotion et ils comprennent alors que leur film n'a jamais été voué à sortir si un autre accord plus intéressant était passé avec un autre studio à propos des 4 super-héros. Plus besoin de cette production cheap pour garder les droits des personnages, autant la jeter à la poubelle !

    Constantin Film
    Le mariage de Reed et Susan

    Pour toutes les personnes impliquées, c'est un coup de massue. Le réalisateur, les acteurs espéraient pouvoir se servir de ce petit film pour se faire connaitre et développer leurs carrières. Finalement, ils réalisent qu'ils ont été escroqués depuis le début.

    Une fois la décision prise, Roger Corman appelle Sassone pour lui dire que l'accord signé lui a fait gagner 1 million de dollars. Sauf que Sassone lui, ne touche rien. Comme il le racontera en 2015 dans le passionnant documentaire Doomed: The Untold Story of Roger Corman's The Fantastic Four :

    Je pense que [Corman] a fait terminer le film et payé une partie de la post-production pour avoir un moyen de pression supplémentaire dans la négociation de son accord. (...) Mais je ne pense pas qu'il savait depuis le début. Il s'en est juste mieux tiré que [nous qui avons fait le film].

    Bienvenue à Hollywood !

    Le film est visible gratuitement sur Youtube et a depuis 1994 était vendu en conventions, en DVD pirate. Sassone suppose que c'est en faisant des copies du film pour lui-même qu'un employé de la société de copie a récupéré le long métrage en réalisant qu'il s'agissait des Quatre fantastiques.

    Quoi qu'il en soit, c'est grâce à cela qu'une version du film est visible. Faut-il la regarder ? Le projet est incontestablement raté mais aurait pu être très correct avec un budget confortable. Il suit la trame des comics Fantastic Four n°1 et l'origine de Fatalis racontée dans Fantastic Four Annual n°2.

    Marvel Comics
    Extrait de la couverture du premier numéro des Quatre fantastiques

    Maintenant que Marvel Studios a récupéré les droits des Quatre fantastiques, verra-t-on Constantin Film au générique ? Le long métrage fera-t-il un clin d'oeil à cette version de 1994 devenue culte ? Pour le savoir, armez-vous de patience, car cette nouvelle aventure n'est pas attendue avant 2025.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top