Mon AlloCiné
    « Renaissance » - Un petit air de famille avec l’artiste ?
    1 mars 2012 à 11:30

    Dimanche dernier, un film français muet en noir et blanc a reçu l’Oscar du meilleur film. Mais côté court, c’est monnaie courante ! Nous vous avions parlé le 11 janvier de Pierre Pinaud et de son film « Les Miettes », César du meilleur court métrage en 2009. Revenons sur une pépite du même genre, datant de 2006.

    Renaissance, de Sébastien Lefebvre, n'est pas plus sonore ni coloré que The Artist. Et il prenait les mêmes risques, cinq ans plus tôt ! Pour donner quelques rides à son film, le réalisateur a tourné ce mélodrame en super 8, afin de retrouver les rayures et le côté tremblant de l’image.

    1929. Une passionnée d’écriture perd l’inspiration après la mort de son fils et se réfugie dans la foi. On retrouve, dans cet exercice de style, tout le charme des films muets des années 1920. Non seulement les costumes, les coiffures, les décors, mais aussi les effets spéciaux de l’époque, en surimpression. A ceux qui ont aimé replonger dans le cinéma muet avec The Artist, Renaissance offre un complément parfait avant de se pencher, peut-être, sur les vrai films du vrai début du vrai siècle dernier !


    Renaissance par SebastienLefebvre

    Gauthier Jurgensen

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top