Mon AlloCiné
    Cleveland contre Wall Street
    note moyenne
    3,8
    319 notes dont 67 critiques
    répartition des 67 critiques par note
    7 critiques
    22 critiques
    28 critiques
    6 critiques
    4 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Cleveland contre Wall Street ?

    67 critiques spectateurs

    lyon0810
    lyon0810

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 7 critiques

    4,5
    Publiée le 20 août 2010
    Film très intéressant dans la mesure où :
    - il s'attaque à un des enjeux les plus forts de notre société (la puissance démesurée de la sphère financière)
    - il permet à des intervenants très différents de s'exprimer (les arguments des "ultra-libéraux" américains peuvent sidérer un Européen mais ils sont bien acceptés par une bonne partie de la population américaine)
    - il ne met en scène aucun acteur. Chacun exprime ce qu'il vit dans la réalité.
    PhilippeToile
    PhilippeToile

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 740 critiques

    3,5
    Publiée le 19 août 2010
    Ce docu-fiction reconstitue avec de vrais juges, de vrais témoins et de vrais avocats, le procès que voulut intenter la ville de Cleveland aux institutions de Wall Street après la vague d'expulsions qui dévasta ses quartiers populaires victimes de la crise des subprimes. Loin des bouffonneries populistes de Michael Moore, le réalisateur français Jean-Stéphane Bron mène son entreprise avec une rigueur ascétique qui n'exclut jamais l'émotion. Mais l'intérêt de ce film réside dans sa valeur didactique pour tous ceux qui sont peu familiers des subtilités de fonctionnement des marchés financiers américains. Le réquisitoire est terrible et suscite bien des réflexions. Informatif et passionnant malgré son format rigide de film de procès.
    Cinephille
    Cinephille

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 537 critiques

    2,5
    Publiée le 19 août 2010
    J'aurais tendance à tout simplement dire : à quoi bon ce film ? La ville de Cleveland n'a pu aller au bout des procédures engagées contre les banques, celles-ci sachant utiliser toutes les ficelles pour empêcher le déroulement du procès. Ca apporte quoi à qui de faire un faux procès ? ça permet une réparation symbolique ? si tel était l'objectif il est raté vu l'issue. Ca démontre que, parmi les jurés, manifestement tous de milieu modeste, il y a des Américains purs et durs pour qui la responsabilité est toujours individuelle ? ben oui c'est le fondement même de la philosophie américaine. Certes, il y a des moments intéressants, certes il y a des moments émouvants mais au final le sentiment d'inutilité du film et du procès restent.
    Eric M
    Eric M

    Suivre son activité Lire ses 13 critiques

    2,0
    Publiée le 19 août 2010
    Ce film part d' une idée passionnante mais se révèle décevant. Il n explique pas grand chose. Empreint de manichéisme (le méchant wall street), il apprend plus de choses sur la façon dont les témoins sont manipules par les avocats durant les procès aux USA que sur la crise des subprimes. Il manquait beaucoup de distance a ce réalisateur sur son sujet et ce film docu ne convaincra, comme souvent, que ceux qui sont déjà convaincus!
    FOEX
    FOEX

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 18 août 2010
    2 thumbs up.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 521 abonnés Lire ses 2 355 critiques

    4,0
    Publiée le 16 août 2010
    Vous connaissez les films de fiction, les documentaires et les docu-fictions. Et bien ce film n'est rien de cela, c'est un OFNI : objet filmé non identifié. Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes 2010, "Cleveland contre Wall Street" raconte en effet une histoire qui n'a jamais eu lieu, c'est donc une fiction, mais, comme cette histoire aurait pu, aurait dû se dérouler pour de vrai, c'est un documentaire. Reprenons les choses à zéro : vous connaissez plus ou moins l'affaire de la crise des subprimes, vous savez qu'elle a mis sur la paille des millions d'américains. Et bien, elle a également ruiné certaines villes contraintes de casquer pour démolir certaines maisons ou pour maintenir les autres en état, avec, en plus, tous les à-côté d'une crise sociale. Au point qu'une ville comme Cleveland a décidé d'intenter un procès aux 21 banques responsables du désastre. Le problème, c'est que, du fait des arguties juridiques soulevées par les avocats des banques, ce procès n'a toujours pas eu lieu. Qu'à cela ne tienne, a décidé le réalisateur suisse Jean-Stéphane Bron (dont on avait bien aimé "Mon frère se marie", son seul film de fiction, il y a 3 ans) : on va filmer un vrai-faux procès et on va le faire avec les vrais protagonistes. Et tout le monde a joué le jeu, même les avocats des banques ! Le résultat est, on s'en doute, particulièrement intéressant, même si les qualités purement cinématographiques de ce film sont seulement moyennes. Cerise sur le gâteau : générique final avec un "traditionnel" chanté par Springsteen, au titre particulièrement bien adapté : 'Give me my money down" !
    spider1990
    spider1990

    Suivre son activité 723 abonnés Lire ses 1 589 critiques

    3,0
    Publiée le 31 juillet 2010
    Cleveland contre Wall Street est un film documentaire moyen. Le film montre un procès qui contient des arguments défendables et mitigé dans les deux camps, on s'y croit vraiment, mais pas assez intense et un sujet pas assez intéressant.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top