Notez des films
Mon AlloCiné
    Je vous souhaite d'être follement aimée
    Note moyenne
    3,0
    16 titres de presse
    • Le Parisien
    • L'Humanité
    • Télé 7 Jours
    • Critikat.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • La Croix
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Première
    • Télérama
    • La Voix du Nord
    • Le Nouvel Observateur
    • Libération
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    16 critiques presse

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    Ce film nous touche au plein sens du terme.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Au-delà du sujet, traité avec émotion et dignité, la justesse du regard sur le quotidien de quelques personnes modestes fait tout le prix de ce film social.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Télé 7 Jours

    par Isabelle Magnier

    Un film vivifiant et "carressant", porté par la lumineuse Céline Salette.

    Critikat.com

    par Eva Markovits

    Le film n’est jamais aussi beau que lorsque la réalisatrice cherche à capter un sentiment, un état d’âme, notamment à travers une série de séquences floues, entre souvenir et sensation.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Culturebox - France Télévisions

    par Boris Courret

    Bouleversant mais inégal, ce film bénéficie de la prestation bluffante d'une Céline Sallette, comme sur un fil, entre assurance et vulnérabilité.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    La beauté du film d’Ounie Lecomte tient à la subtilité avec laquelle elle présente ses personnages, les dévoile doucement, montre leurs laconiques états d’âme et leurs imperceptibles cheminements.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Sur un sujet douloureux, un film un peu complaisamment sombre, où les relations entre fille et mère sont portées par deux belles comédiennes.

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    Ce drame, dont la mise en scène à l’élégance discrète laisse à Céline Sallette et Anne Benoît la place d’exprimer leur talent, prend son temps.

    Le Monde

    par Noémie Luciani

    S'il s'éparpille un peu au gré d'un scénario mal équilibré, ce drame intimiste magnifiquement photographié offre à deux grandes actrices l'occasion d'une composition en duo bouleversante.

    Les Fiches du Cinéma

    par Marie Toutée

    Une approche touchante sur l'abandon et la quête d'identité, servie par des acteurs talentueux.

    Première

    par Isabelle Danel

    Mais, de l’écriture appuyée et cousue de fil blanc à la mise en scène empesée, malgré de beaux moments d’intimité des corps où seul le spectateur sait ce qui se noue (et se dénoue), quelque chose freine et résiste. C’est d’autant plus dommage que la réalisatrice met face à face Céline Sallette et Anne Benoît, aussi inventives que bouleversantes.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Télérama

    par Guillemette Odicino

    Face à Anne Benoît (vue dans Je suis un soldat), parfaite dès qu'il s'agit d'incarner la gêne des petites gens, Céline Sallette fait penser à Gena Rowlands. C'est beau de la voir errer dans un Dunkerque qui ressemble à Los Angeles la nuit.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    Le naturalisme et la psychologie mènent la danse. Le manque de chair et de substance cinématographique se font cruellement sentir.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Nouvel Observateur

    par La Rédaction

    Le spectateur sait ainsi ce que les personnages ignorent, et la situation dure trop pour que le film maintienne une intensité dramatique. Heureusement les actrices sont magnifiques, et les dernières scènes sont assez fortes. Mais on est loin du premier film d’Ounie Lecomte, le très touchant "Une vie toute neuve".

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Libération

    par Didier Péron

    Le film ne parvient jamais à véritablement transcender l’étude de cas ou la singularité des destins qu’il invente (...).

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Studio Ciné Live

    par Laurent Djian

    Si la cinéaste évite le pathos, sa mise en scène ne transcende jamais son sujet et certains personnages frôlent la caricature.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top