Mon compte
    Willy 1er
    Note moyenne
    3,3
    24 titres de presse
    • Transfuge
    • 20 Minutes
    • LCI
    • La Croix
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Sud Ouest
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Bande à part
    • L'Express
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Ouest France
    • Positif
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Critikat.com
    • L'Humanité
    • La Voix du Nord
    • Le Monde
    • Le Parisien

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    24 critiques presse

    Transfuge

    par Ilan Malka

    (...) ce magnifique et délirant "Willy 1er" fait revivre son histoire à un comédien non-professionnel, interrogeant ainsi l'idée oassionnante de devenir, au sens cinématographique autant que philosophique, acteur de son existence.

    20 Minutes

    par Stéphane Leblanc

    "Willy 1er» puise dans le vécu d'un formidable acteur "non professionnel" pour inventer une histoire qui ne ressemble à aucune autre...

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    LCI

    par Romain Le Vern

    De prime abord, ce premier long métrage a les allures d’un hilarant sketch de Groland. Mais l’illusion est brève. Très vite, "Willy 1er" prend les atours d’une émouvante déclaration d’amour aux rêveurs lunaires, aux inadaptés sociaux, aux exclus solitaires.

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Sur une trame ténue, Daniel Vannet bluffe en devenant tour à tour un émouvant Pierrot lunaire, une victime sur le fil du rasoir ou un inquiétant colérique, aux côtés d’autres acteurs non professionnels, mais aussi de Noémie Lvovsky, en curatrice magnifique de bienveillance.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Un univers original, à la fois réaliste et stylisé, qui ferait presque penser à un Dumont qui tournerait du Tati et qui introduit à un objet cinématographique surprenant et cocasse, jamais indifférent.

    Le Figaro

    par Nathalie Simon

    Singulier, bouleversant, sensible, entre documentaire et fiction, "Willy 1er" mérite le détour.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Il y a là quelque chose qui dépasse Willy, un enthousiasme vital, et, aussi, un comportement exemplaire. Le film est, tout bonnement, une ode à la liberté.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Marine Quinchon

    Une fable philosophique bienfaisante, inspirée de la vie de l’acteur principal, qu’elle honore avec tendresse.

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    L'humour sonne ici à la façon d'un exutoire dénué de surplomb, et la conquête de Willy, aussi élémentaire qu'elle puisse paraître, est celle d'un roi, fût-il nu.

    La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

    Télérama

    par Jérémie Couston

    Ramassé en une heure vingt et découpé en chapitres, le récit maintient une tension permanente entre scènes ouvertement burlesques, envolées poétiques et accès de noirceur où l'on sent surgir la fatalité du fait divers.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Jérémy Gallet

    Le parcours émouvant (...) étonne et interroge le plus souvent sur la manière dont un homme dit "en marge" doit se battre pour trouver sa place dans notre société.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Bande à part

    par Isabelle Danel

    La misère ici est regardée, pas utilisée à des fins comiques, et si ce récit initiatique est souvent drôle, ce n’est jamais aux dépens de son personnage, mais parce qu’il est traité avec une tendresse non feinte.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    L'Express

    par Christophe Carrière

    L'ensemble reste assez singulier et parfois très drôle pour qu'on s'y intéresse - un peu.

    Les Inrockuptibles

    par Jacky Goldberg

    Ce beau premier long métrage marche sur un fil fragile, chancelle par moments, mais se relève toujours et finit par se montrer à la hauteur de son ambition (...) Le quadruple regard porté sur Willy ne sert en fin de compte qu'un seul objectif : lui permettre de se voir, lui-même, comme le roi qu'il a toujours été.

    Libération

    par Gilles Renault

    Malgré une portée empathique incertaine (Willy est volontiers renfrogné, homophobe, libidineux…), l’évocation vaut pour la conviction avec laquelle le jeune quatuor de cinéastes (issus de la première promotion de l’école de cinéma de Luc Besson) honore son sujet couronné.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Ouest France

    par La Rédaction

    Un étonnant film dérangeant.

    Positif

    par Eithne O'Neill

    Intéressant.

    Première

    par Vanina Arrighi de Casanova

    Après la malaise initial un peu douloureux, la bienveillance respectueuse avec laquelle les réalisateurs observent leur personnage réconcilie avec ce curieux projet.

    Studio Ciné Live

    par Thomas Baurez

    L'interpète principal, Daniel Vannet, ancien illettré repéré par les cinéastes, est formidable de naturel. Il impose une présence aussi douce que sauvage et procure des séquences comiques indéniables. Dommage que le scénario, trop terre à terre, limite le propos à celui du petit film social à messages.

    Critikat.com

    par Clément Graminiès

    (...) pour toucher à la vérité de ce personnage, il aurait fallu que les réalisateurs donnent un peu moins l’impression d’avoir flairé le bon coup marketing et ne se limitent pas qu’à la seule présence de leur acteur pour justifier l’existence de leur film.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    La misère affective et morale est-elle vraiment un bon sujet de rigolade ? Pour nous, le pathétique du projet incite surtout à la mélancolie.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    Bienvenue dans la France d’en-bas chère à un cinéma français contemporain en quête de réalisme cru. Si touchant et convaincant soit l’acteur amateur principal, force est de reconnaître que l’œuvre verse volontiers dans un exhibitionnisme et une complaisance glauques façon Striptease et Groland.

    Le Monde

    par Jean-François Rauger

    L’authenticité, recueillie avec un mélange d’empathie et de voyeurisme, est donc ici au service d’une fiction qui ne peut s’empêcher de réduire l’imaginaire plutôt que de l’étendre.

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    On reste perplexe devant cette entreprise cinématographique. Censée célébrer une renaissance, elle reste d'un bout à l'autre profondément déprimante.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top