Mon compte
    À la dérive, War Dogs, 127 heures... : incroyable mais vrai !
    Par Maximilien Pierrette & Julien Pantenier — 5 juil. 2018 à 19:00

    A l'heure où l'imagination des scénaristes se limite de plus en plus à une politique de remakes, prequel et autres suites, prenons quelques instants pour prouver que le monde qui nous entoure est une source d'inspiration indéniable.

    "I Love You Phillip Morris"

    Incroyable...

    Steven Russel, un arnaqueur de génie, est prêt à tout pour ne pas être séparé de son amant Phillip Morris. Même de s'évader de prison.

    ...mais vrai !

    Histoire étonnante que celle de Steven Russel. D'abord marié à une femme, il se découvre plus tard une attirance pour les hommes. Une préférence qui lui vaut d'être renvoyé de son travail. Steven va alors enchaîner les petites arnaques et les changements d'identités. Ainsi, il va travailler en tant que policier, avocat ou physicien... Emprisonné pour fraudes à l'assurance en 1995, il tombe amoureux de son co-détenu Philipp Morris. Ils sont plusieurs fois séparés par des condamnations, mais Steven Russel réussi néanmoins à s'évader à chaque fois pour rejoindre son compagnon. Pour ce faire, il met au point des stratagèmes aussi simples qu'incroyables (déguisements, simulation de maladies...), motivé par un romantisme véritable.

    Autour du film

    Le film a eu des difficultés à trouver des distributeurs en raison de son thème principal : une histoire d'amour entre deux homosexuels.

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • riqueuniee
      La Bataille des Thermopyles n'a rien à faire dans ce sujet. Comme pour, dans un autre genre, Bienvenue à Marly-Gomont, le film raconte un fait (ici une bataille) comme on a pu en voir à des époques et des lieux différents (cf Alamo, par exemple).. Ca n'a rien de l'histoire incroyable mais vraie.Quant à l'Exorciste, comme beaucoup d' histoires touchant au paranormal, même si c'est inspiré d'événements étranges réellement survenus, c'est sujet à caution . N'a-t-on pas, avant même l'idée d'en faire un film, brodé sur les faits pour en faire une histoire où le fantastique s'invite ? (je ne parle pas ici des quelques arrangements scénaristiques présents dans les films historiques ou reconstituant des faits réels, mais de la relation des faits en eux-mêmes).PS A rajouter : Les quarantièmes rugissants et le Jour de mon retour, tous les deux inspirés de l'histoire de Donald Crowhurst (le 1er 100% fictionnel, le deuxième étant un biopic), Satreelex-the iron ladies, l'histoire d'une équipe thaïlandaise de volley, composée de travestis et de transexuels, qui remporta le championnat national de volley,, l'Homme qui n'a jamais existé (sur une opération menée par les services secrets britanniques -peut-être parmi d'autres opérations- pour tromper les Allemands sur le lieu du débarquement en Sicile -1943), Mr Butterfly (sur un diplomate français en Chine, qui trahit des secrets par amour pour une Chinoise, qui se révéla être un homme-ce qu'il ignorait), Tombé du ciel (inspiré par la même histoire que le Terminal).Et sans doute bien d'autres, tant la vraie vie reste une mine pour les scénaristes : en quête d'histoires improbables mais vraies, qu'ils en tirent une pure fiction ou une reconstitution.
    • lookheed327
      Il faudrait rajouter je t'aime à te tuer avec Kevin Klinehttp://www.allocine.fr/film...Film traité sur le ton de la comédie tellement les faits sont aberrants mais tout est 100 % vrai !
    • mollet83
      Parce que l’exorciste l’a?
    Voir les commentaires
    Back to Top