Mon compte
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biographie

    Petit, Olivier Pallaruelo se jette régulièrement sur le Télé 7 jours pour y mémoriser les films de la semaine les mieux notés sur les grandes chaînes. Pratique pour ses parents, qui n’ont pas besoin de feuilleter le magazine pour faire la sélection ! Biberonné à la Dernière séance d’Eddy Mitchell, au ciné club de Claude-Jean Philippe sur Antenne 2, au cinéma de minuit de Patrick Brion sur FR3, au vidéo club, il use et abuse des têtes de lecture du magnétoscope familial. Sa future vocation n’est pas encore trouvée, mais il nourrit aussi une grande passion pour l’Histoire. Déjà ce goût pour le retour dans le passé. Et, plus tard, s’en servir pour mieux comprendre le présent.

    Après un bac L, il part à l’université pour y suivre pendant six ans des études d’Histoire, tâte de l’archéologie, et fini par se spécialiser sur les relations internationales contemporaines et les Etats-Unis. La voie de carrière semble tracée : ce sera le monde de la recherche. Sauf qu’un petit grain de sable vient gripper la machine. Toujours passionné de cinéma, il répond en 2004 à une offre de stage au sein d’une petite Rédaction d’un site internet promis à un bel avenir : AlloCiné. Un stage, puis un deuxième, tout en continuant ses études en parallèles. Et c’est la révélation : passer des journées entières à parler de films et écrire dessus, c’est possible ! Il finit par rejoindre l’équipe le 1er avril 2007 ; comme un poisson d'avril devenu bien réel.

    De dossiers en interviews, de news en couvertures de festivals, en passant par l’écriture d’émissions comme La Minute, il accompagne le développement éditorial du site, dont l’offre grossit au gré des bonds de géants du numérique. Tout en gardant une place à part dans le développement depuis 2010 d’une rubrique jeux vidéo pour laquelle il gère la ligne éditoriale d’une émission le temps de quelques saisons, Game in Ciné, ainsi qu’une actualité pouvant se rattacher à l’ADN cinéma et désormais séries du site.

    Expertises

    Enfant des 80’s, biberonné par le cinéma de genre porté par ses cinéastes fétiches que sont James Cameron, John McTiernan, Ridley Scott, Sam Raimi ou John Carpenter pour n’en citer qu’une poignée, Olivier Pallaruelo aime quand même beaucoup jouer les archéologues en remontant le temps. Histoire de s’immerger dans le Hollywood des 60/70’s et au-delà, à la recherche d’une anecdote, d’un secret de tournage, ou de la petite histoire derrière une fameuse réplique. S’il est tourné vers le passé, cela ne l’empêche pas de scruter à la loupe les coulisses actuelles du cinéma et ses défis à l’ère du numérique ; d’être un amoureux transi du support physique et un furieux technophile. Sans oublier bien entendu une large rasade de jeux vidéo.

    En bref

    • Un film : Les Duellistes
    • Une série : Twin Peaks
    • Une scène : l’ouverture du Dracula de Francis Ford Coppola
    • Une réplique : «J'ai grandi dans un quartier mal famé où on arrive mieux à obtenir quelque chose avec un mot gentil et un flingue qu'avec un mot gentil tout seul» - Les Incorruptibles
    • Une chanson/musique : Adagio pour cordes de Samuel Barber – Elephant Man, Platoon
    • Un rire : Rien que pour vos cheveux
    • Une larme : l’ultime roulette russe de "Voyage au bout de l’Enfer"
    • Une trouille : l’hôtel Overlook de Shining
    • Un(e) cinéaste : Stanley Kubrick
    • Une actrice : Romy Schneider
    • Un acteur : Robert de Niro
    • Un personnage : John Merrick

    Back to Top