Notez des films
Mon AlloCiné
    Soy Nero
    Note moyenne
    3,8
    27 titres de presse
    • Culturopoing.com
    • Bande à part
    • Cahiers du Cinéma
    • CinemaTeaser
    • L'Express
    • L'Humanité
    • LCI
    • La Croix
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Libération
    • Paris Match
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • Transfuge
    • Télérama
    • Voici
    • Critikat.com
    • La Septième Obsession
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Ouest France
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    27 critiques presse

    Culturopoing.com

    par Thomas Roland

    Œuvre aussi complexe que la géopolitique mondiale, "Soy Nero" se partage entre l’intimité de l’histoire de son personnage principal et son aspect universel.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    Bande à part

    par Olivier Pélisson

    Rafi Pitts parie sur son antihéros. Avec comme ligne droite valeureuse, un attachement à l’anti-spectaculaire. Son écriture et sa mise en scène sont précises, désencombrées du superflu. La sécheresse révèle l’essentiel, au service d’une parabole saisissante d’où jaillit une humanité étouffée.

    Cahiers du Cinéma

    par Florence Maillard

    Sa première partie écrite comme un conte puis la surprenante séquence guerrière (…) coulent la frontalité du propos dans un écrin énigmatique qui saisit les sens et l’imagination.

    CinemaTeaser

    par Alex Masson

    Le ton est inégal selon les parties mais pas le constat de cette fable amère.

    La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

    L'Express

    par Christophe Carrière

    C'est parfois un peu long, la dédicace finale est inutile, mais le film colle parfaitement au point de vue de son personnage principal, meilleur moyen d'accrocher le spectateur (...).

    L'Humanité

    par Dominique Widemann

    Dans son sixième long métrage, le réalisateur de "Soy Nero" retrace par la fiction le parcours cruel d’un jeune immigrant d’origine mexicaine et donne corps à la notion de frontière, à la lettre et dans l’esprit.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    LCI

    par Mehdi Omaïs

    Pour dénoncer sans manichéisme, Rafi Pitts prend son temps, soigne son cadre et permet aux silences de livrer des messages politiques forts. Des silences qui font le bruit d’un deuil. Celui d’une Amérique à l’agonie et qui a besoin d’un capitaine de navire à la hauteur de ses défis.

    La Croix

    par Arnaud Schwartz

    En compétition lors du dernier Festival de Berlin, ce film remarquable d’intelligence et de sensibilité explore la notion d’identité à travers le destin d’un « green card soldier ».

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Un film sensible et fort, qui mêle une action intense à une réflexion aiguë sur l’Amérique du melting-pot.

    Le Figaro

    par La Rédaction

    Sans tomber dans la démonstration ni singer le film de guerre hollywoodien, Pitts signe un film original et puissant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Figaroscope

    par Etienne Sorin

    Un aspect méconnu du Patriot Act très bien mis en scène.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    Au-delà de la critique du cynisme que subissent les patriotes à la carte verte, ce conte humaniste nourri d’influences hollywoodiennes dépasse le contexte américain : sa portée est universelle.

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    Le film commence comme beaucoup de récits sur les flux migratoires entre le Sud et le Nord (...) et l’on craint qu’il ne déroule les étapes d’une telle traversée, comme une simple suite de péripéties. Mais la frontière que traverse Nero fait apparaître sa double nature réelle et fantasmatique (...).

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Nouvel Observateur

    par Jérôme Garcin

    Un film puissant et troublant, que Nero traverse avec la candeur, mais aussi la grandeur, d’un héros de conte oriental.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Libération

    par Luc Chessel

    Ce point de vue éclaire, il produit une lueur qui n’est pas la lumière au bout du tunnel, mais une lucidité de chaque instant, une connaissance qui est déjà une liberté.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Dès les premières minutes, on comprend que l'on a affaire à un grand cinéaste (...).

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Positif

    par Jean-Dominique Nuttens

    (...) une oeuvre paradoxale, qui vise à l'universalité tout en exprimant la singularité d'un cinéaste qui ne rentre dans aucune case nationale ou stylistique.

    Studio Ciné Live

    par Thierry Cheze

    Imparable.

    Transfuge

    par Sidy Sakho

    Rafi Pitts courrait le risque de basculer dans la démonstration sans grâce - dans le film-symbole, option sujet de société, tendance indignée. Mais le cinéaste connaît (...) la force de sidération, de fascination des images.

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    Dans un désert du Moyen-Orient en guerre, le cinéaste confronte brillamment une immen­sité abstraite et la logique absurde d'une identification, d'un étiquetage sans fin de l'individu. Impressionnant.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Voici

    par Lola Sciamma

    Un film sur le déracinement, par l'Iranien Raffi Pitts.

    Critikat.com

    par Josué Morel

    Si le film fond habilement la frontière Nord/Sud en une délimitation qui s’inscrit au sein des différents territoires arpentés par Nero, sa limite tient à ce que ce mouvement s’avère être également une mécanique qui confère au récit une armature aussi solide qu’un tantinet rigide.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Septième Obsession

    par Daniel Dos Santos

    Manifestation d’un espoir dévitalisé, légèrement onirique tant le voyage du personnage semble insensé.

    Les Fiches du Cinéma

    par Julie Loncin

    Une fable poétique et édifiante, malgré quelques longueurs.

    Les Inrockuptibles

    par Serge Kaganski

    Par le biais des codes classiques des road movies et du western, Rafi Pitts raconte un histoire très personnelle mais qui a valeur universelle au temps des Trump, Orban, Sarkozy (...) soulignant avec l'élégance d'une fiction l'absurdité kafkaïenne et l'excès juridique et policier en matière de frontières.

    Ouest France

    par La Rédaction

    Un conte moderne et apatride, brutal et dépaysant.

    Première

    par Éric Vernay

    Parfois un peu démonstratif, ce conte moderne sous tension captive néanmoins grâce à son sens de l'absurde métaphysique hérité de Beckett et de Buzzati.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top