Mon AlloCiné
    Louis-Ferdinand Céline
    Note moyenne
    3,2
    18 titres de presse
    • Marianne
    • VSD
    • Culturebox - France Télévisions
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Ouest France
    • Transfuge
    • Critikat.com
    • Positif
    • Première
    • Télérama
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Cahiers du Cinéma
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    18 critiques presse

    Marianne

    par Grégoire Chertok

    Un moment de cinéma tout à fait fascinant.

    VSD

    par Bernard Achour

    Une approche foudroyante de l’auteur du "Voyage au bout de la nuit".

    Culturebox - France Télévisions

    par Lorenzo Ciavarini-Azzi

    Denis Lavant campe magistralement le rôle de Céline. Son soupir respire le mépris, son sourire tour à tour l'intelligence, la moquerie, l'amour."

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    La Croix

    par Sabine Audrerie

    Le film, moins un biopic qu’une tranche fortement emblématique de sa vie, montre admirablement les tensions à l’œuvre dans un seul homme, ô combien singulier : Céline, excellent médecin et quasi-fou, intelligence supérieure, géant littéraire et monstrueux antisémite.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    Emmanuel Bourdieu évite le piège du biopic formaté, préférant raconter ce face à face aussi improbable que méconnu. (...) Un drame à la fois écrit, drôle et sinistre, à l’image de son personnage incarné par Denis Lavant impeccable.

    Le Nouvel Observateur

    par La Rédaction

    Intelligence du scénario (Bourdieu et Marcia Romano), rigueur d’un dispositif en partie dicté par les limitations de budget, mais qui sait faire place aux échappées d’un trio d’acteurs éblouissant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Nathalie Zimra

    Travaillé par une mise en scène sobre qui lorgne vers le théâtre et par des acteurs conscients de manipuler de la matière ardente, ce film, parfois un peu hésitant, reste toutefois fascinant.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Ouest France

    par Pierre Fornerod

    Un huis clos qui brille par le jeu ambigu de Denis Lavant et Géraldine Pailhas.

    Transfuge

    par Damien Aubel

    Céline détruit tout ce qu'il touche, et c'est l'intelligence du film d'Emmanuel Bourdieu, qui dépasse le simple portrait à charge (...) : mettre le doigt sur ce qui est aussi le ressort des romans de Céline : la pulsion de mort.

    Critikat.com

    par Juliette Goffart

    Un joli film vénéneux sur la littérature et sa part de manipulation, parfaitement servi par les clowneries spectaculaires de Denis Lavant. Il est dommage que le film s’essouffle un peu sur sa fin.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Positif

    par Yann Tobin

    Cinématographiquement, l'intérêt principal de la mise en scène réside dans le casting et la direction d'acteurs.

    Première

    par Christophe Narbonne

    Tourné quasiment en huis clos, le film ne brille ni par sa mise en scène ni par la confrontation à l’issue prévisible, mais par le personnage ambigu de l’épouse de Céline, formidablement interprétée par Géraldine Pailhas.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Télérama

    par Samuel Douhaire

    Emmanuel Bourdieu a tiré un film passionnant et bancal. Il dissèque cette relation dans toute sa complexité (...). Mais l'évocation du romancier au travail est alourdie par des dialogues didactiques, une mise en scène illustrative et le jeu parfois trop clownesque de Denis Lavant.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Difficile d’adapter Céline au cinéma : beaucoup l’ont rêvé, sans y parvenir. Emmanuel Bourdieu s’y essaie à travers un portrait de l’écrivain ressassant ses vieux démons : malgré Denis Lavant, on n’y croit guère.

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    (Un film) sans grande surprise.

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Baptiste Morain

    Hélas le filmage (d’un plat académisme) et le surjeu de Denis Lavant (lâché à ses pires démons) empêchent le film d’approcher le coeur de la folie.

    Cahiers du Cinéma

    par Nicolas Azalbert

    Si toutes les tentatives d’adaptation au cinéma de l’œuvre de Céline ont heureusement échoué, nous ne sommes plus dorénavant préservés de la présence fictionnelle de son auteur. (…) Et si la haine a changé de bord, elle manque singulièrement de style !

    Studio Ciné Live

    par Thomas Baurez

    Emmanuel Bourdieu saute à pieds joints dans la mare aux clichés qu'il croit contourner.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top