Mon compte
    Plus belle la vie du mercredi 8 décembre 2021 : résumé en avance de l'épisode 4428 [SPOILERS]
    7 déc. 2021 à 19:45
    Lucie Peronne
    Lucie Peronne
    -Journaliste
    Après une enfance passée devant les classiques Disney, Lucie découvre avec émerveillement les films des "premiers temps" durant ses études, ce qui détermine ensuite sa passion pour les films et les séries historiques.

    Dans le prochain épisode de "Plus belle la vie"... Tandis que Boher et Bilal font face aux survivalistes, Estelle fait face à sa culpabilité, et François à son traumatisme.

    Capture d'écran/FTV

    Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l'épisode de Plus belle la vie diffusé demain soir sur France 3 !

    Plus belle la vie
    Plus belle la vie
    Sortie : 30 août 2004 | 26 min
    Série : Plus belle la vie
    Avec Michel Cordes, Michel Cordes, Laëtitia Milot, Sylvie Flepp, Sylvie Flepp
    Spectateurs
    1,3
    Streaming
    Jean-Paul et Bilal affrontent les survivalistes

    À l’hôpital, Betty relaye Léa auprès d’Aurore. Elle en profite pour offrir un collier à Léa. Cette dernière soupçonne immédiatement l’adolescente d’avoir volé le bijou et l’oblige à le rendre à sa propriétaire. Betty prétend que le collier appartenait à sa mère et qu’il se transmet de génération en génération. Mais Léa ne la croit pas.

    Pendant ce temps, Jean-Paul explique à Francis que sa fille est entre la vie et la mort et qu’elle doit être opérée d’urgence par le docteur Vidal. Celui-ci a été pris en otage par Francis pour soigner un camp de survivalistes malades ou blessés. De son côté, Bilal entre dans une tente où Ambre est à demi consciente en raison d’une blessure à la jambe qui s’est infectée. Inquiet pour elle, Bilal décide de la porter dans ses bras pour l’emmener à l’hôpital.

    En voyant Bilal partir avec sa fille, Francis braque une arme sur lui. Vidal en profite pour encourager les survivalistes malades à les suivre jusqu’à l’hôpital, ce que tout le monde finit par faire, y compris Jeremy, sous les yeux dépités du Grand Cornu…

    Estelle culpabilise

    Alors qu’Estelle va dans sa cuisine pour prendre un médicament contre le mal de tête, Benjamin se réveille et s’approche d’elle. Il lui donne de l’eau. Face à ses gestes tendres, Estelle préfère couper court et retourner se reposer.


    Plus tard, Sylvia accompagne Estelle sortir les poubelles. Elle avoue avoir déjà l’impression de la connaître tellement Francesco lui a parlé d’elle et de leur couple. Sylvia est également très admirative du travail de sa belle-sœur et parie que toutes ses clientes rêvent de lui ressembler. Estelle lui promet alors de lui offrir un soin dès que l’électricité sera revenue. Très touchée, Sylvia la prend dans ses bras.

    Pendant une balade avec Francesco, Estelle reconnaît que Sylvia n’a pas beaucoup confiance en elle. Francesco explique qu’elle a eu une vie difficile, mais qu’il est prêt à l’accueillir dans la sienne, espérant être à la hauteur en tant que grand frère. Toutefois, Francesco avoue avoir du mal avec Benjamin. Quand il demande son avis à Estelle, elle prétend qu’elle ne le connaît pas suffisamment.

    François fait face à un traumatisme

    À l’intérieur du bar du Mistral, François ne se gêne pas pour manger devant Bahya, qu’il a séquestré. Quand elle lui réclame à manger, il rétorque qu’elle ne l’a pas mérité et la considère comme un parasite de la société. La jeune femme lui parle de son parcours, lui rappelant que n’importe qui peut se retrouver à la rue. Finalement, François consent à la détacher et à lui donner un bout de chocolat. Alors qu’il s’attend à ce qu’elle soit reconnaissante, Bahya lui reproche son égoïsme. François la rattache aussitôt à sa chaise.

    Plus tard, François nage en plein délire. Il a des hallucinations qui le poussent à revivre son traumatisme lors de l’ouragan Katrina. Il se souvient s’être accroché à une branche pour se sauver. Mais il se souvient surtout d’une femme à laquelle il a tendu la main, avant de la lâcher, et qu’il a vu ensuite mourir sous ses yeux, emportée dans le courant. En larmes, François avoue à Bahya que ce terrible souvenir le hante toutes les nuits depuis le black out.

    Peu après, François libère Bahya. Celle-ci l’encourage à rejoindre le mouvement de solidarité qui s’est créé dans le quartier. Mais François n’y croit pas une seconde. Juste en face, Thomas organise une distribution de nourriture. Il refuse de resservir un homme une seconde fois. L’individu en question devient agressif, puis agresse Thomas au couteau, jusqu’à ce que François intervienne et réussisse à le désarmer.

     

    Alors que Barbara soigne sa plaie au poignet, Thomas ne se remet pas de l’acte de son frère. Les deux propriétaires du Marci observent ensuite fièrement François et Bahya en train de rouvrir le bar du Mistral et partager la nourriture qui était stockée à l’intérieur.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top