Mon compte
    Logorama and Co.
    note moyenne
    4,3
    613 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Logorama and Co. ?

    53 critiques spectateurs

    5
    12 critiques
    4
    20 critiques
    3
    13 critiques
    2
    7 critiques
    1
    0 critique
    0
    1 critique
    Le Clown Dansant
    Le Clown Dansant

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 293 critiques

    3,0
    Publiée le 5 octobre 2010
    Décidemment les français emmergent de plus en plus dans les "Short Movies" après les tentatives infructueuses de Oktapodi et French Roast de remporter la statuette en or massif tant convoité c'est Logorama qui met le grappin dessus non pas grâce à son script simpliste et déjanté mais pour féliciter le concept original des metteurs en scène et le boulot faramineux qu'il aura fallu pour faire vivre cet univers

    En effet 3 000 logos parmi les 40 000 visionnés ont étaient détournés afin de servir de décor et d'habillement aux personnages

    Concernant le doublage on regrettera qu'Omar et Fred soit omniprésent, ils doublent sans changer leur voix plusieurs personnages et l'histoire est vraiment pas top elle sert d'emballage et ça se voit !! DOMMAGE
    Myene
    Myene

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 373 critiques

    3,0
    Publiée le 4 septembre 2012
    Baucoup de créativité qui permet d'échapper à l'exercice de style ennuyeux;
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 26 juillet 2011
    De loin le film le plus vulgaire qu'il m'ait été donné de voir. Vulgaire dans tous les sens du terme : les dialogues sont orduriers, on se croirait dans le neuf trois version film porno décadent, et surtout film destiné à la masse de consommateurs putassiers qui se complaisent à brouter leur propre merde dans laquelle ils pataugent tels des moutons de Panurge émasculés à la naissance. Vulgus = la foule en latin. Alors forcément la populace applaudit des deux mains quand on lui sert une accumulation de ce qui constitue sa culture fondamentale à notre époque post-moderne dégénérée. L'abrutissement porté à son comble d'une jeunesse sacrifiée aux grands capitaux qui détruisent notre monde et appauvrissent les esprits ! Car c'est tout ce qu'est ce film, des slogans mis bout à bout, et un slogan est un coup de poing à l'intelligence. De quoi en ressortir débile en l'occurrence, mais les spectateurs sont déjà débiles, alors... Sur le même principe des logos, on sort même des jeux de société pour gamins aujourd'hui ! Jeu de société, société à vomir debout. Je me demande si dans ces cas-là les créateurs payent des droits sur chaque marque ordurière qu'ils représentent, ces emblèmes des entreprises qui détruisent et affament le monde. Si c'est le cas, le film a dû coûter une fortune ! Remarque, c'est dans la logique des choses, messieurs apprécieront ! Film de merde au scénario de merde à l'image d'une société de merde pour des spectateurs-consommateurs de merde. Et il vous a fallu six ans pour chier cet étron, maquereaux de la fange ? Vous êtes constipés du bulbe ou quoi ? Retournez donc au supermarché engraisser la misère humaine !
    Vrakar
    Vrakar

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 373 critiques

    3,0
    Publiée le 23 juillet 2015
    Même si Logorama, le plus connu (et le plus long) de ces courts-métrages, en met plein la vue, ce n'est franchement pas le plus intéressant. Son langage banlieue à outrance et sa vulgarité finissent par lasser. N'est pas South Park qui veut. Les animés qui traitent le conformisme ("Fard" et "La Vénus de Rabo") sont quand même plus complexes, bien que moins attrayants esthétiquement. Les idées fourmillent sur "Rubika", une véritable réussite bien délirante. On y retrouve aussi (le trop court) "Pixels". L'idée a été piquée, remaniée et développée par Chris Colombus pour son blockbuster qui vient tout juste de sortir.
    Toutefois (et hormis "Logorama"), chaque courts-métrage ne se laisse pas apprivoiser facilement et on reste un peu sur notre faim.
    belo28
    belo28

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 130 critiques

    5,0
    Publiée le 24 février 2011
    Une idée, un concept, une pluie de références et voici la fable moderne qui prend tout son sens dans la morale atroce!! Enfin vous voila prévenus!!!
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 763 abonnés Lire ses 3 207 critiques

    4,5
    Publiée le 5 mai 2013
    Gagnant-surprise des Oscars 2010, Logorama est une petite merveille de l'animation, un court-métrage qui plus est français, contenant 16 minutes de pur délire autour d'une satire acerbe de la société de consommation. Véritable film d'action hollywoddien avant tout, le court du studio H5 met en scène des agents fédéraux Michelin aux prises avec le serial-killer Ronald McDonald, tuant tout ce qui bouge, kidnappant des gosses (qui sont Big Boy et Haribo), provoquant le chaos sur son passage. Les villes sont astucieusement composées de logos et les personnages qui la peuplent sont tour à tour des Mr. Pringles énervés, des Esso girls serveuses, un Géant Vert vicieux ou encore un Monsieur Propre légèrement efféminé sur les bords. Vulgaire, gore, irrévérencieux mais spectaculaire et audacieux, Logorama est une perle rare à consommer sans modération.
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 1 103 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    4,0
    Publiée le 5 avril 2010
    3.5/4 Très original !! J'ai adoré, on passe un très bon moment !!
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 20 novembre 2011
    un tres bon court métrage avec plein de clin d'oeil à des pub célèbre. et tres bien fait aussi . je trouve ça bien que ce soit la france qui fasse ça. c'est pas comme avec luc besson qui frime. luc faut que tu saches que les films ce ragarde pas que pour les effet spéciaux
    Vivien19
    Vivien19

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 443 critiques

    4,0
    Publiée le 12 juin 2011
    Original et déjanté, cette perle du court-métrage d'animation mérite amplement son Oscar et son César. Un chef d’œuvre d'ironie et de délire à découvrir rapidement.
    _BUZzKILLeR_
    _BUZzKILLeR_

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 317 critiques

    3,0
    Publiée le 17 avril 2013
    En fait c'est la première fois que je regarde un cours métrage. Des logos et encore des logos, c'est ce qui fait tout le film. Il y a que ça de logos et c'est vraiment bien fait. Il a été nominé aux oscars du meilleur court métrage et dommage qu'il ne l'ait pas gagné. Les bibindomes contres le gars de chez MacDo, fallait vraiment y penser. Des dialogues vraiment marrants ! Bref je vais pas faire un roman pour un court métrage d'un quart d'heure !
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 326 abonnés Lire ses 2 444 critiques

    5,0
    Publiée le 13 mai 2011
    Une petite merveille ! Quelle créativité! C'est vraiment cool de retrouver un produit français aux Oscars. On attend un long métrage maintenant!
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 2 526 abonnés Lire ses 4 739 critiques

    4,0
    Publiée le 30 janvier 2012
    Par des français talentueux ce court-métrage remporte l'oscar 2010 de sa catégorie. Graphiquement et visuellement tout part du principe de logo, marque que nous croisons dans notre quotidien. Comme le fameux Ronald McDonald en badguy et le Bibendum de Michelin en flic. Bon il y à tellement de détails dans ce court que c'est difficile de tout y percevoir, ce qui affecte un minimum sa perfection, sensation que est un peut trop charger, ou demande une deuxième vision. Mais sinon c'est à découvrir absolument.
    Sylvain P
    Sylvain P

    Suivre son activité 241 abonnés Lire ses 1 279 critiques

    2,5
    Publiée le 2 août 2010
    Partant d'une idée graphique totalement géniale, Logorama remplit son office de court-métrage décalé et divertissant. Ceci dit, il reste anecdotique et passera comme tout buzz...
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 4 010 abonnés Lire ses 6 831 critiques

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2010
    Ils avaient fait parler d’eux lors du dernier Festival de Cannes en 2009, ils réitèrent moins d’un an après, cette fois-ci, de l’autre côté de l’Atlantique, en s’emparant de l’Oscar du Meilleur Court-Métrage, une distinction amplement méritée, vu l’ampleur de leur travail !
    Logorama (2009) nous plonge dans un univers de logos, de marques et de copyrights, tous ces symboles de la consommation, que nous connaissons tous et qui nous suivent inlassablement depuis notre enfance. Le trio François Alaux, Hervé de Crécy & Ludovic Houplain ont eu la brillante idée de recréer une ville à l’image de celle que l’on connaît aux Etats-Unis, sauf qu’ici, tout à pris l’apparence des fameux logos (que ce soit Quick, Apple, Michelin, Bic, Master Card, Heinz, KFC, Mcdo, AVIS, Total, Best Western, IBM, The Phone House, American Express, Kodac, Lego, HBO, X Box, The North Face, Miko, MGM, Milky Way, Lacoste et bien d’autres encore), tous sont représentés ici et prennent vie comme par magie.
    L’histoire est prétexte à une banale course poursuite entre les forces de l’ordre et un malfrat. Dans le rôle du méchant, on retrouve Ronald McDonald (il est récurrent de voir un clown meurtrier et sadique au cinéma, on ne sera pas surprit de le voir ici, puisqu’il incarne l’icône même de la mal bouffe dans notre société) et face à lui, des policiers « enrobés » puisqu’ils s’agit des Bibendum, la mascotte de Michelin. Et c’est partit pour une folle course-poursuite haletante de 16 minutes montre en mains. Le voyage vaut le détour, la ville se dévoile à nous sous nos yeux, ébahit par tant de marques où s’accumulent bon nombre de personnages cultes comme les bonhommes jaune de MSN, la Pin-Up Esso, les M&Ms rouge & jaune, le garçon d’Haribo, le Géant Vert ou encore Monsieur Propre !
    Un défilé ininterrompu au grès d’un court-métrage mené tambours battants et réellement impressionnant !
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 2 335 abonnés Lire ses 3 912 critiques

    3,5
    Publiée le 27 février 2011
    Bon court métrage qui malgré le concept casse gueule et la critique facile et abusive qu'il entraîne s'en sort plutôt bien grâce à une mise en scène agréable dans les scènes d'actions, parodiant avec succès les bons films d'actions ricains, mais le film dit plus que ça, il montre cette société s'autodétruire à force de prendre les films pour la réalité. Bon il y a quelques maladresses, mais c'est vraiment sympa.
    Back to Top