Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Sens de l'humour
    Note moyenne
    3,5
    20 titres de presse
    • Les Inrockuptibles
    • 20 Minutes
    • Critikat.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • L'Humanité
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaroscope
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • aVoir-aLire.com
    • La Croix
    • Le Parisien
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    20 critiques presse

    Les Inrockuptibles

    par Serge Kaganski

    Charme, discrétion, intelligence, comédie et drame subtilement mixés… Ce film ressemble décidément à son auteur. Et fait de nous, plus que jamais, des aficionados.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    On pense souvent au cinéma de Maurice Pialat devant cette chronique riche en découvertes. Le jeune Sanson Dajczman, étonnant de naturel, est une véritable révélation tout comme la maîtrise de la cinéaste pour faire exister des personnages se cherchant un présent entre passé et avenir.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Critikat.com

    par Clément Graminiès

    C’est dans ce fragile interstice que le cœur du "Sens de l’humour" bat et dévoile toute sa belle vitalité.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Culturebox - France Télévisions

    par Chrystel Chabert

    C’est donc un beau portrait de femme, pétrie de contradictions et qui ne se montre pas toujours sous son meilleur jour que nous offre Marilyne Canto.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Au bout du compte, malgré quelques scènes assez mouvementées entre les amants, cela confère au film une intensité et une concentration quasi bressoniennes. Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître (ou de maîtresse).

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    La Voix du Nord

    par La Rédaction

    Comme le disait si bien Jean-Daniel Pollet, l'amour c'est gai, l'amour c'est triste. Ainsi, Manlyne Canto oscille sans cesse entre drame et comédie, gravité et légèreté. La sûreté du trait, la précision des cadres, l'économie de moyens évoque même parfois Gérard Blain. Le sens de l'humour en plus.

    Le Dauphiné Libéré

    par La Rédaction

    Le film sonne juste, et la distance prise avec la vie douloureusement vécue prend même, du fait de son passage à l'écran, le détachement d'un humour discret qui permet de reconstruire sa vie.

    Le Figaroscope

    par Marie-noelle Tranchant

    Entre thriller et peinture sociale, un premier film intrigant, qui joue avec maîtrise de l’ellipse pour découvrir sous le quotidien des énigmes inquiétantes.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

    Les Fiches du Cinéma

    par Marguerite Debiesse

    Marilyne Canto a fait le choix judicieux d'un récit clair et simple, empreint d'autobiographie. Au service de ses personnages et de leurs interprètes, sa réalisation, d'une élégance délicate, est à la hauteur de ses belles intentions.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Positif

    par Ariane Allard

    Si le premier long métrage de Maryline Canto (devant et derrière la caméra, à juste titre) possède un atout, c'est bien son climat, alternant zones d'ombre et éclaircies.

    TéléCinéObs

    par Sophie Grassin

    Pas de demi-mesure ici : soit on reste à la porte, soit on adhère au trait sensible et très beau de cette actrice formidable qu’est aussi Marilyne Canto.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    Les scènes d'intérieur sont ici écrites avec délicatesse et donnent le sentiment d'entrer dans les coulisses d'un avenir possible entre Elise et Paul, entre Paul et l'enfant. La fragilité si émouvante des recommencements est là. Tout est filmé au bord de l'espoir. Et pas des larmes. Le titre ne ment pas.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Le Journal du Dimanche

    par Jean-Pierre Lacomme

    Si l'on passe outre ce parti pris narratif (une héroîne pas toujours aimable), restent les personnages fragiles et attachants d'une chronique pleine d'espoir.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Monde

    par Sandrine Marques

    Ce portrait de femme ambivalente, alimenté par une matière autobiographique, ne manque ni d'émotions ni de complexité. Mais sa propension à la banalité plombe les délicates ambitions de l'actrice et réalisatrice Marilyne Canto.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Première

    par Pamela Pianezza

    (...) A trop miser sur des dialogues très écrits, elle (Marilyne Canto) en oublie un peu sa mise en scène. 

    Studio Ciné Live

    par Laurent Djian

    Voir le site de Studio Ciné Live.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    aVoir-aLire.com

    par Virgile Dumez

    Ce premier long-métrage de Marilyne Canto démontre la capacité de la réalisatrice à saisir de beaux instants de vie, et ceci malgré quelques défauts d’écriture. Les acteurs, eux, sont tous impeccables.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    La Croix

    par Jean-Claude Raspiengeas

    Au bout du compte, on voit bien les intentions de Maryline Canto. On ne voit pas de film.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    Il s'en faudrait de peu, aussi, pour que ce film soit tout simplement bouleversant, si Marilyne Canto, qui cosigne le scénario et joue le rôle d'Elise, avait veillé à apporter une vraie densité à son affaire.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Cahiers du Cinéma

    par Joachim Lepastier

    "Le Sens de l’humour" se révèle au bout du compte sans réels conflits ni aspérités, un mollasson « Nous vieillirons ensemble » confirmant que les gens heureux n’ont pas d’histoires.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top