Notez des films
Mon AlloCiné
    96 Heures
    Note moyenne
    2,9
    16 titres de presse
    • Le Parisien
    • Paris Match
    • Télé 7 Jours
    • TéléCinéObs
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Point
    • Ouest France
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • L'Express
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Metro

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    16 critiques presse

    Le Parisien

    par Hubert Lizé

    Il y avait bien longtemps qu'un polar français ne nous avait tenu en haleine à ce point. [...] Filmée en plans serrés, sur des dialogues précis et parfois drôles, la confrontation entre les deux acteurs, qui n'avaient jamais joué ensemble, impressionne.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Paris Match

    par Alain Spira

    Malicieusement, ces "96 heures" durent 96 minutes, mais sachez que ce duel cinématographique intense ne vous laissera pas le temps de compter les secondes.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Télé 7 Jours

    par Viviane Pescheux

    Un duel au sommet, tendu et captivant, entre deux acteurs majuscules: Niels Arestrup, le caïd, et Gérard Lanvin, le flic otage.

    TéléCinéObs

    par François Forestier

    C'est du polar serré, dur, comme on aime. Pas de complaisance, pas d'amuse-gueules, juste la dureté d'un poing serré.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Le Journal du Dimanche

    par Jean-Pierre Lacomme

    Niels Arestrup, truand retors, face à Gérard Lanvin en grand flic : voilà une affiche avec deux "gueules" du cinéma français. Mais le film ne tient pas la distance et les péripéties sont prévisibles. Certains personnages sont sacrifiés (...). Dommage d'être passé à côté d'un bon polar.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Point

    par François-Guillaume Lorrain

    Schoendoerffer oscille entre l'ultra-violence et la froideur médico-légale. (...) Il a rebattu les cartes, s'est posé et réussit son tête-à-tête, genre très casse-gueule. Dommage que des approximations de scénario (...) affaiblissent l'ensemble.

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Ouest France

    par Pierre Fornerod

    La mise en scène aurait trouvé plus d'impact à se concentrer sur le face-à-face entre l'otage et son bourreau. Car Niels Arestrup et Gérard Lanvin tirent le meilleur rendement d'une partition qui met solidement en valeur leur capital expressif.

    Première

    par Gérard Delorme

    [...] le spectateur est prié d'accepter un monceau d'invraissemblances sans poser de questions. [...] les deux interprètes principaux s'en sortent avec les honneurs [...].

    Studio Ciné Live

    par Laurent Djian

    Voir le site de Studio Ciné Live.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    Télérama

    par Guillemette Odicino

    Rien de nouveau dans le genre, mais un solide divertissement.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Frédéric Mignard

    Duel au sommet pour Lanvin et Arestrup, dans un polar psychologique qui pose habilement les pions sur l’échiquier pour mieux les faire basculer au gré d’une intense confrontation.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    L'Express

    par Eric Libiot

    Voir le site de L'Express.

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    Kancel est un pervers incontrôlable. Carré est adepte d'une rationalité virilement stoïque. Niels Arestrup est Kancel. Gérard Lanvin est Carré. L'heureuse surprise est que le huis clos dure moins de quatre-vingt-seize heures.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Les Fiches du Cinéma

    par Nicolas Marcadé

    Après “Switch”, Schoendoerffer confirme avec ce polar baclé, sans idées et sans envergure, qu'il a renoncé à toute ambition. Triste.

    Positif

    par Philippe Rouyer

    Obsédé par l'idée de changer ses axes de caméra pour ne pas lasser le spectateur de son décor unique, Schoendoerffer en perd de vue le principal : ses personnages. Le scénario s'épuise vite et les dialogues ont une fâcheuse tendance à la grandiloquence. La fin est particulièrement ratée.

    Metro

    par Mehdi Omaïs

    La mise en scène, plate et adynamique, peine à emporter l'adhésion du spectateur. A l'horizon de ce nouveau polar hexagonal bâclé, il y a vraiment ni inspiration, ni souffle, ni originalité.

    La critique complète est disponible sur le site Metro
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top