Notez des films
Mon AlloCiné
    Sur le tournage de Léa Parker
    1 oct. 2005 à 00:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    A l'occasion de la S2 de "Léa Parker", AlloCiné Séries s'est rendu sur le tournage. 1e partie d'une interview exclusive de Sonia Rolland et Alexandre Le Provost en image !

    Le 23 septembre, AlloCiné Séries s'est rendu sur le tournage du 24ème épisode de la seconde saison de Léa Parker. Première partie d'une interview exclusive de Sonia Rolland...


    AlloCiné Séries : Au début de l'aventure Léa Parker, pouviez-vous imaginer un tel succès ?
    Sonia Rolland : Non, pas du tout. Au contraire, je m'attendais à de grosses critiques. Je démarrais, j'avais pas mal de choses à exorciser. C'est pour cela que j'ai été agréablement surprise à l'époque de voir que les médias étaient avec nous. En même temps, il y avait un effet de curiosité l'année dernière. Et j'avais peur que l'on ne juge pas mon travail à sa juste valeur. Ce qui est génial cette année, c'est que je me suis fixé un but : amener Léa encore plus loin, là où on ne peut pas l'attendre, pour que la deuxième saison soit plus épaisse, plus dynamique. Et je pense que ça se voit !

    Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette deuxième saison ?
    Au début de la seconde saison, Léa perd sa meilleure amie, ce qui la pousse à remettre en question son travail, son avenir. Pendant un temps, elle ne sait pas si elle va continuer au sein de la D.O.S. (ndlr: la Division des Opérations Spéciales)... Mais c'est sa passion ! Pendant cette nouvelle saison, il va y avoir beaucoup de rebondissements : l'arrivée d'une nouvelle collègue, un petit ami et sa soeur va se mêler de sa vie professionnelle, encore plus qu'avant ! Que des découvertes et pleins de surprises !

    Léa Parker est un rôle très physique, est-ce un challenge pour vous ?
    Je suis un vrai garçon manqué ! J'ai fait 9 ans de basket, de l'athlétisme, et après être devenue Miss France, j'ai voulu faire une formation de kickboxing ! D'ailleurs, lorsque le producteur de Léa Parker (ndlr: Jean-Benoît Gillig) a appris que je m'initiais aux arts martiaux, il était persuadé que ça pourrait être un des points forts de la série !

    La série vient d'être adaptée en bande-dessinée, qu'est-ce que ça fait de se voir en dessin ?
    C'est flatteur. D'habitude ce sont les BD qui sont adaptées, avec Léa c'est l'inverse. Léa Parker est déjà une série un peu "BD" , mais là les dessinateurs ont vraiment pu se "lâcher"!


    Samedi prochain, AlloCiné Séries vous proposera la deuxième partie de cette interview exclusive, avec encore plus d'images !



  • Propos recueillis par Thomas Destouches et Frédéric Heusse
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top