Notez des films
Mon AlloCiné
    De l’autre côté de la porte
    Note moyenne
    3,5
    10 titres de presse
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Culturopoing.com
    • L'Humanité
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Télérama
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    10 critiques presse

    Cahiers du Cinéma

    par Louis Séguin

    Du film émane le charme évident et immédiat de la rencontre entre une forme et son sujet.

    Critikat.com

    par Damine Bonelli

    La force du film de Laurence Thrush tient à sa volonté délibérée de dérober à notre regard la souffrance psychique de ce garçon ordinaire dès le moment où il ne quittera plus sa chambre.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Culturopoing.com

    par Guillaume Bryon

    Laurence Thrush, même dans la plus grande sophistication, semble presque toujours trouver au bon moment la bonne « note » que doit avoir son plan, et la juste pudeur à conserver, gage d’une sensibilité certaine.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Splendide étude de mœurs distanciée, qui est un peu le chaînon manquant entre Ozu et Bresson.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Le Journal du Dimanche

    par Alexis Campion

    Dans un noir et blanc atemporel et élégant, ce film conte avec force et réalisme le phénomène des hikikomori, ces jeunes reclus qui seraient près d’un million au Japon. La situation est cruelle et si le dénouement se fait désirer, il est saisissant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Tourné en 2008, en noir et blanc, dans des décors naturels, avec des acteurs non professionnels, le film révèle l'une des failles les plus sévères de la société japonaise: la rupture des liens sociaux.

    Le Monde

    par Sandrine Marques

    Un beau film qui transcende l'étude de cas pour se faire le témoignage sensible d'une société malade.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Les Inrockuptibles

    par Vincent Ostria

    Etrange réalisation d'un british américanisé qui capte parfaitement l'esprit nippon, adhérant à son principe de dépouillement esthétique et de discrétion sociale.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Télérama

    par Samuel Douhaire

    L'impact dévastateur de l'enfermement volontaire sur les proches est chroniqué via des scènes de la vie quotidienne ­intenses. Ça se gâte avec l'apparition d'un travailleur social (...). "De l'autre côté de la porte" devient alors bien trop bavard. Et vire au film-dossier aussi documenté que démonstratif.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Première

    par Damien Leblanc

    Pour décrire l'enfermement d'un hikikomori (...), Laurence Trush utilise une mise en scène aussi statique que son sujet. Des choix discutables atténuant la portée de ce drame qui aurait nécessité plus d'empathie.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top