Mon compte
    Engrenages : déçue par la fin de la série, Audrey Fleurot voulait une conclusion plus sombre
    20 juin 2021 à 20:00
    Chaïma Tounsi-Chaïbdraa
    Chaïma Tounsi-Chaïbdraa
    -Journaliste streaming
    Experte en binge-watching et plateformes de streaming, Chaïma Tounsi s’amuse tous les soirs à zapper sa télécommande sur Netflix, Disney+, Canal+...

    Déçue par la fin d’Engrenages, Audrey Fleurot a dévoilé lors de son passage au Festival de Télévision de Monte Carlo ce qu’elle aurait aimé voir dans la conclusion de la série Canal+.

    Engrenages, première production originale Canal+, s’est achevée en octobre 2020 après 8 saisons de bons et loyaux services. Une fin que la showrunneuse avait qualifié de "naturelle et d’organique", avec une happy end pour la plupart des personnages : on voyait le départ de la police de Laure (Caroline Proust) qui voulait se concentrer sur son conjoint et sa fille. Gilou (Thierry Godard) était tout bonnement radié des rangs. 

    Joséphine (Audrey Fleurot) a aussi eu le droit à son happy ending. On a pu voir son côté plus sensible et un rapprochement avec Edelman (Louis-Do De Lencquesaing). Si la conclusion de la série s’est voulue plus lumineuse que le reste, ce parti pris n’a pas forcément plu à tous les fans… et à Fleurot elle-même.

    Engrenages
    Engrenages
    Sortie le 13 décembre 2005 | 52min
    Série : Engrenages
    Avec Caroline Proust, Thierry Godard, Tewfik Jallab, Audrey Fleurot, Tewfik Jallab
    Spectateurs
    3,9
    Voir via MyCanal

    L’actrice, actuellement à l’affiche de la série HPI pour TF1, a discuté de sa carrière lors d’une conférence de presse au Festival de Télévision de Monte Carlo. Interrogée sur la fin d’Engrenages, cette dernière a choisi de répondre en toute franchise :  

    "J’aurai préféré qu’elle passe du côté obscur. J’aurai préféré qu’elle quitte le barreau, qu’elle devienne la reine des mafieuses. Enfin j’en sais rien, mais en tout cas, je trouve que c’était plus dans l’ADN de la série de basculer de l’autre côté vu qu’elle a toujours eu ce côté borderline et qu’elle aurait été jusqu’au bout pour défendre la veuve et l’orphelin. Face à tant d'échecs, j’aurai trouvé ça assez fort qu’elle rende la robe. C'est une happy end même si on était tous partis sur un truc un peu plus sombre. Mais il y a eu une volonté générale de finir sur quelque chose de plutôt lumineux. Personnellement, l'idée que la conclusion finale soit quelque chose d’aussi normative qu’une histoire d’amour avec ce mec qu’elle a à côté d’elle depuis si longtemps, je trouve ça déceptif."

    Mais tout n’est peut-être pas fini pour notre avocate puisqu’en décembre dernier, la chaîne française avouait travailler sur une suite d’Engrenages. Si on ne sait pas encore quels personnages reviendront et quelle forme cela prendra, on espère avoir des réponses prochainement. 

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Le_Druide
      Oui, mais... est-elle responsable des faiblesses de HPI ou bien la série aurait-elle zéro intérêt sans son intervention ? Va savoir... 😊
    • Didier M
      elle n'a pas tord quand on voit les trous ou les incohérences des histoires a l'écran
    • Didier M
      c'est vrai que la fin m'a déçu
    • Patrick C.
      Audrey Fleurot, c'est l'actrice qui ferait tout mieux que les scénaristes... Déjà pour HPI, à l'entendre, elle réécrit les scénarios et les dialogues (ce qui fait sourire les scénaristes)... Elle a pas le melon, non, pas du tout...
    Voir les commentaires
    Back to Top