Notez des films
Mon AlloCiné
    "Les Beaux Malaises" avec Franck Dubosc : découvrez la série originale québécoise !
    Par Raphaëlle Raux-Moreau — 4 oct. 2016 à 17:01
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Ce mardi 04 octobre, M6 diffuse "Les Beaux Malaises", qui déroule le vrai-faux quotidien de l'humoriste Franck Dubosc. Mais, saviez-vous que cette nouvelle série était en fait l'adaptation d'un programme québecois ?

    1. +
    Franck Dubosc et Anna Marivin dans la "vrai-fausse" vie de Franck Dubosc. Ces Beaux Malaises sont à découvrir le 04 octobre sur M6.
    Lire la suite

    "Ca va être le fun !", comme diraient les Québécois ! Ce mardi 04 septembre, M6 diffuse sa toute nouvelle série, Les Beaux Malaises. Si Franck Dubosc a fait ses débuts dans le soap anglais Coronation Street, c'est la première fois qu'il est la vedette de sa propre série. Et pas n'importe laquelle puisque Les Beaux malaises met en scène, sur le ton de la comédie, sa "vraie-fausse vie" d'humoriste à succès, d'époux et de père de famille. Ce n'est, en revanche, pas la première fois que le comique accepte de tourner son image en dérision. Dubosc est en effet déjà apparu dans son propre rôle dans Zak et Off-Prime...

    Scénarisé par Dubosc et Eric Lavaine, Les Beaux Malaises est en réalité l'adaptation à la sauce française d'une série québecoise du même nom, lancée en 2014 sur la chaîne TVA. Une délicieuse comédie qui s'est achevée cette année après une troisième et ultime saison. On y suivait le "vrai-faux" quotidien compliqué mais hilarant de Martin Matte, un véritable humoriste québécois qui se trouve être également créateur et producteur de la série aux côtés de François Rozon. A l'écran, Matte ne s'épargnait pas et s'octroyait de multiples défauts et travers puisque son personnage de fiction, inspiré de sa propre personne, était aussi manipulateur, moqueur, arrogant, éternel insatisfait et cynique que touchant. Une vedette torturée qui adorait créer des malaises autour de lui, même s'il en subissait lui-même plus que de raison.

    A ses côtés, c'est l'actrice Julie Le Breton qui se prêtait au jeu de la "vraie-fausse vie" et à l'art de la bonne répartie. Le succès des Beaux Malaises au Québec a d'ailleurs été unanime et les autres pays n'ont pas tardé à vouloir miser dessus. Outre notre version française, des versions en Allemagne, au Pays-Bas, en Italie ou au Canada anglais pourraient ainsi voir le jour.

    Encore Télévision
    Martin Matte dans la peau du délégué syndical du "Caméra Café québecois"

    Si Martin Matte n'est pas forcément très connu en France, il est une figure phare de l'humour au Québec. Après avoir monté son premier one-man show en 2000 (Histoires Vraies), Martin Matte a commencé à faire rire ses compatriotes grâce à ses Chroniques Financières diffusées dans le talk-show humoristique "Le Grand Blond avec un Show Sournois" (là où est né le concept du Coeur a ses raisons, la série qui parodiait avec malice les soaps américains).

    Mais, c'est bien entre 2003 et 2009 que Matte connait le succès grâce à son rôle dans Caméra Café, adapté de notre format court. Il y campait alors le pendant québécois de notre Hervé Dumont (joué par Bruno Solo).

    Par la suite, Martin Matte a continué de mener une carrière éclectique. Il a monté un autre spectacle à succès (Condamné à l'excellence), est devenu le mari d'Anne Roumanoff dans la série C'est la crise ! (comédie, 2013), a mis en scène quelques spectacles et a également fait du cinéma. Il a d'ailleurs récemment doublé l'un des personnages de Zootopie.

    Les Beaux Malaises québecois, ça donne...

    Les Beaux Malaises Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top