Mon compte
    Après presque 5 ans de travaux, le cinéma Pathé Palace à Paris a rouvert
    Brigitte Baronnet
    Passionnée par le cinéma français, adorant arpenter les festivals, elle est journaliste pour AlloCiné depuis 12 ans. Elle anime le podcast Spotlight.

    Le cinéma Pathé Gaumont Opéra Capucines à Paris devient le Pathé Palace. Il vient de rouvrir après presque 5 ans de travaux, avec des salles tournées vers l'expérience premium.

    D.R.

    Près de cinq ans après sa fermeture pour travaux, le Gaumont Opéra Capucines s'est transformé et vient de rouvrir sous le nom Pathé Palace. Il accueille à nouveau des spectateurs depuis ce mercredi 10 juillet 2024. Présenté comme "l’écrin de Pathé", comme l'écrivent nos confrères de Boxoffice Pro, le cinéma composé de 7 salles se veut "résolument orienté vers le premium et l’innovation".

    Lors de ces travaux d'envergure, menés par l’architecte Renzo Piano, le Pathé Palace a réduit le nombre de ses fauteuils, au profit de l'expérience utilisateur. Le complexe a bien conservé le même nombre de salles, à savoir sept. Objectif de ces travaux : une plus grande "premiumisation". "La plus imposante des salles (431 fauteuils en velours et 10 places PMR) offre, en effet, la technologie Dolby Vision + Atmos et propose également la projection en 35 et 70 mm, tandis que les six autres sont équipées d’écrans Led Samsung Onyx et du son Dolby Atmos, avec une capacité allant de 29 à 96 fauteuils en cuir semi-inclinables électriques", précise Boxoffice Pro.

    Parmi les services proposés, un bar de 50 places. La possibilité de réserver de la confiserie et des boissons en amont des séances, via l’application mobile Pathé, à l’entrée de la salle ou directement aux fauteuils. Une conciergerie avec du prêt d’accessoires, tels que des chargeurs pour téléphone ou des plaids, est également disponible.

    Le tarif plein est de 25 € et le tarif – 14 ans à 9,5 €.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • C'était la dernière séance... J'ai assisté à la fermeture de l'UGC Normandie
    • Boxoffice l'émission #22 : "On ne peut pas se permettre d’avoir des salles de cinéma moins équipées, moins attractives"
    Commentaires
    Back to Top