Mon compte
    Le Ballon rouge
    Note moyenne
    4,2
    299 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Le Ballon rouge ?

    36 critiques spectateurs

    5
    16 critiques
    4
    13 critiques
    3
    5 critiques
    2
    1 critique
    1
    1 critique
    0
    0 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    chrischambers86
    chrischambers86

    11 449 abonnés 12 065 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 17 novembre 2021
    Poètique, fantastique, magnifique, une aventure qui prend la voie des airs, à l'image du jeune hèros et de son inoubliable ballon rouge qui vole dans le Mènilmontant des annèes 50! Cinèmatographiquement parlant, le court-mètrage d'Albert Lamorisse est un chef d'oeuvre du genre, le plus dèlicat film qu'on puisse faire sur l'amitiè! Oeuvre originale, merveilleusement photographièe, ce ballon rouge en suivant librement ce petit garçon a le goût de nos 400 coups quand on ètait môme! A sa sortie, une pluie de rècompenses : Prix Louis-Delluc, Palme d'Or du court mètrage et même l'Oscar du meilleur scènario! Ce qui n'est pas rien notamment dans le domaine du conte pour enfants! Merci monsieur Lamorisse, merci aussi à l'extraordinaire travail d'Edmond Sechan...et merci surtout à mon père de m'avoir fait partager une partie de son enfance...
    belo28
    belo28

    58 abonnés 1 130 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 15 décembre 2011
    Une histoire d'amitié enfantine entre un être et un avoir! Loin des dessins animés ou des autres films pour enfants, en refusant de donner au ballon une personnalité et une parole, le film semble un peu plus élévé et donc plus sensitif! Une pure merveille!
    stanley
    stanley

    53 abonnés 746 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 17 septembre 2011
    Le ballon rouge ne mérite pas de tomber dans l’oubli. Ce magnifique moyen métrage est d’une rare beauté tant par l’esthétique pure (très belle qualité de photographie qui donne une bonne idée du Paris à la fois poétique et réaliste de 1956) que par la très juste interprétation très mature du fils d’Albert Lamorisse (à seulement 6 ans !). Il s’agit d’un conte où les couleurs criardes n’apportent aucun effet pompier. Nous pouvons y avoir un hymne à la liberté de pensée et d’action, à l’importance de l’imaginaire, aux ruptures des carcans de la matérialité du monde, etc … Mais le ballon rouge est aussi un ami cher, un objet de substitution et transactionnel trouvé par un petit garçon solitaire dont les amis et la famille semblent à peine visibles. Le ballon est comme l’humain à la fois fidèle, taquin, narcissique, dragueur et agonisant. Le film est tout à la fois parfois très drôle (le ballon qui suit un vieil enseignant), touchant (la drague envers le ballon bleu, très belle scène : la petite fille au ballon bleu versus le petit garçon avec le ballon rouge), triste à pleurer (la mort du ballon crevé par la bêtise humaine). L’épilogue du Ballon rouge où l’enfant est aspiré vers le ciel et rompt avec le monde terrestre par une multitude de ballons multicolores s’échappant de leurs contraintes est un chef d’oeuvre absolu. Le film est illustré d’une jolie petite musique. Le ballon rouge est un très grand moment de cinéma qui aura inspiré bon nombres de films tels Là haut (la maison montant au ciel), Seul au monde (voir le ballon qui sauve le naufragé du suicide), Le voyage du ballon rouge (directement référencé) et Bubbles (le départ en ballon d’Albert Finney).
    JR Les Iffs
    JR Les Iffs

    57 abonnés 1 151 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 18 janvier 2016
    Film français d'Albert Lamorisse, 1956
    Conte poétique dans lequel un ballon rouge devient l'ami d'un petit garçon.
    Très belle réalisation de Lamorisse. Histoire poétique, sans aucune niaiserie, parfaitement filmé, et avec pas mal d'humour.
    Très intéressants les extérieurs de Paris en 1956 : les rues, les gens, les bus, les enfants : tout un monde qui a disparu.
    Intéressant aussi du point de vue sociologique : les enfants (6 à 10 ans) dans les rues de Paris, les commerçants, l'école et l'instituteur.
    Ce moyen métrage est d'une grande qualité tant poétique que cinématographique.
    QuelquesFilms.fr
    QuelquesFilms.fr

    205 abonnés 1 588 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 5 août 2014
    Après s'être fait connaître et reconnaître avec Crin-Blanc, histoire d'amitié entre un enfant et un cheval, récompensée par la Palme d'or du court-métrage et le prix Jean-Vigo en 1953, Albert Lamorisse a récidivé trois ans plus tard avec cette histoire d'amitié entre un enfant et un... ballon. Le film a raflé une nouvelle Palme d'or du court-métrage à Cannes en 1956, mais aussi le prix Louis-Delluc la même année et... l'Oscar du meilleur scénario original l'année suivante, phénomène rare pour un film de cette durée (35 min). Le Ballon rouge est un joli conte, fondé sur une idée à la fois simple et originale : un ballon s'anime de lui-même, prend vie en quelque sorte, et noue une relation touchante avec un enfant. En découle une histoire à la fois drôle, tendre et cruelle, traitée sur un mode qui fait écho au cinéma de Jacques Tati par sa science précise du geste et de la situation, son minimalisme verbal et son décalage poétique. Le travail d'animation du ballon est remarquable pour l'époque et l'accentuation de sa couleur rouge offre un beau contraste à l'écran avec la grisaille de l'environnement parisien, bien rendu par la photographie d'Edmond Séchan, l'oncle du futur chanteur Renaud (Séchan). Renaud qui fait d'ailleurs une apparition dans le film, dans le rôle d'un gamin de Paris, aux côtés de son frère David. Au-delà de sa dimension merveilleuse, Le Ballon rouge vaut également pour sa dimension historique, comme un superbe document sur le Paris des années 1950, qui ravira plus particulièrement les amoureux du quartier de Ménilmontant. Chouette film.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 16 février 2008
    Tout simplement magnifique. D'une simplicité et d'une poésie universelle, le film nous emporte avec lui dans ce Paris des années 50, en couleurs, à travers le regard d'un enfant...
    Ron Burgundy
    Ron Burgundy

    13 abonnés 351 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 4 avril 2019
    Ah la la Le ballon rouge est un chœur d’œuvre du cinéma français! On y suit un petit garçon qui adopte un ballon rouge, ce qui est séduisant dans ce film c’est non seulement la poésie qui émane de la relation entre les deux mais aussi les décors du Paris des années 50.
    Pour l’anecdote l’un des deux jumeaux que Léon peut peut voir dans une scène n’est autre que Renaud!
    Il a amplement mérité son oscar!
    CLEM 06
    CLEM 06

    9 abonnés 198 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 2 novembre 2013
    Un pur chef d'oeuvre !! Un magnifique film ! On vibre avec cet enfant et son ballon. Des plans magnifiques, que dire de plus .... ? heu UN PUR CHEF D'OEUVRE ! 5/5
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 3 décembre 2015
    Un drame fantastique pas touchant et plein de maladresse. Pascal est si énervant que par moment on a peine à ne pas péter un câble. En un mot: navrant!
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 25 août 2007
    *** Ce Film a non seulement été récompensé en 1956 par l'OSCAR du meilleur scénario original, mais surtout par une PALME D'OR du court métrage à CANNES la même année !--------------------------------------je suis tombé récemment par hasard dessus et je dois dire que ça a été un choc (sympathique au demeurant).

    j'ignorais qu'un film portant ce nom eut été tourné bien avant ma naissance ! Ma mère m'avait offert dans les années 70 alors que je commençais à peine à lire le livre correspondant (Albert Lamorisse - Ecole des Loisirs) ! j'avais gardé un souvenir ému de cette jolie histoire et des photos du livre qui montraient un Paris des années 50 bien étrange pour le petit garçon que j'étais.

    je n'ai pas été déçu, c'est tout mon imaginaire d'enfant issu du livre que j'ai purement et simplement pris en pleine figure, avec un bonheur immense !

    Le 10 Octobre, je ne manquerai cela pour rien au monde.
    Jean-luc G
    Jean-luc G

    40 abonnés 713 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 3 mai 2022
    Un moyen métrage adapté aux enfants dès 6 ans, poétique et instructif. a recommander pour les grands-parents en recherche d'une alternative des blockbusters sortant pendant les vacances scolaires hivernales. avec en supplément une redécouverte de l'état de Paris dans les années cinquante. Vraiment réjouissant et sans ride.
    février 2016
    revu avec plaisir avec d'autres petits-enfants du même âge. Même intérêt. Petite interrogation toutefois. spoiler: la solidarité finale entre ballons multicolores fait plaisir à voir, mais du coup, chacun des ballons a abandonné l'enfant qui tenait à lui.
    ...
    mai 2022
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 7 février 2008
    Une véritable machine à remonter le temps. Une fenêtre sur un Paris disparu, qui en devient onirique par son authenticité. Des couleurs magnifiques et ce merveilleux quartier de Ménilmontant détruit quelques année après pour laisser place à des constructions sans âmes... Cette boulangerie solitaire, une pure merveille, un chef d'oeuvre... Paris tel qu'on a pu l'aimer plus d'un demi siècle en arrière. Un document essentiel que l'on souhaite avoir en DVD pour pouvoir faire arrêt sur image et examiner chaque image à la recherche du temps perdu.
    Vinz1
    Vinz1

    115 abonnés 2 246 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 6 avril 2019
    « Le ballon rouge », pourtant lauréat de nombreux prix dont une palme à Cannes et l'Oscar du meilleur scénario, n’est pas si transcendant que cela. C'est mignon, filmé un peu comme les métrages de Jacques Tati, mais voir un gamin de Ménilmontant déambuler dans les rues, chez lui, à l’école ou dans des terrains vagues avec un ballon à la main, c’est sympa 5 minutes, mais certainement pas 35 ! Son intérêt majeur réside cependant dans la représentation du Paris des années cinquante avec son ambiance de village, ses voies étroites, ses vieux immeubles, ses anciens autobus avec leur receveur, son vitrier, bref un Paname populaire ! Heureusement, ce court-métrage finit sur une note poétique pouvant rappeler à certains le chef d’œuvre d’animation « Là-haut », mais en ce qui concerne l’émotion ressentie, on est bien loin de ce dernier !
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    1 118 abonnés 3 950 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 5 juin 2017
    Le Ballon Rouge est un court-métrage de 36 minutes qui met en scène un petit garçon qui trouve un ballon rouge. Une amitié pleine d’imaginaire va naître entre le ballon qui suit le garçon dans son périple dans le Paris des années 50. Entre rires et tristesses, émotions et poésie, Le Ballon Rouge est un sublime conte magique et authentique. De plaisir pour les yeux. L’enchantement sera également pour les oreilles si vous avez la chance de découvrir cette œuvre lors d’un ciné-concert de François Ripoche avec Eric Piffeteau, Laëtitia Shériff et Stéphane Louvain.
    D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44
    Shawn777
    Shawn777

    423 abonnés 3 263 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 1 mai 2020
    Ce moyen métrage, réalisé par Albert Lamorisse et sorti en 1956, est tout simplement excellent ! J'avoue que ne m'attendais pas à le trouver aussi bon, même si je ne doutais pas de sa très bonne réputation et de tous ses prix. C'est tout simplement l'histoire d'un garçon qui trouve un ballon rouge avec lequel il commence une amitié. Voilà, c'est aussi bête que ça mais dans le format moyen métrage, cela fonctionne parfaitement ! Effectivement, le format court aurait été trop juste pour que l'on s'attache aux personnages et l'histoire n'offrait pas assez de possibilités pour remplir un long métrage, nous sommes donc dans un entre deux parfait ! Ce qui est intéressant, c'est que, bien que l'un des personnages principaux, pour ne pas dire le personnage principal, soit un ballon, on s'attache à lui comme à personnage "normal". Effectivement, nous nous attachons à lui car il est totalement personnifié, ce qui est tout de même un pari risqué avec un ballon, ce qui n'offre donc que très peu de possibilités ! Mais pourtant, comme quoi il en faut peu, le réalisateur arrive, à l'aide de diverses cabrioles, à le rendre attachant et on le voit alors comme un personnage à part entière, héros du film. Il y a également une certaine poésie qui se dégage du film, qui est d'ailleurs presque muet, nous apprécierons alors un Paris calme et un jeu avec les couleurs très efficace, notamment le ballon rouge vif plongé dans un Paris gris et triste. La fin est également très intéressante, nous offrant un final en apothéose. "Le Ballon rouge" est donc un moyen métrage efficace qui nous offre quelque chose de très original et poétique avec très peu de moyens.
    Back to Top