Notez des films
Mon AlloCiné
    Samouni Road
    Note moyenne
    3,8
    15 titres de presse
    • Libération
    • Positif
    • Bande à part
    • Cahiers du Cinéma
    • L'Humanité
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 critiques presse

    Libération

    par Guillaume Gendron

    En mélangeant onirisme [...] et hyperréalisme 3D, Savona explose les codes du documentaire pour raconter toutes les rues Samouni du monde, ces impasses oubliées de l’histoire où coagule le sang des victimes. Sidérant.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Positif

    par Ophir Levy

    Dès lors, le film va s'attacher à se transformer en un dispositif testimonial dont le caractère saisissant tient autant à sa force immersive qu'à sa beauté.

    Bande à part

    par Isabelle Danel

    Un documentaire, implacable et subtil, sur la résilience.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Cahiers du Cinéma

    par Camille Bui

    Le dispositif gagne en profondeur pour acquérir une vraie qualité mémorielle et dédoubler le présent du film en un avant et un après-drame, selon la logique de la réminiscence.

    L'Humanité

    par Dominique Widemann

    Le réalisateur se garde de toute obscénité dans son exposition.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    "Samouni Road", présenté à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes, n'a pas volé son œil d'or du meilleur documentaire.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Le Parisien

    par La Rédaction

    Le résultat est un film symptomatique de cette tendance du documentaire à utiliser des formes très fictionnelles pour raconter le plus sincèrement possible les événements passés.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Fiches du Cinéma

    par Clément Deleschaud

    Un document fascinant par son entrelacement de régimes d’image, ce qui en fait sa force première (la sidération des changements de rythme) et sa légère limite (le risque de trop-plein d’informations).

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Télérama

    par Jacques Morice

    Un documentaire plein d’espoir.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Laurent Cambon

    Un témoignage saisissant et nécessaire qui dénonce, à travers le destin tragique d’une famille de la bande de Gaza, les blessures à jamais inconsolables, laissées par le conflit entre Israël et la Palestine, grâce à l’alternance subtile d’images de reconstitution de guerre, d’images d’animation et d’images documentaires.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Critikat.com

    par Benoît Smith

    (...) un léger voile sur une entreprise dont la finalité et la démarche globale s'avèrent pourtant salutaires - un refus de laisser les médias de masse s'accaparer la représentation du monde.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    S’il aurait gagné à être raccourci, ce documentaire à la fois douloureux et lumineux touche en plein cœur.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Stefano Savona, qui avait gagné Gaza en janvier 2009 pour y tourner sous les bombardements, ne prétend pas à la neutralité. Mais la richesse des moyens qu’il s’est octroyés pour raconter l’histoire des Samouni lui permet de mettre en scène une histoire riche, contradictoire, marquée par la tragédie sans s’y réduire tout à fait.

    Les Inrockuptibles

    par Bruno Deruisseau

    Son pouvoir d’évocation est bien inférieur à l’incroyable force du récit oral que les survivants livrent face caméra. Malgré ce déséquilibre, "Samouni Road" reste un passionnant documentaire, qui, à l’instar de l’excellent "Homeland : Irak année zéro" d’Abbas Fahdel (2015), donne de la guerre une vision à hauteur d’enfants d’une rare pertinence.

    Première

    par Eric Vernay

    Moins radicale que chez le cinéaste franco-cambodgien, plus littérale, cette hybridation entre documentaire et animation produit néanmoins quelques belles échappées oniriques.

    La critique complète est disponible sur le site Première
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top