Mon compte
    Géraldine Nakache : pourquoi ce clin d'oeil à Céline Dion avec J'irai où tu iras ?
    2 oct. 2019 à 12:00
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    Nouveau film de Géraldine Nakache, J'irai où tu iras fait référence à la chanson culte de Céline Dion. Mais derrière ce titre se cache aussi un message plus profond que la réalisatrice et actrice française a voulu transmettre.

    Mars Films

    Leïla Bekhti et Géraldine Nakache se retrouvent dans J'irai où tu iras, où elles incarnent Mina et Vali, deux sœurs que tout oppose. La première, art-thérapeute, est très pragmatique et distante. La deuxième, chanteuse pour des prestations privées, est rêveuse et insouciante. Leur père, incarné par Patrick Timsit, trouve le moyen de les rassembler le temps d'un week-end et demande à Mina d'accompagner Vali à une audition à Paris. Ce road trip va permettre à cette famille d'être enfin réunie.

    Vali, le personnage de Géraldine Nakache, est une fan absolue de Céline Dion qui va tenter de devenir l'une de ses choristes pour sa prochaine tournée. L'actrice a pris des cours de chant pendant 6 mois afin d'être crédible et ne cache pas sa passion pour l'artiste canadienne, un amour qu'elle partage avec son amie Leïla Bekhti. Voilà pourquoi Géraldine Nakache a choisi Céline Dion comme modèle pour son personnage et "J'irai où tu iras" comme titre de ce film qu'elle réalise.

    Elle a d'ailleurs expliqué ses choix au micro d'AlloCiné : "En dehors du fait qu'on connaisse par cœur cet album en question de Jean-Jacques Goldman qu'on aime au premier degré, il y a aussi quelque chose d'assez exceptionnel autour de Céline Dion. Son parcours est dingue. Elle a 12 ans, elle chante dans son salon avec ses quatorze frères et sœurs, et puis elle finit à Las Vegas. Il faut croire très fort en son destin pour y parvenir. Finalement que tu sois chanteuse dans les mariages ou à l'Olympia, il faut y croire de la même manière." Un message qui transparaît dans le film J'irai où tu iras, en salle le 2 octobre.

    La bande-annonce de J'irai où tu iras :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top