Mon compte
    Où est Anne Frank !
    Note moyenne
    3,2
    27 titres de presse
    • 20 Minutes
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • Femme Actuelle
    • L'Humanité
    • La Septième Obsession
    • Le Dauphiné Libéré
    • Marie Claire
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Télé Loisirs
    • Cahiers du Cinéma
    • La Croix
    • La Voix du Nord
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Première
    • Sud Ouest
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com
    • Le Monde
    • Les Echos
    • Les Inrockuptibles
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    27 critiques presse

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Transformer Le Journal d'Anne Frank en film d’animation attrayant pour le plus jeune public était une gageure. Où est Anne Frank ! d’ Ari Folman, présenté à Cannes cette année, gagne le pari malgré quelques maladresses.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Dernières Nouvelles d'Alsace

    par Nathalie Chifflet

    Ari Folman fait passer un message important : un appel à la résistance. N’oublions rien, c’est la leçon et la nécessité du temps présent. L’histoire ne peut et ne doit pas se répéter.

    Femme Actuelle

    par La Rédaction

    Une fable touchante, esthétiquement réussie, qui peut plaire à tout âge.

    L'Humanité

    par Michèle Levieux

    Où est Anne Frank ! propose de suivre de manière extrêmement subtile « l'itinéraire carcéral » de la jeune fille juive allemande, dont la famille s’était réfugiée à Amsterdam, mais aussi d’imaginer la vie d’aujourd’hui de son double littéraire, Kitty.

    La Septième Obsession

    par Thomas Aïdan

    Le résultat n’a probablement pas la force motrice ni la puissance volcanique des précédents films [d'Ari Folman], mais cette histoire de Kitty, l'amie imaginaire d’Anne Frank, à qui elle écrivait dans son célèbre journal intime, tisse en nous une émotion d’une profondeur mémorable.

    Le Dauphiné Libéré

    par Nathalie Chifflet

    Kitty a les yeux de l’innocence, elle cherche partout Anne Frank, dont elle ignore le sombre destin. Ce qu’elle découvre, c’est l’horreur de la Shoah, dans le passé, et l’horreur des réfugiés, dans le présent. Recouvrons la mémoire, souvenons-nous d’Anne Frank : arrêtons le massacre. Ari Folman fait passer un message important (...).

    Marie Claire

    par Emily Barnett

    À travers cette approche singulière, Ari Folman actualise le mythe d’Anne Frank, son côté muséal, pour redonner corps à son histoire et créer des passerelles passé-présent.

    Ouest France

    par Gaël Golhen

    Une oeuvre salutaire.

    Paris Match

    par Karelle Fitoussi

    Parfois candide mais formellement splendide et inspiré, ce conte noir aux accents Ghibli-iens sur le pouvoir de l’imaginaire comme remède à l’horreur, bouleverse durablement.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Télé Loisirs

    par Marc Arlin

    Malgré un parallélisme un peu schématique entre deux époques, le réalisateur réussit un film humaniste, aux fulgurances visuelles impressionnantes.

    Cahiers du Cinéma

    par Jean-Marie Samocki

    Folman dénonce cet instant où la muséification dévitalise le passé au lieu de le garder en vie.

    La Croix

    par Céline Rouden

    (...) un film d’animation formellement réussi dans lequel la tragédie d’Anne Frank sert à mettre en lumière de manière un peu maladroite le sort des réfugiés d’aujourd’hui.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    La Voix du Nord

    par Christophe Caron

    Somptueux film d’animation qui interroge avec pertinence le culte du souvenir, au regard d’un message universel qui, lui, a trop tendance à s’évanouir. Mais Ari Folman se lance aussi dans un parallèle hasardeux entre le destin d’Anne Frank et le sort réservé aux réfugiés en Europe actuellement.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Figaro

    par Olivier Delcroix

    Splendide sur le plan visuel, éducatif et divertissant, Où est Anne Frank ! se veut un long-métrage initiatique mettant en scène le passage à l'âge adulte de deux jeunes filles, Anne Frank et son alter ego imaginaire Kitty.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphane Joby

    Folman, dont les parents ont été déportés le même jour que la famille Frank, a choisi de rapprocher la tragédie actuelle des migrants de la Shoah. Ce souci didactique de dénoncer l'indifférence peut sembler maladroit, si ce n'est déplacé.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Entre le passé et le présent, ce film, destiné aux enfants, fait des allers et retours parfois déconcertants. Mais la résurgence de l’antisémitisme et la montée des nationalismes donnent pertinence à cette quête. Anne Frank, plus que jamais, ne doit pas être oubliée.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Le Parisien

    par La Rédaction

    Ari Folman n’a pas tort de critiquer la communion parfois vide de sens du passé, quand n’importe quelle bibliothèque s’appelle Anne Frank. Mais la comparaison avec des drames contemporains est un chemin très risqué, sur lequel Ari Folman frôle plusieurs fois la sortie de piste.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Fiches du Cinéma

    par Nicolas Marcadé

    Intrigante et attachante, cette tentative d’Ari Folman de mettre ses expérimentations formelles au service du public familial paraît quelque peu inaboutie.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Première

    par Guillaume Bonnet

    Quelque part dans cette œuvre composite où les époques, les inspirations graphiques et les techniques visuelles se fracassent les unes contre les autres, se nichent la trace vibrante du geste de cette adolescente juive, sa mémoire vive, son étincelle, sa flamme réanimée.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Un film d’animation qui enjambe le passé et interroge notre époque.

    La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    Par excès d’ambition, le film se condamne à ne pas tout réussir : son titre, trop réfléchi, devient conceptuel, et, plus gênant, dans la dernière partie, un message humaniste est asséné d’une manière bien scolaire. Reste, heureusement, la force d’une vraie richesse d’inspiration à travers laquelle chacun pourra trouver son chemin vers Anne.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Claudine Levanneur

    Si Où est Anne Frank ! ne suscitera sans doute pas le même engouement que Valse avec Bachir, la beauté de son animation ne manquera pas de faire briller les yeux de tous les amateurs de graphisme novateur et de poésie.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Critikat.com

    par Hugo Mattias

    L’intention politique est sans doute louable, mais elle mène à une dernière partie grandiloquente et démonstrative, où la mise en parallèle d’Anne et d'Ava, une jeune réfugiée, apparaît pour le moins maladroite.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Le film ne trouve qu'épisodiquement la juste distance avec son sujet.

    Les Echos

    par Adrien Gombeaud

    Ari Folman ose une variation fantastique autour du « Journal d'Anne Frank ». Un dessin animé formellement virtuose pour un propos politique peu convaincant.

    La critique complète est disponible sur le site Les Echos

    Les Inrockuptibles

    par Jacky Goldberg

    Lesté par un dessin inégal et un scénario à la fois tordu et sans subtilité, ne retrouvant sa puissance que lors des scènes les plus oniriques (ou cauchemardesques), Ari Folman semble s’être perdu dans les volutes de son imaginaire.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Positif

    par Bernard Génin

    En dépit de ses bonnes intentions – un programme pédagogique accompagne la sortie du film – l’entreprise ne convainc pas entièrement.

    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top