Notez des films
Mon AlloCiné
    Polanski adapte "The Pianist"
    13 juil. 2000 à 10:00

    Roman Polanski retourne à ses sources polonaises en adaptant "The Pianist", un roman autobiographique de Wladyslaw Szpilman.

    Roman Polanski n'était pas retourné en Pologne depuis son départ pour Paris dans les années 1950. Ce n'est qu'aujourd'hui qu'il trouve le désir de revenir dans le pays qui l'a vu naître pour tourner un film. Son nouveau projet s'intitule The Pianist, une adaptation du best-seller autobiographique de Wladyslaw Szpilman.

    Ce célèbre pianiste polonais relate dans son livre les sacrifices que lui a demandé sa survie dans la ville de Varsovie occupée pendant la Deuxième Guerre mondiale. Cette oeuvre a été élue par le Los Angeles Times "Meilleur Roman réaliste de 1999".

    Co-produit par StudioCanal France et sa filiale allemande pour 35 millions de dollars, The Pianist est l'exemple concret de la nouvelle politique de StudioCanal en matière de production : "C'est exactement le genre de projet que nous tenons à développer, explique un responsable du Studio. Les producteurs allemands seront beaucoup plus impliqués que si les directives venaient simplement de France."

    Actuellement, Roman Polanski rédige le scénario en compagnie de Ronald Harwood. Il reconnaît avoir été touché par le roman qui faisait étrangement écho à sa jeunesse passée dans les rues de Cracovie, ravagée par la guerre. "Pendant des années, on m'a poussé à chercher un projet qui soit en accord avec mon histoire personnelle. Mais avant que je découvre The Pianist, rien, aucun script, ne m'avait autant bouleversé et engagé à affronter cette époque remplie de cauchemars."

    Pourtant, Roman Polanski s'était vu proposer de porter à l'écran La Liste de Schindler, dont une partie se déroule dans le ghetto de Cracovie. "C'était trop près de mon chez-moi", avouera-t-il. Après plusieurs décennies de recul, le réalisateur peut maintenant revenir sur ses pas pour nous livrer sa vision de la Pologne torturée par les camps et le nazisme de 1940.
    A.L. avec The Hollywood Reporter
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top