Mon compte
    Récompensé à la Mostra de Venise, cet émouvant portrait de la jeunesse va vous fasciner
    Isaac Barbat
    Isaac Barbat
    -Rédacteur ciné-séries
    Biberonné aux films de genre dès son plus jeune âge, amoureux des monstres et de l'hémoglobine, ses excursions cinématographiques le mènent parfois jusqu'à Truffaut ou Duvivier… pour son plus grand plaisir !

    Aujourd’hui en salle, Un Jeune Chaman dresse un fascinant portrait de la jeunesse dans toute sa complexité. Une pépite du cinéma de l’indicible, primée à la 80e édition de la Mostra de Venise, à ne manquer sous aucun prétexte !

    Une jeunesse aux multiples visages

    À 17 ans, Zé (Tergel Bold-Erdene) est un brillant élève, promis à un bel avenir. Enfant modèle, aussi studieux que mature, il assure aussi un rôle capital pour la collectivité en dehors de l’école, celui de chaman. Au terme d’un rituel d’invocation, Zé peut communier avec l’esprit des défunts pour guider les membres de sa communauté dans les décisions les plus importantes de leur vie.

    Arizona Distribution

    Mais sa rencontre avec Maralaa (Nomin-Erdene Ariunbyamba) une jeune fille de son âge, va remettre en question son quotidien structuré et faire vaciller le pouvoir qu’il considérait comme acquis. Parviendra-t-il à trouver un équilibre entre ses deux vies ?

    Un jeune chaman
    Un jeune chaman
    Sortie : 24 avril 2024 | 1h 43min
    De Lkhagvadulam Purev-Ochir
    Avec Tergel Bold-Erdene, Nomin-Erdene Ariunbyamba
    Presse
    3,5
    Spectateurs
    3,7
    Séances (111)

    “Nous portons de nombreuses identités en nous, avec les responsabilités que ça implique”

    Pour son premier long-métrage, la réalisatrice mongole Lkhagvadulam Purev-Ochir s’est inspirée d’une rencontre qui l’a profondément marquée dans sa jeunesse avec un personnage pour le moins atypique, au moins aussi singulier que le jeune Zé.

    Ma mère m’avait emmenée consulter un chaman pour une affaire de famille, raconte la cinéaste. Alors que j’attendais ma mère, un jeune homme est venu s’asseoir à côté de moi. Il avait l’air très sympa, ses deux bras étaient couverts de tatouages et il portait une boucle d’oreille. Il a commencé à jouer à un jeu sur son téléphone. Une fois sorties de la maison, ma mère m’a dit que c’était le chaman que nous venions de consulter. J’étais déjà allée voir des chamans et des voyants, mais jamais un chaman plus jeune que moi ! Ce moment m’a profondément marquée [...] Nous portons souvent de nombreuses identités en nous, avec les responsabilités que ça implique.

    C’est précisément cette confrontation permanente entre les différentes facettes de la personnalité de Zé qui rend son personnage aussi fascinant. Élève brillant et fils conciliant, adolescent en pleine découverte de son corps et de sa sexualité, chaman aux pratiques ancestrales sur qui toute la communauté d’Oulan-Bator peut compter...

    Arizona Distribution

    Mais loin de s’en tenir à la banale confrontation, stéréotypée et binaire, de la tradition et de la modernité que le cadre mongol d’Oulan-Bator pouvait lui inspirer, Lkhagvadulam Purev-Ochir préfère capturer les interrogations d’une jeunesse mongole partagée entre ses inévitables élans de curiosité et la forte spiritualité dont sa culture est imprégnée. Les séances de chamanisme, impressionnantes, alternent donc avec d’ardentes scènes de danse en boîte de nuit où Zé, initié par la malicieuse Maralaa, s’oublie d’une toute autre manière et semble quitter, comme lors de ses rituels, la réalité terrestre.

    Arizona Distribution

    Impressionnant de justesse dans ce tout premier rôle, le jeune Tergel Bold-Erdene séduit par sa profonde et puissante quête d’identité. Une performance toute en subtilité qui annonce une grande carrière et n’a pas manqué d’attirer l’attention, puisque le jeune comédien a été récompensé à la dernière Mostra de Venise pour la qualité de son interprétation.

    Ce n’est toutefois pas le seul fait d’arme d’Un Jeune Chaman, également sélectionné pour représenter la Mongolie à la dernière cérémonie des Oscars dans la catégorie “meilleur film étranger”.

    Un Jeune Chaman, premier film de Lkhagvadulam Purev-Ochir récompensé à la Mostra de Venise, est à découvrir dès aujourd’hui au cinéma.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Back to Top