Mon compte
    Vincent Lindon à Cannes : le discours mémorable du président du jury qui a ému le festival
    18 mai 2022 à 18:15
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    La cérémonie d'ouverture du 75ème Festival de Cannes était chargée en émotions, notamment par le discours de son président du jury Vincent Lindon, qui a ému les festivaliers et les téléspectateurs.

    JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE

    Outre l'apparition marquante du président ukrainien, Volodymyr Zelensky, sur l’écran géant du Théâtre Lumière, la cérémonie d’ouverture du 75e Festival de Cannes a également fait grande impression chez les festivaliers et les téléspectateurs grâce au président du jury Vincent Lindon.

    Après une célébration de sa carrière en vidéo, l'acteur est apparu sur scène, déjà très ému, avec un long et mémorable discours qu'il avait pris soin d'écrire car "c'était le seul moyen qu'[il a] trouvé pour arriver à parler". C’est dans ce Théâtre Lumière où il avait reçu le premier prix de sa carrière, celui de l'Interprétation masculine pour La Loi du Marché, que Vincent Lindon a captivé son audience avec un texte d'une grande puissance.

    "Pouvons-nous faire autre chose qu'utiliser le cinéma, cette arme d'émotion massive pour réveiller les consciences et bousculer les indifférences ? Je ne l’imagine pas ! Que la puissance évocatrice et la profondeur des œuvres des grands cinéastes, n’influent pas sur la marche du monde. Je ne l’imagine pas non plus !

    Même si cela revient à écoper, avec un dé à coudre, la coque d’un navire qui se remplit par vagues, notre force c’est que nous y croyons, et que vos œuvres sont immortelles. Même si parfois, quand l’actualité nous écrase et que le découragement me gagne, je me demande, si nous ne sommes pas en train de danser sur le Titanic…

    Peut-être alors, si nous prêtions l’oreille, entendrions-nous, au milieu du vacarme des empires et des nations, comme un tendre et faible bruissement d’ailes, le doux murmure de la vie et de l’espoir. Voici venu le temps des artistes, des cinéastes responsables, pour nous porter, pour nourrir notre imaginaire, et nous aider, à nous répéter en nous même, chaque fois que nous le pourrons, en hommage à tous ceux qui souffrent et qui se battent dans le monde :  être vivant et le savoir."

    Le brillant discours de Vincent Lindon a autant ému les festivaliers présents dans les salles du Palais des Festivals que les téléspectateurs et internautes qui suivaient la retransmission de la cérémonie sur France Télévisions et Brut, qui ont signé des audiences record.

    Selon les chiffres de Médiamétrie cités par la chaîne publique, la cérémonie d'ouverture du festival de Cannes a été suivie par 1,77 million de téléspectateurs sur France 2, ce qui représente la meilleure audience d'une retransmission de la cérémonie depuis 2011.

    Du côté du média en ligne Brut, "les vidéos publiées à l'occasion de la cérémonie d'ouverture ont enregistré un total de 10,6 millions de vues à travers le monde, dont 5,2 millions en France", selon le communiqué.

    (Ré)écoutez notre podcast spécial Cannes 2022 dédié à Vincent Lindon :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top