Mon compte
    Les grandes figures du cinéma rejouées... par le cinéma !
    Par Raphaëlle Raux-Moreau et Corentin Palanchini — 27 févr. 2015 à 15:43
    Mis à jour le 20 mars 2018 à 12:00

    Renee Zellweger en Judy Garland, Louis Garrel en Godard, Leonardo DiCaprio en Howard Hughes, Tom Hanks en Walt Disney... Ces acteurs célèbres ont fait le pari d'incarner des légendes du cinéma ! Découvrez notre sélection...

    Les deux figures du cinéma

    • Katharine Hepburn (L'Impossible Monsieur Bébé, Morning glory, La Maison du lac...)
    • Cate Blanchett (Elizabeth, Le Seigneur des anneaux, Benjamin Button...)

    Dans Aviator (2004)

    Si Cate Blanchett a remporté l'Oscar de la meilleure actrice pour Blue Jasmine en 2014, l'actrice avait déjà été récompensée par l'Académie il y a près de 10 ans... Son interprétation de Katharine Hepburn dans Aviator lui avait en effet valu l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Une belle récompense pour l'actrice qui a failli ne pas jouer le rôle (à la base, il avait été offert à Nicole Kidman).

    Pour jouer Hepburn à la perfection, Scorsese demanda à Blanchett de regarder ses premiers films pour s'imprégner de ses manières et de sa présence. L'actrice a même appris à jouer au tennis et au golf, comme Katharine Hepburn et on lui posa des taches de rousseur sur le visage, les bras et le décolleté. Pour reproduire la voix de Hepburn et son accent, Blanchett fit appel à un coach vocal et échangea énormément avec Scorsese.

    "Marty et moi en avons longuement discuté. Il rejetait évidemment toute idée d'imitation ou de pastiche, il voulait quelque chose de plus profond qu'un numéro d'actrice. Il m'a demandé d'observer les maniérismes et les gestes de Kate, la personnalité qu'elle affichait à l'écran, pour essayer de capter sa vérité intime et une part de son extraordinaire énergie (...) Les stars de ce temps, comme Bette Davis, Humphrey Bogart ou Hepburn, restent gravées dans notre mémoire (...) par leur voix. La sienne était très particulière, mais je sais d'expérience qu'on n'utilise pas dans la vie privée le timbre dont on se sert pour jouer. J'ai donc étudié les interviews de Katharine. Elle n'en donna pas beaucoup dans sa jeunesse, mais celle qu'elle accorda en 1973 à Dick Cavett révèle une voix pleine d'allant, et m'a été très utile", confiait-elle dans un communiqué au moment de la sortie du film.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top