Mon compte
    À la dérive, War Dogs, 127 heures... : incroyable mais vrai !
    Par Maximilien Pierrette & Julien Pantenier — 5 juil. 2018 à 19:00

    A l'heure où l'imagination des scénaristes se limite de plus en plus à une politique de remakes, prequel et autres suites, prenons quelques instants pour prouver que le monde qui nous entoure est une source d'inspiration indéniable.

    "War Dogs"

    2016 WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC.

    Incroyable...

    David et Efraim, deux copains âgés d'une vingtaine d'années vivant à Miami Beach à l'époque de la guerre en Irak, profitent d'un dispositif méconnu du gouvernement fédéral, permettant à de petites entreprises de répondre à des appels d'offres de l'armée américaine. Si leurs débuts sont modestes, ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes d'argent et à mener la grande vie. Mais les deux amis sont totalement dépassés par les événements lorsqu'ils décrochent un contrat de 300 millions de dollars destiné à armer les soldats afghans. 

    ...Mais vrai !

    Le producteur Mark Gordon était dans un avion quand il est tombé sur l'article de Rolling Stone publié par le journaliste Guy Lawson en 2011 au sujet d'Efraim Diveroli et David Packouz. Il a tout de suite eu envie d'en faire un film : "Je n'en croyais pas mes yeux. Il y avait là tous les ingrédients d'un film. Je me suis rendu compte que le public adore les films dont les personnages déjouent le système, même s'ils finissent par en payer le prix fort d'une manière ou d'une autre. Quand on pense que ces deux-là étaient sans doute les mecs les moins susceptibles de mener à bien ce type d'escroquerie, on tient une histoire totalement géniale", confie Gordon. C'est le réalisateur Todd Phillips (Very Bad Trip, Date Limite) qui a été choisi pour mettre en scène les mésaventures de David et d'Efraim, respectivement incarnés par Miles Teller et par Jonah Hill, qui se sont donné la réplique pour la toute première fois. 

    Autour du film

    Le vrai Efraim Diveroli a refusé de rencontrer Jonah Hill dans le cadre de la préparation de War Dogs. Le comédien l'a pris avec humour, affirmant que si quelqu'un était si agressif à l'idée d'être incarné par lui à l'écran, c'est que ça devait être probablement bon signe.

    Rencontre avec l'équipe du film...

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • riqueuniee
      La Bataille des Thermopyles n'a rien à faire dans ce sujet. Comme pour, dans un autre genre, Bienvenue à Marly-Gomont, le film raconte un fait (ici une bataille) comme on a pu en voir à des époques et des lieux différents (cf Alamo, par exemple).. Ca n'a rien de l'histoire incroyable mais vraie.Quant à l'Exorciste, comme beaucoup d' histoires touchant au paranormal, même si c'est inspiré d'événements étranges réellement survenus, c'est sujet à caution . N'a-t-on pas, avant même l'idée d'en faire un film, brodé sur les faits pour en faire une histoire où le fantastique s'invite ? (je ne parle pas ici des quelques arrangements scénaristiques présents dans les films historiques ou reconstituant des faits réels, mais de la relation des faits en eux-mêmes).PS A rajouter : Les quarantièmes rugissants et le Jour de mon retour, tous les deux inspirés de l'histoire de Donald Crowhurst (le 1er 100% fictionnel, le deuxième étant un biopic), Satreelex-the iron ladies, l'histoire d'une équipe thaïlandaise de volley, composée de travestis et de transexuels, qui remporta le championnat national de volley,, l'Homme qui n'a jamais existé (sur une opération menée par les services secrets britanniques -peut-être parmi d'autres opérations- pour tromper les Allemands sur le lieu du débarquement en Sicile -1943), Mr Butterfly (sur un diplomate français en Chine, qui trahit des secrets par amour pour une Chinoise, qui se révéla être un homme-ce qu'il ignorait), Tombé du ciel (inspiré par la même histoire que le Terminal).Et sans doute bien d'autres, tant la vraie vie reste une mine pour les scénaristes : en quête d'histoires improbables mais vraies, qu'ils en tirent une pure fiction ou une reconstitution.
    • lookheed327
      Il faudrait rajouter je t'aime à te tuer avec Kevin Klinehttp://www.allocine.fr/film...Film traité sur le ton de la comédie tellement les faits sont aberrants mais tout est 100 % vrai !
    • mollet83
      Parce que l’exorciste l’a?
    Voir les commentaires
    Back to Top