Notez des films
Mon AlloCiné
    Veronica Mars, Doctor Who, Black-ish : ces épisodes de séries tournés que vous ne verrez jamais
    Par Guillaume Nicolas (@gehenne) — 26 févr. 2019 à 19:11
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Ils sont écrits, tournés, montés, prêts... et pourtant ils n'auront jamais été diffusés. Retour sur ces épisodes qui sont restés sur les étagères.

    ABC/Eric McCandless

    Pour de multiples raisons, certains épisodes, pourtant tournés, restent sur les étagères de la production. Différents créatifs, ingérence du Pentagon, grève, annulation prématurée ou polémique, l’histoire des séries est parcourue de ces moments de flottement où il décidé que l’objet pourtant fini (ou presque) ne connaîtra les joies d’une diffusion. Une frilosité subite, marche arrière au dernier moment, motivée par la peur. On ne parle des séries simplement annulées et qui ont alors des épisodes orphelins qui peuplent les limbes sérielles. Mais bien, pour une raison ou une autre, d’épisodes produits jamais programmés.

    D.R.


    Urban Myths : le déguisement de Michael Jackson qui ne passe pas

    Urban Myths est anthologie anglaise qui s’amuse à tourner en dérision des légendes urbaines. Janvier 2017, la chaîne SKY diffuse une première bande annonce de son futur épisode : Elizabeth, Michael and Marlon. Jusqu’ici, tout va bien. On peut apercevoir l’acteur Joseph Fiennes… grimé en Michael Jackson. Les réactions n’ont pas traîné. La famille du défunt chanteur, offensée par les images qu’ils découvrent, appelle à l’annulation de sa diffusion. Devant le grondement médiatique que prend l’affaire, SKY décide de le retirer de son programme. Il reste inédit à ce jour.

    Black-ish : différents créatifs ou politiques ?

    Saison 2017/18, Black-ish entame sa quatrième saison. La sitcom, qui explore le racisme dont est victime la communauté afro-américaine avec un humour légèrement corrosif, est bien accueillie médiatiquement et occupe régulièrement les nominations des prix les plus prestigieux. Mais ABC, son diffuseur, décide d’enterrer un épisode pour différents créatifs. La cause officielle ? Un dialogue qui résonne avec l’actualité où il est question des joueurs de football américain qui posèrent un genou au sol durant l’hymne national pour protester contre le racisme aux Etats-Unis et la politique de Donald Trump. Il semblerait que ce ne soit tout à fait exact, une autre séquence serait également incriminé où Dre (Anthony Anderson) soliloque sur les problèmes politiques actuels, de façon un peu trop explicite.

    Warner Bros.


    Veronica Mars : un nouveau départ avorté

    Après la troisième saison de Veronica MarsRob Thomas avait l’idée d’offrir une sorte d’auto-reboot de sa série : l’entrée de l’héroïne du titre au FBI. Exit les bancs de l’école, saut dans le temps où on retrouve l’apprentie-détective en apprentie-agent. Pour l’occasion et afin d’appuyer son projet, le showrunner tourne des premières images. 12 min pendant lesquelles on peut apprécier l’évolution du personnage sans sacrifier ce qui fait son intérêt et ses particularités. Malheureusement, CW annule la série et enterre les projets d’avenir de Thomas. Ces images seront par la suite visibles en bonus dans le coffret DVD.

    Dr Who : grève et crise syndical

    En 1980, Shada aurait dû être le dernier épisode de la dix-septième saison de Dr Who. Le tournage commença par être légèrement mouvementé par des actions sociales au sein de la BBC. Ce n’est pas la première fois que cela arrive, en 1978, plusieurs mouvements de grève ont perturbé l’enregistrement en studio de deux épisodes (The Armageddon Factor et The Invasion of Time). Des accrocs qui nécessitent un peu de réécriture, ce qui toucha également Shada, une scène de poursuite nocturne sera finalement diurne. Seulement lors des secondes sessions de tournages au studio, après leur pause, l’équipe se retrouva devant des portes closes. Un mouvement a éclaté au sein de la BBC. La situation se débloque dix jours plus tard, rendant la suite du tournage impossible. La chaîne anglaise tranche, soucieuse de finir la production de ses programmes de fin d’année et annonce l’arrêt définitif de l’épisode.

    The Lieutenant : la menace du Pentagon

    En 1964 le Pentagon lui-même a joué de son pouvoir pour empêcher la diffusion d’un épisode de la série militaire The Lieutenant. Dans ce dernier, une altercation entre le caporal Peter Devlin (Dennis Hopper) et le soldat Ernest Cameron (Don Marshall) devait se régler par un combat de boxe. Le sujet des tensions raciales étant encore tabou à cette époque, NBC refusa de diffuser l’épisode. Le Pentagon, qui assistait la production de la série ira également de son véto, menaçant de rompre l’accord qui autorisait la série à utiliser du matériel militaire gratuitement. Gene Roddenberry (créateur de Star Trek), producteur sur la série, tentera d’alerter la NAACP (National Association for the Advancement of Colored People), qui essaya de faire pression sur NBC mais rien n’y fera. Le Pentagon se retira de la série, qui sera annulée au terme d’une saison. Gene Roddenberry fera don de la cassette vidéo de l’épisode au Paley Center for Media de New York.

    8 séries qui ont suscité la polémique à leur lancement :

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Insatiable, South Park, 13 Reasons Why... 8 séries qui ont suscité la polémique à leur lancement
    8 photos
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Madolic
      En même temps que l'on aime ou pas le chanteur, le déguisement en Michael Jackson c'était juste pas possible quoi !
    Voir les commentaires
    Back to Top