Notez des films
Mon AlloCiné
    Avocats & Associés: première plaidoirie pour Ingrid Mareski
    11 nov. 2005 à 00:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le vendredi 11 novembre, Ingrid Mareski fait ses premiers pas dans "Avocats & Associés". La comédienne se confie à AlloCiné Séries.

    AlloCiné Séries : Ressentez-vous un peu de pression suite à votre arrivée dans une des séries les plus populaires de France 2 ?
    Ingrid Mareski : Oui, énormément (rires) ! Heureusement personne ne me l'a fait ressentir. J'avais un peu peur de rentrer dans cette équipe, mais ils ont tous été très accueillants. Ça doit être dur pour eux aussi d'intégrer une nouvelle personne. Mais professionnellement oui, la pression je l'ai ressentie. Parce que non seulement je suis un nouveau personnage mais ce sont aussi mes premiers pas dans un tel rôle à la télévision. La pression je me la mets toute seule.

    Présentez-nous Emmanuelle de Biguelègues, votre personnage.
    C'est un personnage ambigu. Emmanuelle peut se montrer très légère mais elle sait ce qu'elle fait. Elle connaît ses atouts et peut s'en servir, y compris pendant ses plaidoiries, et peut donc apparaître comme une manipulatrice. Mais c'est une carapace qu'elle s'est créée... et on ne connaît pas encore sa vie et ce qu'elle a vécu avant.

    Combien d'épisodes avez-vous déjà tourné ?
    Quatre. Et je viens de commencer le tournage de nouveaux épisodes.

    Comment s'est déroulé votre premier jour de tournage d'Avocats & Associés ?
    Je m'en souviens très bien. J'avais une séquence à tourner avec Frédéric Gorny (ndlr : Laurent Zelder dans la série) et il m'a fait rire dès le premier jour de tournage ! La scène se passait sur les marches du Palais de Justice, il pleuvait, j'étais en talons, en tailleur et je devais lui courir après ! Je n'étais pas très à l'aise parce que j'avais peur de tomber (rires)...

    Comment avez-vous préparé ce rôle ?
    Je l'ai préparé avec un coach. Nous n'avons pas tellement travaillé le texte, mais plutôt la démarche, la façon de parler. Et puis le réalisateur m'avait conseillé d'apprendre les plaidoiries à plat pour ensuite donner le meilleur de moi-même au moment du tournage. Pour le reste, j'ai essayé d'être la plus naturelle possible. J'ai joué ce que je ressentais, à l'instinct.

    Avez-vous mis beaucoup de vous-même dans votre personnage ?
    Oui ! Et je me suis aussi beaucoup retrouvée dans le côté léger et pétillant d'Emmanuelle (ndlr : son personnage).

    Vous n'avez pas encore vu l'épisode où vous faites votre apparition ?
    Non, je le regarderai devant ma télévision. Ça me tient à coeur.

    Allez-vous lire les critiques après la diffusion de cet épisode ?
    Je ne sais pas parce que je vais être en plein tournage. Mais je pense que j'y jetterai un oeil. Ça ne me fait pas peur. Je débute donc je suis prête à tout entendre. Je veux évoluer mais c'est sûr que les critiques c'est une chose et les gens en qui j'ai confiance, c'en est une autre. Qu'il y ait des bonnes ou des mauvaises critiques, j'en parlerai à mes proches pour savoir ce qu'ils en pensent. Mais je vais moi aussi me découvrir à l'écran, donc je verrai s'il y a des choses à corriger. Je veux tout prendre et tout apprendre, je suis dans cette dynamique.

    Avant Avocats & Associés, vous étiez apparue dans Léa Parker, quels souvenirs en gardez-vous ?
    C'était très sympa ! Il y avait une très bonne ambiance. Je jouais un personnage très pétillant au début mais que l'on découvre très jalouse, voire psychopathe ! C'était intéressant à jouer.

    Quelle héroïne de série ou de cinéma auriez-vous aimé interpréter ?
    Quand j'étais petite, c'était Pretty woman ! Julia Roberts a toujours été mon modèle de comédienne, elle sait tout faire. Donc quand j'étais plus jeune, être actrice c'était être Julia Roberts ou Sophie Marceau ! Ensuite ça a été Nikita (ndlr : le personnage principal du film de Luc Besson) justement parce qu'elle était très loin de moi.

    Quels sont vos projets ?
    En ce moment je suis au théâtre dans la pièce "Love Coach" (ndlr : au Théâtre La Comédie République, à Paris). C'est une comédie à deux personnages qui raconte l'histoire d'une femme tellement occupée à ses affaires qui contacte une coach de l'amour (ndlr : joué par Karine Dubernet) pour trouver l'amour de sa vie...

    Quelles sont vos séries préférées ?
    Friends ! Je fais partie de cette génération ! Sinon j'ai adoré Oz, cette série m'a choqué, surprise... elle est pleine d'émotions et le concept était tellement novateur !

    Quel personnage de Friends préférez-vous ?
    Phoebe ! Sans doute parce que je lui ressemble : je suis une vraie gaffeuse, une fille qui mord la vie à pleines dents. Et Phoebe a ce côté un peu fofolle, rigolote...

    Si vous aviez un message à passer aux internautes d'AlloCiné Séries...
    Regardez Avocats & Associés (rires) ! Et pas seulement le premier épisode où j'apparais mais les trois suivants et surtout ma plaidoirie parce que j'aimerais vraiment savoir ce que les gens en pensent. Il faut que les téléspectateurs prennent le temps de découvrir Emmanuelle, parce qu'au départ on ne sait pas vraiment qui elle est...

    Propos recueillis par Thomas Destouches le 26 octobre 2005
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • gordon21
      coucou Ingrid, j'ai regardé ta prestation hier soir dans Avocats et associéset j'ai trouvé ton entrée dans la série trés sobre et prometteuse pour la suite le contexte de ton apparition entretient savamment l'ambiguité pour la suite sur tes rapports avec les collaborateurs et se fond dans l'intrigue bravo encore et vivement les 3 prochains épisodes !
    Voir les commentaires
    Back to Top