Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Promeneur d'oiseau
    Note moyenne
    3,4
    14 titres de presse
    • Le Parisien
    • 20 Minutes
    • La Croix
    • Le Figaroscope
    • Positif
    • aVoir-aLire.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Studio Ciné Live
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    14 critiques presse

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    « Le Promeneur d'oiseau » est un pur bonheur. Dépaysant, malicieux, émouvant, apaisant. On en sort le coeur heureux, ouvert comme ces pivoines qui connaissent ces jours-ci leur moment de gloire chez les fleuristes.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    20 Minutes

    par Stéphane Leblanc

    "Le Promeneur d’oiseau" n’est évidemment pas un film critique vis-à-vis du régime, mais ce n’est pas pour autant un film lisse.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Si le film évite de justesse l’écueil du manichéisme ville-campagne, modernité-tradition, notamment par l’humour, il réussit le récit tendre d’une rencontre entre deux générations qu’une brouille et une ascension sociale fulgurante ont éloignée. À voir en famille, toutes générations confondues.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Figaroscope

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Une fable fraîche et sensible pour retrouver les chemins du cœur. La photographie lumineuse, l'exotisme léger, jamais touristique, font un paysage discrètement enchanté. C'est simple comme une source.

    Positif

    par Nicolas Bauche

    Sans niaiserie ni «bêtification» hasardeuse, Muyl accompagne ses personnages, leur douce métamorphose amoureuse et humaine sous nos yeux. Cette simplicité touchante se double de la luxuriance des paysages de l'arrière-pays chinois et d'un plaisant retour en enfance.

    aVoir-aLire.com

    par Virginie Morisson

    Ce film poétique rappelle l’importance des liens familiaux, le respect que l’on doit à nos aînés et la nécessité de prendre garde à l’environnement lorsque les nouvelles technologies s’en mêlent.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Culturebox - France Télévisions

    par Jacky Bornet

    Un voyage qui tient ses promesses dans lequel on s'engage avec plaisir, jusqu’à destination.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    Tournée dans des décors naturels somptueux, cette fable parle de transmission avec humour, simplicité et tendresse. Bien que cousu de fil blanc, le film, plein de charme et fondamentalement positif, va droit au coeur grâce à la qualité de son interprétation.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Monde

    par Sandrine Marques

    "Le Promeneur d'oiseau" se veut une fable, teintée de nostalgie, sur le monde moderne. A ce titre, sans doute en sa qualité d'artiste "invité", le réalisateur ne s'est pas autorisé à émettre de critique à l'égard de la société chinoise et de ses cruelles disparités sociales. (...) un film gentillet, destiné avant tout à séduire un public familial.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Les Fiches du Cinéma

    par Thomas Fouet

    Le nouveau film de Philippe Muyl renoue avec la veine du “Papillon”. Faible dans la forme, généreux en clichés et bons sentiments, le film n'est pas désagréable pour autant.

    Studio Ciné Live

    par Laurent Djian

    Voir le site de Studio Ciné Live.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    TéléCinéObs

    par Xavier Leherpeur

    Le choc des générations et des cultures pour une fiction qui trace une route un peu trop prévisible dans son scénario mais s’offre en revanche de jolis moments suspendus entre bucolisme écolo et poésie naturaliste.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Télérama

    par Nicolas Didier

    Philippe Muyl (Cuisine et dépendances) filme joliment les deux visages de la Chine : urbaine et occidentalisée, rurale et traditionnelle. Autant de paysages immenses que les personnages traversent en utilisant tous les moyens de transport possibles...

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Première

    par Joachim Cohen

    (...) le film enchaîne des saynètes bucoliques dans lesquelles le binôme vieux bougon/petite peste tourne la plupart du temps à vide.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top