Notez des films
Mon AlloCiné
    Coronavirus et cinéma : le masque devient obligatoire dans les salles
    Par Thomas Imbert (@Thomas_Theory) — 26 août 2020 à 10:10

    Lors de son intervention sur France Inter ce matin, le Premier ministre Jean Castex a annoncé le port du masque obligatoire dans les salles de cinéma, ainsi qu'un plan de relance de 2 milliards d'euros pour le secteur de la culture.

    Ce matin, le Premier ministre Jean Castex a annoncé au micro de France Inter les nouvelles mesures qui ont été prises hier par le gouvernement suite au Conseil de Défense qui s'est tenu à l'Elysée dans le contexte de la lutte contre le Covid-19.

    En ce qui concerne les salles de cinéma et de théâtre, le masque y sera désormais obligatoire, non seulement dans les lieux de passage comme les halls d'entrée mais aussi durant les séances. A cette précaution continueront de s'ajouter les mesures de distanciation sociale dans les départements rouges. 

    Par ailleurs, le Premier ministre a également déclaré qu'au sein d'un plan de relance global, 2 milliards seront consacrés au secteur de la culture, dont les principaux représentants (et notamment les professionnels du cinéma) seront reçus jeudi et vendredi par Jean Castex et Roselyne Bachelot, ministre de la Culture.

    "Dans le plan de relance, la culture bénéficiera d'une dotation exceptionnelle de deux milliards sur les cents milliards", a ainsi déclaré Jean Castex. "C'est inédit. Cela veut dire que nous pensons que la culture est une activité économique. Et que s'il y a une spécificité française, c'est que vivre avec le virus, c'est aussi se cultiver avec le virus."

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Coronavirus et cinéma : plateaux, baisers, figurants... Quelles mesures sanitaires prévoit le guide pour la reprise des tournages ?
    • Coronavirus et cinéma français : quels impacts sur les tournages et les sorties à venir ?
    • Coronavirus : 15 millions d'euros débloqués pour le cinéma et la culture à Paris
    Commentaires
    • Ryo H
      Tu le fais exprès? Je viens de t'expliquer pourquoi les circonstances n'avaient rien a voir. Dans les hopitaux, c'est là ou on a le plus de contamination, ta conclusion va donc être que l'hygiène, les gants, les solutions hydro-alcoolique, ça ne sert a rien? Tu ne peux pas prendre une seule donnée pour extrapoler.Tu ne peux pas comparer deux choses qui n'ont rien a voir, encore une fois. Parce qu'il y a trop de facteurs de confusion (terme idoine) pour pouvoir valider une telle comparaison.
    • The Rotisseur
      Nan, la vérité est qu'on classe n'importe quelle mort sur le compte du Covid. Raison pour laquelle les statistiques sont invraisemblablement différentes entre chaque pays. L'augmentation des pathologies ne signifie pas non plus que tout le monde est contaminé par le Covid. Ça veut juste dire que... des gens ont la diarrhée... boulalah g peur. Bref, trop d’irrationalité dans cette crise sanitaire. Faire croire que le président américain est responsable de tous ces morts est quand même sacrément culotté, car notre gouvernement fait clairement partie des plus incompétents, en plus d'être incohérent avec eux-mêmes, car nous aussi on a été confiné trop tôt, et déconfiné trop tard.
    • Yannick M.
      Toi aussi, compare ce qui est comparable.Les américains sont 5x plus nombreux que nous, mais ils ont 100x plus de morts par jours.Ce qui veut donc dire que le virus tue 20x plus aux USA qu'en France.Et la raison est toute simple : ils ont un président qui pense comme toi !IL a tardé à agir, puis ils ont déconfinés bien trop tôt et beaucoup d'américains pensent que leur sacro-sainte liberté individuelle passe avant tout.Donc, Zeorymer a raison, les 1000 morts par jour au USA démontrent bien que ce virus tue toujours, bien qu'ils soient 5x plus nombreux que nous.
    • The Rotisseur
      USA : 328 millions d'habitantsBrésil : 210 millions d'habitantsFrance : 66 millions d'habitantsCompare ce qui est comparable... à savoir qu'on vit en France pour rappel.
    • Zeorymer
      Je ne mélange pas c'est ce que je dis, dans les salles de concerts climatisés on observe beaucoup de contamination contrairement aux vols en avions également climatisés. Ce qui montre bien que la climatisation n'est pas en cause.
    • Ryo H
      Et la tu mélange tout. Dans un concert, les gens se touchent, hurlent, transpirent....C'est le comportement qui est a mettre en cause, rien a voir avec la climatisation.
    • Zeorymer
      ah ok, tu proclames que le taux de mortalité est plus bas que jamais quand les USA sont à plus de 1000 morts par jours et le Brésil à quasi 1000 morts par jours. En France on parle de début de rebond. A un moment quand tu affirmes de énormités comme ça, assortisse le d'articles qui viennent étayer tes propos. Parce que ce que tu dis est tout simplement mensongers. En plus d'inventer une pseudo catégorisation officielle du virus comme non mortel.
    • The Rotisseur
      Je t'invite simplement à regarder le taux de mortalité journalière depuis plusieurs semaines qui est plus bas que jamais.
    • Zeorymer
      Ouais vas expliquer ça aux 800 000 morts que c'est une méprise le virus n'est pas mortel. Je me demande d'ailleurs de quelles sources officielles tu parles ?
    • The Rotisseur
      Yes, c'est sûr qu'avec un virus officialisé comme non mortel aujourd'hui, on va tous y passer là, je le sens bien !
    • irdy
      Franchement si c'est pour aider les cinémas qu'ils haussent les jauges à 100% avec port du masque obligatoire, c'est loupé. Les salles n'arrivent pas à ce remplir même avec les jauges réduites, alors là, et en plus sans la confiserie j'imagine. Combien de petit cinéma de quartier vont fermer à la fin de l'année...
    • ScaarAlexanderTrox
      Certains pays scandinaves ont eux aussi été assez légers là-dessus, et ils ne sont pourtant pas dans le même état. Différentes cultures, infrastructures, etc., me diras-tu.
    • Hairpeace
      Cela veut dire que nous pensons que la culture est une activité économique c'est une découverte ? Évidemment que la culture ramène des sous, je veux dire, on n'est pas la première puissance touristique du monde sans raison. C'est juste que c'est triste que la rentabilité financière soit la seule raison que le gouvernement identifie pour sauvegarder la culture.
    • belnaachh
      Je me suis connecté pour parler d'un film, je peux pas m'empêcher de répondre une dernière fois.Je crois, oui, que les inventions humaines, chimiques comme technologies, ont un effet, le plus probablement néfaste, sur les organismes vivants. Et comme l'industrie est un commerce, je crois que ce qui est prétendument à notre service, qui nous est vendu comme un service, une plus-value, ne nous fait pas que du bien (gaz, pharmacologie, ondes, mal-bouffe, etc.), mais sert plutôt à alimenter le système, qui a pour intérêt premier son auto-préservation, non notre bien-être fondamental. Ce qui me fait croire ça : je connais des personnes électro-sensibles, et j'ai entendu parler, de chercheurs indépendants (je ne suis pas allé le vérifier moi-même, je vois venir l'argument massue...) que des animaux, notamment des oiseaux, sont morts par dizaines aux abords d'antennes 5G. Je trouve ça raisonnable de questionner ce genre de technologie, en effet, de même que les vaccins, puisque vous avez cité le mot. Mais je connais aussi les arguments : c'est pas prouvé scientifiquement, etc. Le même genre de débat que sur les pesticides, etc. Je n'ai pas envie de ça ici, pas avec vous.En bref, vous êtes pro-vaccins, vous me donnez l'impression de penser que ce que l'industrie a à nous offrir ne peut qu'être formidable parce que comment pourraient-ils nous vouloir du mal ?, je me trompe peut-être mais quand bien même, je le comprends et le respecte, tout autant que je regrette que la discussion se résume à cette impasse. En outre, j'ai tout à fait perdu l'envie de faire une quelconque démonstration, je vous invite donc, si le sujet vous intéresse au point de questionner vos convictions, de vous renseigner par vous-mêmes, par exemple auprès de lanceurs d'alertes - la dépendance des sources d'informations me semble importante. Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez en effet vous poser et réfléchir.
    • Zeorymer
      Les réponses à vos questions ont déjà été apportées. Actuellement, on cerne le mode de transmission principal (aérosol) mais il ne permet justement pas un ciblage de population. Les études menées sur la transmission aérosols datent d'il y a plusieurs décennies et jusqu'à maintenant aucune menace de virus n'avait été suffisamment importante pour que des moyens soient mis pour mieux cerner ce mode de transmission. Depuis le covid-19 des études ont été menées. Le British Medical Journal a ainsi fait paraitre un article comparant les résultats d'une étude de 1948 qui concluait que les micro gouttelettes projetées en éternuant allait jusqu'à une distance de 2m. Alors qu'avec les moyens techniques actuels, on sait que celles-ci sont projetées en réalité jusqu'à une distance de 8m. Hors ce sont ces micro gouttelettes qui reste en suspension dans l'air qui sont sources de contamination. Et les études autour du sujet on démontré que ces micro gouttelettes au lieu de vite retomber au sol comme une goutte d'eau de pluie restent en suspension dans l'air plusieurs heures (c'est cela qu'on appelle la transmission aérosol). Si cela se situe dans un lieu clot sans ventilation, ces micro gouttelettes restent beaucoup plus longtemps en suspension. Mais cela ne veut pas dire qu'en plein air le vent va vite disperser les micro gouttelettes. Imaginons que vous faites un picnic avec des amis, une personne est infectée. Lors d'un picnic tout le monde reste toujours dans un périmètre assez proche pour se parler. Et le simple fait de parler relache des micro gouttelettes. Au bout d'un certains temps, la personne infectée aura relache suffisamment de micro gouttelette pour infecter les personnes qu'elle autour d'elle.C'est bien pour cela que la seule action préventive doit concerner tout le monde, parce qu'à cause des malades asymptomatique il est impossible de cibler.Quand aux traitements alternatifs il n'en existe pas. Tous les chercheurs et médecins du monde entier sont sur la question, et malheureusement comme toujours il y a un gros pactole à la clé pour l'équipe qui trouveras un vaccin ou même un début de vaccin. Donc j'ai la certitude (conviction personnelle bien évidemment) qu'aucune piste n'est négligée. On le voit en France avec le médiatique professeur Raoult.
    • Zeorymer
      Je suis désolé si vous avez l'impression que je vous prend de haut, mais à un moment il faut quand même se poser un instant et réfléchir aux théories que vous pouvez avancer. Vous trouvez réellement raisonnable de corréler une infection virale avec une zone de déploiement d'antennes radio ? Surtout que non la France est loin d'être un pays fer de lance de la 5G. https://www.publicsenat.fr/...Actuellement les enchères pour attribuer les fréquences 5G ne sont même pas encore effectuées. Les antennes ont a peine commencées à être installées pour mener des tests mais rien de plus. C'est là où je vous reproche de constamment lancer des propos sans clairement avoir vérifié la teneur de ce que vous avancez.
    • belnaachh
      Je n'ai pas employé le mot de propagande. Donc pour répondre à ce seul mot, je pense que le gouvernement fait de la propagande, et que les médecins dépendants ne font que leur boulot, obéissent aux consignes.Pour répondre à la notion de dépendance au gouvernement, et à la vérité scientifique, je pense qu'il y a une science dépendante d'argent public, et une science indépendante - à moins que je me trompe, encore une fois ? Dans l'état d'urgence sanitaire actuel, il est par exemple curieux qu'ils aient interdit les médecines alternatives, ne laissant plus le champ libre qu'à l'allopathie - de ce que j'en ai entendu, mais peut-être me trompé-je, encore une fois ?Et je pense que l'évolution des connaissances et certitudes scientifiques et médicales au fil de l'histoire laisse croire que la science n'est pas exacte, et l'idée de certitude me semble assez dangereuse, en ce qu'elle empêche une subtilité dans les réponses et traitements. Je remets beaucoup de choses en question, je n'ai pas spécialement à m'en justifier, malgré le syllogisme assez grossier que sous-entend votre tournure de phrase. Et je suis convaincu qu'il y a un fond de vérité, en effet. Je me suis laissé convaincre par d'autres arguments, mais je crois que je préfère m'éviter votre réaction, et ce serait de toute façon hors-sujet. Mais oui, j'ai une conviction, je ne crois pas que ce soit un gros mot, il me semble que vous regorgez également de certitudes, ça me semble normal, humainement.Donc pour revenir un peu sur le sujet de l'article, je me demande (je dis bien que je me demande, je n'affirme pas, je vous prie de le noter) s'il n'y aurait pas une solution plus nuancée de prévenir la propagation, par exemple en ciblant les populations dites à risque - je crois avoir entendu que certains pays le font ? Et sensibiliser, voire apprendre, le bon entretien de son métabolisme pour l'aider à se défendre des infections.
    • belnaachh
      J'avais trouvé sur le net des cartes, émanant de sources officielles, des sociétés qui développent et déploient les antennes, du déploiement de cette technologie en France - nous étions, de mémoire, entre la 5e et la 10e place dans la liste des pays les + avancés. J'habite moi-même une des métropoles qui annonçaient fièrement être une des villes pionnières du pays. Et, encore une fois, je voulais juste prendre un exemple pour illustrer l'idée du terrain de l'organisme, pas lancer une polémique.Pardon, mais je pense avoir compris votre point de vue, je le respecte (j'ai peur que vous ne me croyez pas sur ce point, je l'écris peut-être plus par acquis de conscience), mais si ça n'est pas possible d'échanger sans ce ton condescendant, ça va m'être difficile de supporter bien plus longtemps, ça me fatigue de passer outre pour rester correct, je vais redevenir à mon tour désagréable, je vais regretter, etc. Merci.
    • Zeorymer
      Il n'y a pas une seule antenne 5G déployée en France et nous avons été touchés bien avant les Etats Unis qui eux ont déjà déployés des antennes 5G. Encore d'autres hypothèses foireuses à avancer ? Sérieux, c'est un virus, le mode de transmission d'un virus il est simple et connu depuis maintenant bien longtemps et l'exposition aux ondes radio n'a jamais été facteur de propagation de virus. Quand à la condition de vie, prédisposition génétique,.. oui tout cela influe mais sur la réponse du corps au virus pas au fait ou non de le contracter. Certains vont faire une forme grave d'autre non, là oui nous ne sommes pas tous égaux devant la maladie. Par contre là où on est tous égaux c'est que si on se met devant une personne malade et qu'elle nous parle sans protection de part et d'autre, nous allons tous à 100% être contaminée.
    • Zeorymer
      Sauf que les scientifiques qui explique pourquoi il faut porter le masque vous vous permettez de remettre en question leurs déclarations en les traitants d'organe de propagande gouvernementale. A un moment assumez simplement le fait que vous avez un conviction basé sur rien d'autre que votre envie de tout remettre en question. C'est votre droit le plus strict mais arrêtez de faire croire que c'est parce qu'il y a un fond de verité scientifique derrière.
    Voir les commentaires
    Back to Top