Mon compte
    "Une amitié improbable" : Isabelle Huppert et Hafsia Herzi régalent dans La Prisonnière de Bordeaux présenté à la Quinzaine des cinéastes
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    Isabelle Huppert et Hafsia Herzi sont réunies dans "La Prisonnière de Bordeaux", nouveau film de Patricia Mazuy présenté à la Quinzaine des Cinéastes au Festival de Cannes.

    Rectangle Productions Piceyes

    Après le très violent et dérangeant Bowling Saturne, Patricia Mazuy (Sport de filles, Paul Sanchez est revenu) revient avec un nouveau film dans un registre totalement différent. Présenté à la Quinzaine des Cinéastes, La Prisonnière de Bordeaux réunit deux grandes actrices du cinéma français : Isabelle Huppert et Hafsia Herzi.

    De quoi parle "La Prisonnière de Bordeaux" ?

    Alma, seule dans sa grande maison en ville, et Mina, jeune mère dans une lointaine banlieue, ont organisé leur vie autour de l’absence de leurs deux maris détenus au même endroit… A l’occasion d’un parloir, les deux femmes se rencontrent et s’engagent dans une amitié aussi improbable que tumultueuse…

    La Prisonnière de Bordeaux
    La Prisonnière de Bordeaux
    De Patricia Mazuy
    Avec Hafsia Herzi, Isabelle Huppert, Magne-Håvard Brekke
    Sortie le 28 août 2024

    Un duo de choc étonnant dans un mélodrame de haut vol

    Depuis plusieurs années, le cinéma français a eu son lot de drames et de comédies sociales mettant en scène des bourgeois sauveurs des minorités avec des tas de clichés et Patricia Mazuy a voulu prendre le contre pied de ce genre de films avec La Prisonnière de Bordeaux.

    Rectangle Productions Piceyes

    Même si la prémisse reste dans la même lignée - une femme bourgeoise blanche qui va aider une jeune mère de banlieue issue de l'immigration - La Prisonnière de Bordeaux excelle dans son traitement de la lutte des classes en prenant réellement le sujet à bras le corps avec une ode à la sororité et un humour grinçant mais bienvenu.

    La finesse d'écriture de Patricia Mazuy, Pierre Courrège et François Bégaudeau permet de proposer un film hybride, tantôt comédie sociale, tantôt thriller politique, en confrontant ces deux femmes opposées dans une espèce de bulle d'amitié illusoire.

    "Ce qui m'a plu, c'est le rapport entre ces deux femmes, ces beaux personnages de femmes, cette amitié improbable qui se crée entre ces deux femmes, mais en même temps qui est très réaliste parce qu'en amitié, on peut être ami avec n'importe qui", nous a expliqué Hafsia Herzi.

    Car La Prisonnière de Bordeaux se distingue aussi pour son traitement des personnages, avec des portraits réjouissants de femmes qui, malgré leurs différends, sont mis au même niveau de la répartie et du courage et s'entraident finalement pour s'extraire de l'oppression masculine qu'elles vivent à des endroits propres à leur échelle sociale.

    Rectangle Productions Piceyes

    "Alma et Mina sont toutes les deux prisonnières de ce quotidien qu'elles n'ont pas choisi, mais par amour, elles se doivent de vivre ce quotidien qui est extrêmement difficile pour les gens qui sont dehors, mais qui ont de la famille ou des gens qu'ils aiment enfermés.

    Le film me montre bien, qu'on soit riches, pauvres, ça concerne tout le monde, la prison. Ça, c'est très réaliste, parce que j'ai passé beaucoup de temps en prison aussi, en observation. Et c'est vrai qu'il y a tous des profils. Ce ne sont pas des profils particuliers, c'est vraiment il y a de tout."

    Hafsia Herzi et Isabelle Huppert ont réussi à créer une alchimie folle en se fondant totalement dans leurs personnages comme nous l'a confié Hafsia Herzi :

    "Avec Isabelle, on s'est vraiment laissé porter, on n'a pas trop cherché à intellectualiser et ça s'est très bien passé. C'est très intérieur aussi. Et parfois, on n'est pas obligé de tout raconter aussi. C'est bizarre ce que je vais dire, mais c'est comme si on ne jouait pas vraiment. On était dedans, on était les personnages le temps du tournage.".

    En cassant les codes préétablis, La Femme de Bordeaux permet d'offrir un duo étonnant mais savoureux formé par deux actrices de haut niveau et une fable romanesque décalée mais d'une grande richesse émotionnelle.

    La 56e édition de la Quinzaine des cinéastes se tient du 15 au 25 mai 2024 à Cannes.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top