Notez des films
Mon AlloCiné
    The Batman : guéri du coronavirus, Robert Pattinson reprend le tournage
    Par Corentin Palanchini — 17 sept. 2020 à 18:22
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le tournage du film "The Batman" reprend, avec Robert Pattinson de retour. L'équipe avait arrêté le travail car l'acteur avait été testé positif au COVID-19.

    Warner Bros.

    Retour à la Batcave pour Robert Pattinson ! Supposément testé positif au COVID-19 le 3 septembre dernier, l'interprète de Bruce Wayne a repris le tournage de The Batman, selon les dernières informations de Variety. Même si le studio Warner n'a pas confirmé que Robert Pattinson était la personne atteinte du coronavirus ayant conduit à la mise en pause du tournage, Vanity Fair comme Variety ont appris qu'il s'agissait bien de l'ex-star de Twilight.

    The Batman
    The Batman
    De Matt Reeves
    Avec Robert Pattinson, Paul Dano, Colin Farrell, Zoë Kravitz, Andy Serkis
    Sortie le 2 mars 2022

    Les caméras de Matt Reeves se remettent donc à tourner dans les studios de Leavesden en Angleterre, et durant la pause, les techniciens ont continué à construire les décors des scènes à venir.

    The Batman se déroule alors que Bruce Wayne n'est le Chevalier noir que depuis un an. Alors qu'un mystérieux personnage commence à le harceler, il va croiser la route de Catwoman, du Pingouin et de l'Homme-Mystère. La sortie est pour l'instant prévue au 29 septembre 2021.

    The Batman Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • cyril b.
      avec ou sans confinement la contamination fut presque la même partout
    • Chancre
      De toute façon Batman, il est nul, il a pas compris que le masque c'est sur la bouche et le nez.......
    • Chancre
      Pour savoir, si la vie est miraculeuse ou pas, il faudrait déjà définir ce qu'est la vie. Si vous trouvez une réponse, prière d'écrire vos résultats dans une revue scientifique parce que là vous tenez le prix Nobel.Ensuite, il est vrai que comparé à l'immensité de l'univers que ce soit en temps ou distance, on est insignifiant (et imaginez l'insignifiance si on est dans un multivers). Mais comme le montre les systèmes complexes, et comme le prouve la mécanique quantique, les choses insignifiantes on un rôle souvent indispensable.D'ailleurs, c'est bien de prendre un référentiel, mais ce n'est qu'une référence pas un pilier. L'exemple de la personne dans le train qui, en fonction du référentiel, sera fixe ou en mouvement, prouve bien qu'il faut adapter le référentiel à ce qu'on observe et que la meilleur des observations se fait sous plusieurs angles.Également, il est intéressant d'affirmer des choses comme: la vie ce sont des réactions chimiques parce qu’on a lu ou entendu ça quelque part. Mais une idée, un concept c'est bien de le sortir quand on le comprend. La complexité, et l'art avec lesquels la vie prend place ce n'est pas que des réactions chimiques un peu complexes. C'est la régulation d'un ensemble, c'est l'ordre et le chaos qui marchent en harmonie pour rendre une chose homogène. L'être vivant est un système entropique particulier qui maintient son entropie en perturbant celle de sont environnement. Il est également capable d'homéostasie, d'apprentissage (et ça c'est bien plus que de la chimie complexe).N'affirmez pas des choses parce que vous les trouvez sympa et qu'elles vous donnent l'impression de ne pas passer pour une bille. Il faut garder à l'esprit que rien n'est sur et que nos connaissances sont les seules à être insignifiantes.En conclusion, on ne sait rien. La vie, est elle insignifiante, ou est elle répandu dans l'univers, et quel type de vie?Dire, nous ne somme rien est très humble mais si on veut être réaliste il faudrait plutôt dire nous ne pouvons pas savoir ce que nous sommes ni quelle est notre place.
    • Le commandant Sean Ramius
      Même en étant Athée comme je le suis, la vie est importante même si elle n'est pas miraculeuse.
    • Melnibonéen
      La terre n'est même pas un minuscule grain de sable dans l'univers.Quand bien même l'homme détruirait intégralement la planète, qu'aurait-il détruit ? Rien.
    • Le commandant Sean Ramius
      L'homme a un impact suffisamment important depuis un moment déjà, surtout dans la destruction malheureusement et un peu dans la création.
    • Justice Prime
      Hahahaha ce débat ^^ Déjà que sur ce site beaucoup sont loin d'être des craques en culture cinématographique , v'la qu'ils se prennent pour des scientifiques et historiens XD
    • Melnibonéen
      La peste noire, ce n'est pas 1/4 de l'Europe, c'est plus proche de la 1/2 de la population qui est morte en Europe !Mais ce n'est pas la peine de remonter aussi loin. Des épidémies, il y en a plusieurs tous les ans. La grippe saisonnière est un exemple parmi tant d'autresCe n'est pas parce qu'elles font moins de morts qu'on ne peut pas étudier leur évolution.Quant aux courbes, si tu regardes par exemple la courbe de la Suède (qui n'a pas pratiqué de confinement) et la courbe de la France, tu vois qu'elles se ressemblent.Je n'ai pas dit que l'homme n'avait aucun impact sur les évènements qui lui arrivent. Mais il faut être bien orgueilleux pour croire que cet impact est assez important pour supplanter toutes les autres causes qui créent les évènements.A écouter les gens parler, on voit bien que nous ne sommes pas sorti de la vision religieuse qui place l'homme au centre de l'Univers. Même si on applique une couche d'athéisme sur cette vision, il suffit de gratter un peu la peinture pour la retrouver.
    • Le commandant Sean Ramius
      pas vraiment, on voit que dans les 15 après le confinement, ca diminue.Il y a des pays qui n'applique pas trop le confinement et ca grimpe et ca grimpe encore et encore ...Les courbes sont très loin de se ressembler toutes, bien au contraire.Des épidémies, le monde en a déjà connu, la peste au moyen age qui avait décimé l'europe, 1/4 qui sont morts, l'épidémie de grippe en 1918...Nier que l'humain n'a aucun impact sur l'environnement est idiot car l'impact est bel et bien présent. Par contre, nous ne savons pas TOUT contrôler mais nous contrôlons tjrs plus de chaque chaque siècle passant.
    • Melnibonéen
      Il est assez difficile de mesurer les effets du confinement. Peut-être que ça a fait diminuer énormément les contaminations, mais ça reste difficile à prouver.Ce qui est sûr, c'est que les stratégies pour lutter contre ce virus ont été assez différentes d'un pays à l'autre, or, quelle que soient les stratégies adoptées, on constate que les courbes des morts et des contaminations se ressemblent beaucoup d'un pays à l'autre. Et ressemblent aussi beaucoup à la plupart des épidémies, elles aussi traitées avec des stratégies très différentes.Ce que je crois, c'est qu'on aurait beaucoup de mal à admettre qu'on arrive pas à beaucoup influencer cette épidémie. Les humains modernes sont dans le mythe qu'ils peuvent toujours tout contrôler et que ce sont leurs actions qui déterminent leur environnement.
    • Le commandant Sean Ramius
      Oui sur une année, avec malgré tout un vaccin chaque année, ici sur 6 mois avec un confinement, du jamais vu, 1 millions de mort et c'est pas près de s'arrêter... Imagine sans confinement...C'est pas quelque chose a négliger, surtout que là on ne parle que des morts, mais les hospitalisations sont importantes car ca bouche les services hospitaliers et ca se compte par millions. S'ils restaient quelque jours, ca iraient, là c'est des semaines avec un traitement lourd ... c'est vraiment pas anodin...
    • Melnibonéen
      La grippe fait 650.000 morts par an. Donc c'est vrai que le covid fait plus de morts. Mais cela reste dans le même ordre de grandeur.Et pour la grippe aussi, il est probable que tous les morts ne soient pas comptés.
    • Le commandant Sean Ramius
      On est qu'a 950.000 morts dans le monde en 6 mois avec confinement globale... C'est pas peu ...Et encore, tous les morts ne sont pas comptés.
    • Blasi B
      Supposément testé positif au COVID-19 le 3 septembre dernierj'aime votre façon d'affirmer un truc dans votre titre qui n'a jamais été réellement confirmé... puis de dire qu'en gros, on est pas sur... qu'on suppose...
    • Melnibonéen
      Pour l'instant, ce n'est en effet qu'une grosse grippe. Le covid fait plus de morts que la grippe saisonnière, mais pas tant que ça non plus.Après, il est toujours possible que ce virus mute pour devenir quelque chose de réellement dangereux.
    • Jean-Charles S.
      C'est une grippe comme certain disaient depuis le debut...
    • negeil
      Jusqu'à la prochaine contamination ?
    • Might Guy
      ... avec le casque de iron man (c'est plus hermétique).
    Voir les commentaires
    Back to Top