Notez des films
Mon AlloCiné
    "Vertigo", "The Face of Love" ... 5 sosies de l'être aimé au cinéma
    Par Raphaëlle Raux-Moreau — 20 juil. 2014 à 17:10
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Si certains personnages aiment le changement, d'autres tombent inlassablement amoureux d'une même image, d'un même visage. Retour sur ces cas d'amour peu communs, parfois dangereux mais parfaitement fascinants, avec cinq exemples issu du cinéma.

    "Le retour de Martin Guerre"
    Georges Pierre/Sygma/Corbis

    L'amoureuse esseulée : Nathalie Baye (Bertrande)
    Le sosie presque parfait : Gérard Depardieu (Martin Guerre ou Arnaud du Tilh ?)


    Un double beaucoup mieux que l'original

    Sorti en 1982 sous la direction de Daniel Vigne, Le retour de Martin Guerre s’inspire directement de la véritable histoire du soldat Martin Guerre qui s'est déroulée dans la France du XVIème siècle, cas célèbre d'usurpation d'identité. Le film joue donc sur le doute et l'identité du personnage principal. Est-il celui qu'il prétend être ? Ou bien quelqu'un qui lui ressemble fortement ?

    Après huit années passées à la guerre, durant lesquelles tout le monde le croyait mort, Martin Guerre revient chez lui, dans son village. Tout le monde le reconnait, il sait tout des habitants et retrouve sa femme avec bonheur. Bien sûr, Martin semble avoir un peu changé. Mais, ne serait-ce pas parce qu'il a vieilli ? Le doute est vite évincé, tant le Village est heureux de le retrouver, spécialement sa femme Bertrande, heureuse de ne plus être sans mari. Elle le trouve, certes, différent de l'homme qu'elle avait épousé par obligation mais, qu'importe ? Martin est désormais instruit, plus doux et aimant et leurs ennuis d’antan semblent oubliés.

    Trois ans plus tard, le doute renaît. Martin devient gourmand et réclame à son oncle les revenus que ce dernier aurait touchés en exploitant ses terres. De cette cupidité va naître un procès, puis un autre. Martin Guerre est-il Martin Guerre ou bien un dénommé Arnaud du Tilh ? La vérité va être révélée au cours du procès lorsque le véritable Martin Guerre va se révéler aux spectateurs, incarné alors par Bernard-Pierre Donnadieu.


    Le retour de Martin Guerre a remporté trois César en 1983 (meilleurs décors, meilleur scénario original ou adaptation et meilleure musique)

    Remake à l’américaine

    Très fans de l’histoire de Martin Guerre, les Américains la réadaptent en 1993 en la transposant aux Etats-Unis après la Guerre de Sécession. Dans Sommersby, c’est Richard Gere qui revient chez lui après la Guerre et retrouve sa femme Jodie Foster, qui s’apprêtait à se remarier. A la place d’un mari explicitement odieux et brutal qui ne lui manquait pas du tout, elle retrouve un Sommerby doux, tendre et plus réservé. Elle en tombe amoureuse. Le film appuie d’ailleurs tout son propos sur l’histoire d’amour nouvelle entre le mari et la femme, tout en réservant aux spectateurs le même doute : Sommersby est-il le vrai ? Pourquoi sa taille de chaussures a-t-elle changé ? Sommersby aura, lui aussi, droit à un procès. Mais, cette fois pour meurtre. En déclarant qu'il est le vrai Sommersby, il serait condamné. En déclarant son innocence, il admettrait la duperie et mettrait sa famille en danger...

    La bande-annonce :

    Sommersby Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Paya-tan
      Parmi les films avec sosies, il y a aussi le bonheur est dans le pré
    • Jonas Choice
      Veinard! Je ne le trouve pas aux alentours de chez moi (pourtant je suis un parisien...)
    • Jean-Michel Nguyen
      Dans le genre non romantique, il y a le roman 'Le Prisonnier de Zenda' (Anthony Hope, 1894), où le roi de Ruritanie s'est fait enlever et où un touriste anglais, qui est le sosie parfait du roi, prend sa place, comme 'Président d'1 jour' (Ivan Reitman, 1993) ou 'Kagemusha, l'ombre du guerrier' (Akira Kurosawa, 1980), où cette fois, c'est un voleur qui est le sosie du chef du clan Takeda.
    • La petite grenouille
      "The Face of Love" est très beau !
    Voir les commentaires
    Back to Top