Mon compte
    Les grandes figures du cinéma rejouées... par le cinéma !
    Par Raphaëlle Raux-Moreau et Corentin Palanchini — 27 févr. 2015 à 15:43
    Mis à jour le 20 mars 2018 à 12:00

    Renee Zellweger en Judy Garland, Louis Garrel en Godard, Leonardo DiCaprio en Howard Hughes, Tom Hanks en Walt Disney... Ces acteurs célèbres ont fait le pari d'incarner des légendes du cinéma ! Découvrez notre sélection...

    Les deux figures du cinéma

    Dans Aviator (2004)

    Si Leonardo DiCaprio a incarné des personnages ayant réellement existé avant et après Aviator (Arrête-moi si tu peux, Le Loup de Wall Street), Howard Hughes représente la première et seule figure mythique du cinéma qu'il ait jamais portée. A l'époque du tournage, Leo a 30 ans et est déjà reconnu comme l'un des meilleurs acteurs de sa génération.

    Aviator, qui devait à la base être réalisé par Michael Mann, couvre près de trois décennies de la vie trépidante d'Howard Hughes, passionné d'aviation et de cinéma, producteur et entrepreneur milliardaire et figure mythique aux Etats-Unis. Le film s'intéresse ainsi à l'aventure que fut Les Anges de l'enfer (qu'Howard Hughes mit des années à concrétiser), à ses relations amoureuses avec Katharine Hepburn (Cate Blanchett) et Ava Gardner (Kate Beckinsale) mais aussi à ses troubles obsessionnels compulsifs qui ne cessèrent de s'aggraver au fur et à mesure des années.

     

    Pour DiCaprio, le film marque sa deuxième collaboration avec Martin Scorsese mais aussi la concrétisation d'un rêve : interpréter Howard Hughes. "Hughes est l'une des figures les plus énigmatiques du XXe siècle (...) Les moments les plus forts que j'ai vécus sont les scènes de solitude de Howard Hughes. Là, Scorsese et moi nous retrouvions en face-à-face pour inventer, improviser, creuser ensemble de plus en plus profond. Ce sont mes plus beaux souvenirs de ce tournage", confiait l'acteur dans le communiqué de presse publié à la sortie du film.

    C'est d'ailleurs l'acteur qui a fait parvenir le script du film au réalisateur. Fortement intéressé par l'histoire des Etats-Unis, l'acteur savait le potentiel énorme que possédait Hughes mais il était également intéressé par les troubles compulsif dont il souffrait. Pour cause, Leo a lui-même souffert de ces mêmes troubles pendant plusieurs années et a dû énormément travaillé pour ne pas se laisser dépasser face aux TOC qu'il devait interpréter à l'écran.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top