Notez des films
Mon AlloCiné
    Bird Box : Sandra Bullock révèle à quoi aurait dû ressembler la créature
    Par Gauthier Jurgensen (@GauthJurgensen) — 28 déc. 2018 à 12:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Frustrés de ne pas avoir vu la créature de "Bird Box" sur Netflix ? La comédienne principale dévoile ce qui a été coupé au montage. A en croire ces révélations, la décision de ne jamais montrer le danger était probablement la meilleure.

    Merrick Morton/Netflix

    Certains films d’horreur, comme Sans un bruit, prennent le parti de dévoiler la menace aux spectateurs. Dans Bird Box, c’est différent. Puisque la créature prend la forme des craintes de celui qui la contemple, fermer les yeux semble la meilleure méthode pour l’éviter. Voilà pourquoi les personnages principaux du dernier film de Susanne Bier se déplacent avec un bandeau sur les yeux.

    Naturellement, la mise en scène du film adopte ce point de vue et le spectateur ne sera jamais amené à voir la créature, accompagnant ainsi les héros dans leur périple. Pourtant, Sandra Bullock a vendu la mèche au site spécialisé dans le cinéma de genre Bloody Disgusting : une séquence révélant l’aspect du monstre a bien été tournée, pour être finalement retirée du montage final.

    Susanne Bier : « Je voulais vraiment deux heures de suspense et d’inquiétude dans Bird Box » [INTERVIEW]

    Au cours d’une scène de cauchemar, Malorie (Sandra Bullock) était confrontée à la créature. "C’était un homme vert avec une monstrueuse tête de bébé. Un genre de gros serpent. Je leur avais dit : « Je ne veux pas la voir avant le tournage. Amenez-la sur le plateau. On tournera la scène. ». Je me retourne et elle est là, en train de me grogner à la figure. Ça m’a fait rire. C’était juste un bébé tout long et gras."

    Le scénariste Eric Heisserer s’est justifié en précisant qu’un producteur, chez Netflix, avait exigé que la scène soit écrite, sous prétexte qu’il fallait donner quelque chose à voir aux téléspectateurs. Il s’est également excusé auprès de la cinéaste Susanne Bier en ces termes : "Je suis navré que tu aies eu à tourner ça." De fait, la réalisatrice renchérit : "C’était à la limite du comique. On l’a tourné et on a gaspillé beaucoup d’énergie là-dessus, mais à chaque fois que je voyais la scène, je savais qu’elle ne ferait pas peur. Ça allait simplement faire rire."

    Sans regret, Susanne Bier a finalement conclu avec humour : "Nous allons juste l’offrir au Saturday Night Live." Bird Box, sans sa créature, est donc actuellement disponible sur Netflix.

    Découvrez la bande annonce de Bird Box de Susanne Bier avec Sandra Bullock

    Bird Box Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Bird Box : Sandra Bullock impressionne les internautes dans ce film post-apocalyptique
    • Bird Box : que cache le titre ? [SPOILERS]
    • Bird Box : l’incroyable préparation de Sandra Bullock pour ce film post-apocalyptique [INTERVIEW]
    Commentaires
    • Layne S.
      En même temps les gens sont cons, ils crachent sur le film non pas parce que c'est mal écrit ou réalisé mais parce qu'ils veulent tout contrôler et n'acceptent pas de pas comprendre et ne pas avoir de réponses sur ce mal et par rapport à la fin qui se termine pas comme ils aimeraient.. bref les gens sont chiants et jamais contents !!!
    • Guillaume B.
      Merci pour cette critique. Perso, j'apprécie le fait de privilégier les thèmes et les personnages et éviter les jumpscares qu'on a déjà à foison dans nombre d'autres films.
    • afrocubanito
      Un bon concept remis à jour. Cependant encore un film avec un scénario, qui vous allumes pour vous laisser seul dans votre frustration. Certains diront que c’est une métaphore, mais même dans une métaphore, c’est bien de donner des explications. Surtout que le final de ce film, tout le monde est heureux, alors que rien à changé. On change d’une maison à une autre maison.Et on se dit « tout ça pour ça !!!! ». Je termine sur la meilleure interprète à mes yeux, c’est la petite fille.
    • Deandra
      L'arnaque de l'année, aucune identité, aucun style...c'est nul. Très déçue. La géniale Sarah Paulson réduite à cette participation ridicule !!!
    • andiran23
      (No spoil)C'est pas un grand film non plus, mais personnellement je l'ai trouvé bon. Il gère bien la tension, les personnages agissent de manière globalement crédible (genre ils foncent pas dans les pièges et se suicident pas bêtement, quoi), c'est plus un drame-thriller qu'un film d'horreur. Et je ne te dévoilerai évidemment pas le sujet de fond du film. C'est tendu par moments, mais j'ai pas trouvé que ça essayait de faire peur (et y'a aucun jumpscare). Le film est assez touchant, et l'ambiance est lente et la musique est bonne, et comme toujours (je trouve) Sandra Bullock est très bien. Le but du film n'est simplement pas le mystère, et le fait de ne pas tout savoir des entités, ne pas tout expliquer et ne pas les voir n'a pas l'air de plaire à tout le monde. Personnellement, j'adore ce parti pris, en général, et là a fait le charme du tout
    • Javier_Rodriguez
      Peut-être qu'Amazon Prime n'est pas partenaire d'AlloCiné ? Comment le savoir ? Est-ce qu'il y a une rubrique Amazon Prime dans la bannière ? Non ? Ah... Est-ce un élément de réponse ?
    • Javier_Rodriguez
      18 articles pour Jusqu'à la garde de Xavier Legrand, 14 articles pour Bird Box. Comment dire... Chut ?
    • Pouri50
      et Amazon prime? Je trouve le catalogue d'Amazon prime tellement mieux garni que celui de Netflix...Pourtant, pas autant d'articles pour eux, étonnant...Affligeant.
    • Morcar
      J'allais dire la même chose. Ils en font tellement que ça en donne la nausée et finalement même pas envie de voir ce film. A croire que Neflix appartient à Webedia ou l'inverse tant ils en font pour cette chaîne (cf le top Netflix l'autre jour, top qu'aucune autre chaîne n'a eu le droit d'avoir par ailleurs...)
    • Alfred N.
      RAB.
    • Pouri50
      Presque 10 articles sur le film ce mois-ci dont plus de la moitié ces 10 derniers jours..Oui wébédia, on a compris, le film est dispo sur NETFLIX oui oui oui c'est enregistréSi d'autres petits film, genre français, pouvaient avoir la même exposition ici.. Alala le carnet de chèque fait défaut malheureusement
    • Javier_Rodriguez
      C'est crevard de se servir des articles d'AlloCiné pour rediriger vers sa chaine YouTube dans les comms.
    • lebalrog_130
      Ma critique à cette adresse : https://www.youtube.com/wat...
    • tehri h.
      Et quoiqu’il en soit, le film devient si vite ennuyeux, que l'on peux même le regarder sans regrets avec un bandeau sur les yeux ! ;p
    • Guillaume B.
      Pas vu le film mais content de savoir que le film a pu se faire sans tomber dans ce besoin de producteur de tout montrer.Surtout qu'à entendre la description, on se croirait dans un vieux bis voire Z fauché de la belle époque trauma et compagnie...Le grand public (ou en tout cas une grande part de celui-ci) d'aujourd'hui veut des réponses, des films simples à comprendre, qui l'amusent et qui lui expliquent comment il doit réfléchir à ce que lui dit le film (ça m'empêche pas de beaucoup aimer Nolan mais il pourrait moins appuyer son écriture de ce côté là). Pas de mystère, de fin trop ouverte, d'interprétations multiples... Pourtant, s'il y a un genre qui se prête à garder des zones d'ombre, des questions ouvertes, c'est bien le fantastique/horreur.D'ailleurs, le classique (peut-être oublié par nos producteurs actuels) qu'est La maison du diable était justement brillant parce qu'on y suggérait sans jamais rien montrer, travaillant le fantastique dans son sens le plus noble, celui de la double interprétation, rationnelle et surnaturelle, possible. Le remake par Jan de Bont illustrait d'ailleurs combien le cinéma d'horreur d'aujourd'hui a perdu de vue l'intérêt de ce qui n'est pas montré pour l'angoisse ou même la violence (les flots de sang désensibilisant par excès, même si ça peut avoir un impact graphique intéressant, dans du survival revanchard notamment).Ce Bird box m'intrigue, avec son mélange de post apo et de Xfiles (la créature qui prend l'allure de ta peur rappelle le très sympathique Peur bleue). Et si le suspens gère bien le non vu, ça peut être sympa.
    Voir les commentaires
    Back to Top