Mon compte
    Pomme : pourquoi elle a perdu plusieurs milliers de followers pendant le tournage de La Vénus d'argent
    Brigitte Baronnet
    Passionnée par le cinéma français, adorant arpenter les festivals, elle est journaliste pour AlloCiné depuis 12 ans. Elle anime le podcast Spotlight.

    Actuellement à l'affiche, La Vénus d'argent est le premier rôle de Pomme (Claire Pommet). Lors de ce tournage, la chanteuse et actrice a perdu plusieurs milliers de followers sur Instagram. On vous explique.

    C'est l'une des meilleures nouvelles que nous a donné le cinéma français depuis longtemps, et elle s'appelle Pomme ou plutôt Claire Pommet !

    La chanteuse à succès, et donc désormais actrice, est à l'affiche depuis mercredi dernier de La Vénus d'argent. Elle impressionne dans ce drame à l'atmosphère singulière et captivante.

    La Vénus d'argent
    La Vénus d'argent
    De Héléna Klotz
    Avec Claire Pommet, Niels Schneider, Sofiane Zermani
    Sortie le 22 novembre 2023

    Mis en scène et coécrit par Helena Klotz, La Vénus d'argent nous invite à suivre le personnage de Jeanne, une jeune femme de 24 ans qui fait le pari de réussir sa vie dans le monde de la finance. Pour gagner sa liberté. Un rôle dont Pomme nous parle en interview vidéo ci-dessus.

    Pour cette toute première expérience au cinéma, Pomme a dû faire face à une scène importante, qu'elle ne voulait pas faire à l'origine : se raser la tête pour les besoins d'une séquence.

    En interview pour AlloCiné (retrouvez la version podcast de notre entretien ci-dessous), elle nous a expliqué pourquoi cette scène a été assez dure à approcher.

    "Quand on est exposée et qu'on est une femme, il y a des critères à respecter, selon la population, visiblement. Avoir les cheveux rasés ne faisait pas partie des critères d'une certaine partie des gens qui me suivaient sur Instagram... J'ai eu une vague de gens qui ont arrêté de me suivre quand je me suis montrée la tête rasée, c'était assez fou."

    Elle poursuit : "Au début, je ne voulais pas [me raser la tête] parce que j'ai fait la promo de mon album presque en même temps que j'ai tourné le film. Je me disais "ça va être l'enfer, je vais arriver en promo avec la tête rasée et je vais devoir me justifier", car je savais que ça allait être un sujet.

    Évidemment si j'avais été un homme qui se rase la tête, personne ne m'aurait demandé ce qu'il s'était passé. Là je savais que ça allait être un sujet, donc ça me stressait un peu.

    On a modifié des choses du scénario ensemble avec Héléna [Klotz], dans la relation entre le personnage de Jeanne et celui d'Augustin, joué par Niels Schneider. Avec tout cet aspect autour du consentement, de l'intimité. Rebâtir une confiance.

    Finalement ça devenait très important dans la façon dont on a un peu réécrit le scénario. Cette scène de rasage devenait une scène d'intimité et comme une scène de réparation.

    Donc après avoir dit non pendant des mois et en en reparlant, je me suis rendue compte que pour que le film aille où Héléna Klotz avait envie qu'il aille, il fallait que je me fasse raser la tête.

    J'ai accepté de faire ce film. Héléna Klotz a accepté de faire des concessions sur des choses que je n'avais pas envie de faire donc je me suis rasé la tête, et ça sera peut être la seule fois de ma vie où je le fais.

    Ou peut être que je vais découvrir que j'ai envie d'avoir la tête rasée tout le temps. Ce qui n'était pas le cas, mais ça m'a permis de vivre cette expérience, au service du film.

    Dans l'expérience de jeu que j'ai eue, il fallait mettre de côté mon identité, ma personnalité pour le meilleur, et pour une leçon d'humilité qui m'a vraiment fait du bien, et ouvert l'esprit.

    C'était comme être un vaisseau au service d'un projet. Mais ça a été le cas à tous les niveaux, et pas seulement de mon apparence. Dans l'expérience de jeu que j'ai eue, il fallait mettre de côté mon identité, ma personnalité pour le meilleur, et pour une leçon d'humilité qui m'a vraiment fait du bien, et ouvert l'esprit. Je n'ai aucun regret par rapport à ça, même si j'ai perdu 2 500 abonnés sur Instagram, mais j'en ai encore plein d'autres."

    La Vénus d'argent, avec Claire Pommet, Niels Schneider, Sofiane Zermani est actuellement au cinéma.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top