Notez des films
Mon AlloCiné
    Cannes 2016 - Les Vies de Thérèse : le documentaire tout en délicatesse de Sébastien Lifshitz présenté à la Quinzaine
    Par Brigitte Baronnet — 17 mai 2016 à 08:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Sébastien Lifshitz présentait hier à la Quinzaine des réalisateurs le documentaire sur les derniers jours de la vie de Thérèse Clerc, figure du féminisme décédée il y a trois mois. Un portrait tout en douceur, très émouvant. Premières impressions.

    • Toutes les news sur Cannes 2016

    En bref

    De quoi ça parle 

    Thérèse Clerc est l’une des grandes figures du féminisme militant. Du combat pour l’avortement à l’égalité des droits entre les hommes et les femmes en passant par les luttes homosexuelles, elle a été de toutes les batailles. Elle apprend aujourd’hui qu’elle est atteinte d’une maladie incurable et décide de jeter un dernier regard tendre et lucide sur ce que fut sa vie, ses combats et ses amours. 

    Les bonnes raisons de voir le film selon la Rédac'

    • Comment ne pas être bouleversé par ce film d'une infinie tendresse et douceur. Un sujet grave, mais traité avec une grande délicatesse.
    • On rit de bon coeur aussi par moment devant quelques témoignages étonnants
    • Un témoignage profondément intime, mais qui touche à l'universel, en montrant l'approche de la mort, sans détour, mais avec beaucoup de pudeur

    Les Vies de Thérèse vu par Twitter 

    La bande-annonce des Invisibles, précédent documentaire de Sébastien Lifshitz avec Thérèse Clerc

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top