Notez des films
Mon AlloCiné
    La Couleur de la victoire
    Note moyenne
    2,8
    27 titres de presse
    • 20 Minutes
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • Le Dauphiné Libéré
    • Metro
    • Positif
    • Première
    • CinemaTeaser
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Libération
    • Ouest France
    • Télérama
    • Voici
    • aVoir-aLire.com
    • Gala
    • L'Express
    • La Croix
    • Les Fiches du Cinéma
    • Studio Ciné Live
    • Télé 7 Jours
    • Critikat.com
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    27 critiques presse

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Par-delà l’histoire du grand champion, c’est un message de tolérance bienvenu que délivre ce biopic sportif.

    Elle

    par Laura Boudoux

    Un biopic intelligent sur un des plus grands athlètes de tous les temps.

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    Femme Actuelle

    par La Rédaction

    Passionnant.

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Un biopic efficace sinon très original dans sa réalisation, sur un sujet en tout point passionnant, tant sportivement qu’historiquement.

    Metro

    par Mehdi Omaïs

    (Une) épopée humaniste qui, en filigrane de sa peinture historique fort soignée, redonne à l’esprit olympique toute sa pureté et sa noblesse.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    Positif

    par Philippe Rouyer

    Avec beaucoup de sensibilité, Lesage nous fait partager le quotidien de son protagoniste (...). Le jeune Édouard Tremblay-Grenier, déniché dans un casting de huit cents enfants, est une révélation.

    Première

    par Vanina Arrighi de Casanova

    Biopic hagiographique d'une figure emblématique de l'histoire américaine, "La Couleur de la victoire" est aussi, en creux, une ode à la compétition sportive (...).

    CinemaTeaser

    par Rose Piccini

    Le film est de très bonne volonté et parvient à raconter son histoire avec une grande élégance formelle et de solides acteurs. Mais son point de vue fluctuant l’empêche d’être plus que ça.

    La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

    Culturebox - France Télévisions

    par Jacky Bornet

    Le film tient par son sujet, son écriture précise, son interprétation dans les rôles principaux, et une mise en scène des plus classiques qui colle au récit. Sans mériter le haut du podium, "La Couleur de la victoire" réalise une belle course.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Le Figaro

    par Eric Neuhoff

    On apprend deux, trois petites choses au milieu de cette reconstitution honnête, à la limite du laborieux, souvent plombée par des images de synthèse.

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    Si la mise en scène manque d’ampleur, Stephen Hopkins réussit à nous plonger dans l’ambiance très particulière d’une compétition aux enjeux tout aussi politiques que sportifs (...) et à nous faire vibrer aux exploits d’un athlète passionné qui fut pendant quinze jours la bête noire de Hitler et de Goebbels.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Stephen Hopkins, réalisateur de la série "24", évoque tous les points forts, mais dérive un poil dans le conte de fées. (...) À part ces détails, cependant, le film a une grande qualité : il remet en lumière un héros qui a humilié l'Allemagne nazie.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Le Parisien

    par Alain Grasset

    Une page d'histoire passionnante malgré une mise en scène classique.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Libération

    par Guillaume Orignac

    Un biopic trop lisse et scolaire sur Jesse Owens, quadruple médaillé aux JO de Berlin en 1936.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Ouest France

    par La Rédaction

    Derrière le portrait sage du sprinter se cache une belle réflexion sur le sport.

    Télérama

    par Pierre Murat

    Le réalisateur, bon faiseur pro, se tire à peu près de la mièvrerie qu'imposent les scènes sentimentales (Jesse et sa femme). Et il réussit parfaitement, en revanche, les moments spectaculaires : l'arrivée du champion noir dans un stade hostile donne vraiment le frisson...

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Voici

    par La Rédaction

    La détermination passionnée de Jesse Owens, jeune athlète afro-américain, à participer aux Jeux Olympiques de Berlin en 1936, dans le contexte politico-historique du nazisme et du racisme.

    aVoir-aLire.com

    par La Rédaction

    Le film est fluide et ne manque pas d’humour, pour palier efficacement à la gravité des faits historiques.

    Gala

    par Camille Choteau

    Au fond, on n’est pas vrai­ment emporté par le héros et son destin, malgré la jolie pres­ta­tion de Stephan James, élu star montante de l’an­née 2015 à Toronto. On en atten­dait davan­tage du premier film consa­cré à l’un des plus grands spor­tifs améri­cains.

    La critique complète est disponible sur le site Gala

    L'Express

    par Thierry Cheze

    Qui trop embrasse mal étreint. L'adage résume bien ce film qui tente à la fois de raconter la vie de Jesse Owens et les coulisses de ces fameux JO censés célébrer la gloire de l'Allemagne nazie.

    La Croix

    par Marie Soyeux

    Au final, le portrait de Jesse Owens reste bien superficiel et ce récit politique bien simpliste.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Les Fiches du Cinéma

    par Corentin Lê

    Si “La Couleur de la victoire” n'est pas exempt de bonnes intentions, il déforme hélas l'Histoire pour mieux en restituer et idéaliser les enjeux dramaturgiques.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Studio Ciné Live

    par Laurent Dijan

    Un sujet captivant, mal connu, qui aurait toutefois mérité d'être traité plus en profondeur.

    Télé 7 Jours

    par Julien Barcilon

    Son histoire est passionnante (...) mais ce film n'a, hélas, pas le souffle attendu pour ma mettre pleinement en lumière.

    Critikat.com

    par Nicolas Journet

    Pas sûr que cette ode enamourée et digne des années Reagan à l’imaginaire américain soit des plus à propos ni d’une grande originalité.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Monde

    par Isabelle Regnier

    Construire un récit édifiant à partir d’une histoire qui patauge dans les zones grises, la compromission morale et l’absence de courage politique, tel est le projet absurde de ce biopic de l’athlète afro-américain Jesse Owens, quadruple médaillé d’or aux Jeux olympiques de Berlin en 1936, dont l’absence de point de vue finit par créer un malaise.

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Marc Lalanne

    Solidement écrit, même pas desservi par sa réalisation proprette, "La couleur de la victoire" a le charme ludique d'une BD historique bien charpentée.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top