Mon compte
    L'Escale
    Note moyenne
    3,6
    63 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur L'Escale ?

    14 critiques spectateurs

    5
    4 critiques
    4
    7 critiques
    3
    1 critique
    2
    0 critique
    1
    2 critiques
    0
    0 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Anthony B
    Anthony B

    1 abonné 16 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 14 septembre 2022
    Sublime et d'utilité publique. Derrière la froideur inhumaine des discours politiques et médiatiques actuels, se cache une réalité bouleversante. Les migrants ne sont pas des chiffres et des statistiques.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 4 mars 2019
    J'aurais aimer que l'on voie le debut du voyage de Turquie a la Grèce hors ça n'est pas le cas les clandestin le début pour eu commence pas la Turquie en général mais le film commence en Grèce donc la routine pour eu et pour le film aussi. Je m'attendais à plus d'émotion plus de suspense la mort de mohsen ma attristé ça reste un film mais je m'attendez pas à ça déçus quand même
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 4 novembre 2014
    C’est un documentaire rugueux qui suit la trace des clandestins bloqués à Athènes. Une fois dedans, tous les jours, était une situation d’urgence. Très brut et très cruel.

    C’est le meilleur documentaire que j’ai vu depuis un bon moment.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 14 mai 2014
    Un film-documentaire à voir absolument ! Emouvant, attachant, et même par moment follement drôle (eu égard au sujet traité, ce n'est pas une mince affaire !), L'Escale nous emmène dans un univers inédit cinématographiquement parlant en nous immergeant dans le quotidien de jeunes immigrés iraniens coincés aux portes de l'Europe. Un sujet d'actualité cruel et difficile à traiter en dehors des sentiers déjà battus, des acteurs qui ne le sont que malgré eux, un réalisateur malgré lui acteur, un lendemain incertain et souvent tragique, des mots, des visages et des images poignants, un montage digne des meilleures fictions : voilà en somme les ingrédients qui rendent unique le film de Mr. Kaveh Bakhtiari. Comme on le dit souvent, la réalité dépasse parfois la fiction. Avec L'Escale, on peut dire que c'est le documentaire qui dépasse la fiction. Et de loin.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 30 avril 2014
    Un film passionnant qui donne un autre regard sur l'immigration, en montrant des personnes dans leur humanité. Il soulève le voile sur l'enjeu derrière les raisons de cette immigration, et les dangers.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 26 février 2014
    Le sujet de l'immigration clandestine est bien délicat et fait partie de l'actualité. Nul ne peut ignorer les conditions dans lesquelles se trouvent des êtres humains qui sont très mal traités, mais on ne doit pas également ignorer les problèmes qui se posent aussi dans la société de l’État qui les accueille. Il s'agit donc des questions qui concernent l'attitude humaine face à des êtres humaines et de la légalité qui gèrent la coexistence des film L' Escale met en évidence ces thèmes en se limitant à quelques Iraniens qui ont su franchir illégalement les frontières grecques afin de pouvoir aller dans un autre pays de l' Europe. Les conditions de l’accueil de l’État Grec sont plus qu’inadmissibles et même elles font honte non seulement à la Grèce, mais à l’Union Européenne aussi. On se demande si ces policiers qui ont eu recours à la violence injustifiée sont toujours impunis et continuent aussi à violer gravement les lois qui interdisent cet exercice de violence. On se demande également qui est le responsable pour que les attentes d’une autorisation de séjour en Grèce pendant six mois ne fassent pas penser à un pays Européen. On se demande aussi s’il y a des institutions qui peuvent atténuer la gravité de la situation de ces êtres humains. Certes cela est un point de vue de ce film mais qui ne développe sa thèse d’une façon satisfaisante. Si ces Iraniens vivent dans ces conditions inhumaines, on peut se demander pourquoi et comment ? Un film documentaire doit être neutre et présenter d’une façon claire la situation. Hélas, ce n’est pas le cas de Kaveh Bakhtiari. Etant limité dans la vie de quelques Iraniens clandestins, on peut se demander s’il s’agit d’un reportage de la vie de ces personnages ; même encore un reportage est bien objectif, ce qui n’est pas le cas de ce film. Ainsi, le spectateur pourrait bien attendre de voir les conditions du passage des clandestins aussi bien par la mer que par la terre. Même pas une image ne nous le montre cette arrivée des clandestins et seule la description d’une femme iranienne peut nous donner une idée vague, malgré son expressivité. Un documentaire doit s’appuyer également sur le témoignage de plusieurs témoins pour monter et dénoncer un phénomène inadmissible dans ce pays. La’ objectivité veut que celui qui développe une thèse à travers ce film présente le point de vue de l’autre côté, c'est-à-dire de ceux qui met en question et en l’occurrence des grecs. Hélas, ce film n’a pas fait cela : Aucun agent de la police, aucun responsable de l’administration grecque ne s’exprime dans ce film. La Grèce est pays d’expression libre et la presse est souvent à la quête du scandale. A-t-on essayé de prendre contact avec des chaînes de télévision ou des journaux ? A-t-on pris contact avec un avocat pour dénoncer ces abus du pouvoir ? La Grèce est membre de l’Union Européenne et tout le monde le sait. Qui a donc dénoncé cet Etat à l’Union Européenne? Ce film donc n’a pas tous les éléments pour nous convaincre car son subjectivité est bien plus pré on dénonce un pays, il faut bien voir ses conditions et ses particularités, mais comme ce film est isolé à la vie de quelques clandestins, malheureusement, il peut nous émouvoir mais pas nous persuader. D’abord, tout le monde sait que la Grèce est en pleine crise économique qui licencie ses fonctionnaires et qui a peu de moyens d’agir face à cette arrivée massive des clandestins avec des frontières qui sont difficiles à surveiller. Ayant un très grand nombre d’immigrés qu’elle ne peut pas gérer elle doit avoir une aide face à un phénomène récent pour cette société. Même on ne peut pas lancer de telles accusations subjectives si on pense que plusieurs étrangers ont su s’intégrer dans cette société et trouver une place qui a considérablement amélioré leur vie. Mais cela fait partie d’un passé plus heureux et aujourd’hui sa population est durement éprouvée. En plus de cela, si nous avons bien compris, ces clandestins cherchent un faux passeport ou un passeport volé pour fuir le pays. Comment sont-ils entrés ? Avec ou sans papiers valables ? Ont-ils vraiment violé le droit de ce pays ? Ce film parle souvent des passeurs. Le réalisateur les condamne-t-il réellement ? Quelle attitude doit-on avoir face à cette clandestinité ? Nul ne doute qu’on doit respecter la législation et les institutions du pays d’ film L’Escale semble être intéressant car il met en cause le comportement des autorités et les abus du pouvoir de la Grèce face au drame humain des clandestins, mais il ne peut pas nous convaincre car il y a une absence d’argumentation et d’objectivité. En revanche, son objectif qui n’est pas atteint semble intéressant car on doit sensibiliser les populations européennes face à ce drame qui prend des dimensions inquiétantes et peut aboutir à la perte de notre humanité et à des idéologies extrémistes si on n’explique pas tous les paramètres d’un phénomène social.
    Backpacker
    Backpacker

    63 abonnés 780 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 20 février 2014
    Très bon documentaire, dur et sans concession, 100% réel et réaliste, qui devrait être montré dans les écoles pour mieux saisir les difficultés souvent épouvantables que doivent affronter les migrants. Surtout en ces temps de replis sur soi et d'avènements des extrémistes de droite de tous poils.

    Dans le genre documentaire coup de poing, on a rarement fait mieux! A voir absolument!
    Yves G.
    Yves G.

    1 363 abonnés 3 371 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 27 janvier 2014
    Projection débat organisée par Amnesty International de "L'Escale" à L'escurial ce dimanche.
    Ce documentaire suit, une année durant, des Iraniens bloqués à Athènes entre l'Iran qu'ils ont fui et l'Europe où ils souhaitent entrer.
    Sans doute ont-ils déjà réussi à pénétrer l'espace Schengen, au péril de leur vie, en traversant la mer Égée. Mais ils se retrouvent piégés en Grèce, incapables de pénétrer plus avant en Europe, faut de présenter à l'aéroport d'Athènes ou au port du Pirée un passeport leur permettant de circuler librement dans l'Union européenne.
    Ils en sont réduit à survivre dans un petit appartement que loue Amir, un Iranien installé de longue date en Grèce.
    La petite communauté tente tant bien que mal de chasser son ennui. Elle vit dans l'attente anxieuse de l'appel du passeur qui leur dénichera un passeport volé qu'ils pourraient utiliser. Elle vit aussi dans l'angoisse de l'interpellation policière, limitant au maximum ses sorties. Pourtant, la promiscuité n'est pas toujours facile à supporter. Des conflits éclatent pour des broutilles.

    On s'attache aux destins de Amir, Moshen, Farshad et Ahmid. On partage leurs angoisses, leurs révoltes et leurs joies.
    Sans doute pourrait-on reprocher au documentaire de Daveh Bakhtiari de ne pas fournir aux spectateurs les éléments d'information permettant de comprendre la situation de ces réfugiés : la pression qui s'exerce à la frontière gréco-turque, la situation catastrophique du système d'asile grec, les règles de libre circulation au sein de l'UE (pour les ressortissants européens seulement) ... Mais ce serait lui faire un procès injuste. Car il atteint son objectif qui est de nous faire ressentir de l'intérieur la situation angoissante de ces migrants condamnés à survivre et n'aspirant qu'à vivre.
    Flore A.
    Flore A.

    33 abonnés 518 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 7 décembre 2013
    Un documentaire choc qui mélange émotion, drames humains et suspense, et qui nous scotche dans notre siège du début à la fin. Ce film poignant et intelligent donne toute l'humanité nécessaire à un sujet bien trop souvent réduit à des données chiffrées. Puisse-t-il changer le regard de certains sur les migrants ...
    Jmartine
    Jmartine

    158 abonnés 657 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 3 décembre 2013
    Voilà un film coup de poing, un film qui vous prend aux tripes et qui vous fait porter un regard différent sur les migrants. Ou plutôt un documentaire puisqu'il est présenté ainsi. A Athènes, le modeste appartement d’Amir, un immigré iranien, est devenu un lieu de transit pour des migrants qui, comme lui, ont fait le choix de quitter leur pays. Mais la Grèce n’est qu’une escale, tous espèrent rejoindre d’autres pays occidentaux. Ils se retrouvent donc coincés là, souvent pour de longs mois, chez Amir, dans l’attente de papiers, de contacts et du passeur à qui ils confieront peut-être leur destin..Kaveh Bakhtiani ( lui même iranien ayant émigré en Suisse à l'âge de huit ans et titulaire d'un passeport suisse) a filmé le quotidien de ces six iraniens, à l'aide d'une petite caméra numérique qui pour des raisons de sécurité donne des images extérieures un peu sautillantes. On partage en plan rapproché le quotidien de ces hommes dans la fleur de l'âge, qui se morfondent dans l'attente d'hypothétiques papiers, qui s'affrontent parfois, mais qui ne manquent pas aussi d'humour..on est totalement immergé dans leurs vies, on se réjouit pour ceux qui réussissent à passer, on vit l'épreuve de la grève de la faim, bouche cousue de l'un d'eux...deux abandonnent et retournent en Iran, et l'un d'eux pour y trouver la mort ( c'est le cousin du réalisateur) ..c'est bouleversant, terriblement efficace.. ce film mérite mieux que de passer dans une si petite salle ( 30 places) , devant un public réduit !!! A voir absolument ...
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 30 novembre 2013
    Un magnifique documentaire, plus efficace qu'une fiction, terrible et parfois cruellement drôle. On s'attache à ces formidables personnages le temps de ce long transit à Athènes, et cette solidarité qui les lie semble les éloigner encore un peu plus de cet "occident" auquel ils aspirent.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 29 novembre 2013
    Un très beau film. Émouvant, poignant, terrifiant, drôle également. Un film humain en somme. Mention spéciale au montage, particulièrement inspiré. La musique originale est très belle aussi.
    A voir et à encourager.
    Christoblog
    Christoblog

    773 abonnés 1 638 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 27 novembre 2013
    Lorsque le réalisateur Kaveh Bakhtiari, d'origine iranienne mais qui a grandit en Suisse, apprend que son cousin iranien est immigré clandestin bloqué à Athènes, il ne sait pas encore qu'il tient là un remarquable sujet de documentaire.

    Il lui faudra d'abord retrouver son cousin, puis vivre dans l'appartement qui abrite les 6 ou 7 clandestins, pour commencer à construire un véritable film.

    Comme souvent quand un documentaire est particulièrement réussi, L'escale parvient à être aussi captivant d'un point de vue dramaturgique qu'une oeuvre de fiction.

    On s'attache progressivement à la ... la suite ici :
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 27 novembre 2013
    Très beau film, juste, plein d’humanité, touchant.
    On partage l’intimité d’un groupe de jeunes migrants iraniens coincés à Athènes, en attendant de poursuivre leur voyage vers d’autres pays plus accueillants.
    C’est construit comme une fiction, on s’identifie à eux, on vit avec eux comme le réalisateur, on espère avec eux qu’ils s’en sortent. Des humains comme vous et moi, sauf qu’ils n’ont pas les bons papiers et doivent prendre des risques fous pour tenter de se construire une vie meilleure et passer entre les mailles du filet européen. Une solidarité très forte entre eux, de la tendresse, de l’attention, ils veillent les uns sur les autres ; on les aime.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top