Mon compte
    "Si Brad Pitt et George Clooney ne viennent pas sauver le monde, c’est à mon tour de venir à la rescousse" : Hugh Laurie est de retour dans la saison 2 d’Avenue 5
    Emmanuel Itier
    Emmanuel Itier
    -Correspondant
    Basé à Los Angeles, Emmanuel Itier accompagne AlloCiné sur les sorties américaines, en assurant interviews/junkets et couverture d’événements US.

    Les fans de la comédie Avenue 5 peuvent découvrir la saison 2 sur OCS dès aujourd’hui en US+24. A cette occasion, nous avons rencontré le showrunner Armando Iannucci et Hugh Laurie.

    Qu’est-ce qui va changer dans la saison 2 d'Avenue 5 ?

    Armando Iannucci : Je dirais que l’atmosphère est beaucoup plus claustrophobique, certains personnages se replient encore plus sur eux-mêmes. Faire une série, ce n’est pas la même chose que faire un film. Dans un film vous devez savoir où vous allez et vous devez choisir une fin, sachant qu’il n’y aura pas forcément une suite.

    Avec une série, j’aime ne pas savoir où je vais. On est pas sûrs qu’il y a aura une autre saison derrière. Je passe du temps à comprendre où va chaque personnage. Par exemple, en saison 1, vous avez fait la connaissance de Mads joué par Adam Palsson. C’était un petit rôle avec quelques lignes de dialogue mais je l’ai trouvé tellement fantastique que cela m’a poussé à lui écrire un rôle beaucoup plus important en saison 2.

    Hugh, vous avez tourné cette série pendant la pandémie et, justement, l’équipage du vaisseau subit lui-même une sorte de confinement. Est-ce que cela vous a permis de rentrer encore plus dans le personnage ?

    Hugh Laurie : C’est certain qu’entre la réalité du “dehors” et celle du tournage, nous nous sommes tous sentis un rien claustrophobique. C’est comme si nous étions à l'intérieur d’une bulle, elle-même à l'intérieur d’une autre bulle et ainsi de suite. Ça a probablement apporté encore plus de folie au tournage.

    Tout le monde portait un masque lorsque nous étions en répétitions. Difficile donc de lire les expressions de chacun et d'accorder son degré d’émotion. On avait le même niveau de stress que si nous étions réellement confinés au milieu de l’espace. Nous ne savions même pas quand cette pandémie allait se terminer, on se sentait vraiment à la dérive, comme le vaisseau spatial Avenue 5.

    Avez-vous été tenté par la réalisation ici aussi, comme sur Dr House ?

    Hugh Laurie : J’attends que le showrunner vienne me le proposer. Des fois, je me dis que je ne fais pas un assez bon boulot, alors j’ai envie de faire celui des autres. Attendons de voir si quelqu’un me propose un autre job sur cette série.

    Avenue 5
    Avenue 5
    Sortie : 2020-01-19 | 28 min
    Série : Avenue 5
    Avec Hugh Laurie, Hugh Laurie, Josh Gad
    Presse
    2,7
    Spectateurs
    2,9

    En quoi cette série SF est-elle malgré tout d’actualité ?

    Hugh Laurie : C’est fascinant de voir combien de séries et de films tournent autour des catastrophes naturelles, des guerres… ou des météorites fonçant sur notre planète. Je pense que nous en avons tellement vu que nous ne faisons même plus vraiment attention à ce qui va réellement nous arriver.

    Quand il s'agit de missiles lancés sur l’Ukraine, il semble évident qu’il faille réagir. Mais quand ça concerne d’autres gros problèmes comme l’environnement, je n'ai pas l’impression que les gens se sentent concernés.

    Je crois que comme dans un film, on pense qu’un héros va venir à notre rescousse et tout résoudre. Mais on voit bien qu’au final, il ne se passe rien et que nous allons de désastre en désastre sans que rien ne soit solutionné. Tout le monde attend Brad Pitt ou George Clooney pour sauver le monde mais ils ne viennent pas au rendez-vous.

    Peut-être que dans ce cas il faut aller chercher Hugh Laurie ?

    Hugh Laurie : Oui, c’est une possibilité. S'ils ne viennent pas sauver le monde, peut-être que c’est à mon tour de venir à la rescousse. Je pense que je coûterais moins cher et je suis toujours très ponctuel !

    HBO

    A quel point l’humour est-il important pour vous ?

    Hugh Laurie : L’humour, c’est tout ! Sans l’humour, la vie serait insupportable et l’on serait en déprime permanente. Il y a deux choses sans lesquelles je ne peux pas vivre : l’humour et la musique.

    Je crois que chaque fois que l’on sombre dans une période compliquée, c’est la musique et l’humour qui nous ramènent à la lumière. Ils servent de ciment pour solidifier les relations entre les êtres car il y a toujours des blagues et des chansons qui nous parlent, qui nous rapprochent, au-delà de nos différences. Même si Avenue 5 a un côté dramatique, voire alarmiste, elle est également pleine d’humour.

    Armando Iannucci : Dans la série, il s’agit surtout d’humour noir. C’est un peu un avertissement qui nous viendrait du futur. Ne permettez pas qu’une telle folie se passe et repensez à ce qui est prioritaire pour l’humanité, ici, sur Terre. S’il y a de l’humour dans notre série, il est chargé de beaucoup d’anxiété.

    Pourquoi devrions-nous regarder la saison 2 d’Avenue 5… et est-ce que vous pensez que cette série est mieux que Dr House ?

    Hugh Laurie : (Rires) Non, je ne peux pas dire que c’est mieux que House dont je suis tellement fier. C’était évidemment une série importante et cruciale pour moi. Cela a changé beaucoup de choses et m’a mené là où je suis aujourd’hui dans ma carrière.

    Avenue 5 est une série différente et unique que l’on ne peut pas comparer à House. Elle est, contre toutes attentes, pleine d’espoir. Nous avons tous besoin d’espoir pour continuer notre voyage dans cet univers. Nous cherchons toujours à améliorer notre futur, à le construire. J’espère que cette série continuera à faire sourire notre public et à lui donner plus de confiance en l’avenir.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top