Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Initiés
    Note moyenne
    3,6
    15 titres de presse
    • Culturopoing.com
    • La Septième Obsession
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Première
    • Télérama
    • Critikat.com
    • La Croix
    • Le Figaro
    • Libération
    • Le Nouvel Observateur

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 critiques presse

    Culturopoing.com

    par Thomas Roland

    John Trengove ne réduit son film ni à une simple histoire d’amour entre deux hommes ni à un pesant discours sur la discrimination dont les homosexuels peuvent être la cible. En installant son récit autour de traditions anachroniques qui célèbrent le passage à l’âge à adulte, le cinéaste interroge sur les notions de virilité et d’identité, explore le corps social, le décortique et en fait ressortir ses jeux d’apparence.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    La Septième Obsession

    par La rédaction

    Un beau premier film sensuel et sensible, porté par un casting exceptionnel.

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Sur un sujet tabou – l’homosexualité condamnée, dans la tradition africaine, comme signe de décadence – un film courageux, à valeur à la fois documentaire et engagée.

    Le Journal du Dimanche

    par Alexis Campion

    Au fil d’une intrigue captivante, loin de toute romance gay, les trois héros se révèlent tour à tour victimes et bourreaux.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    (...) le premier long-métrage du Sud-Africain John Trengove laissera une trace profonde dans la mémoire.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Les Fiches du Cinéma

    par Amélie Leray

    Remarquablement interprété, mené avec justesse, “Les Initiés” lève subtilement le voile sur des tabous de la société sud-africaine.

    Ouest France

    par La Rédaction

    Sensuel et abrasif, le "Brokeback Mountain" sud-africain.

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Cruelle, la fin des «Initiés» met en lumière la solitude des homosexuels en Afrique du Sud, qui doivent vivre leur passion cachée pour ne pas être exclus de la communauté.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Première

    par Christophe Narbonne

    Moins romantique que le chef d’œuvre d’Ang Lee, le film de John Trengove évoque sans fard le tabou de l’homosexualité, très présent dans cette partie du monde. En résulte des corps-à-corps brutaux, dénués de tendresse, entre les deux protagonistes, Vija refoulant à mort ses sentiments que X n’arrive pas à exprimer correctement.

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    En créant un suspense psychologique autour de cette relation taboue, le réalisateur donne à son discours sur l'intolérance une efficacité magistrale.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Critikat.com

    par Benoît Smith

    "Les Initiés" n'est certes pas un grand film sur le sujet rebattu du désir amoureux interdit par l'ordre social, mais à tout prendre, il rappelle une vérité intelligente sur ce qui trouble ce désir même.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Bien plus universel qu’il n’y paraît de prime abord, ce premier film qui tire sa puissance de sa maîtrise formelle interroge, au-delà de la question de l’homosexualité, sur ce que signifie être un homme.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Figaro

    par La Rédaction

    Entre "Le Secret de Brokeback Mountain" et "Moonlight", un drame sensible sur un pays où l'homosexualité reste taboue.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Libération

    par Marcos Uzal

    On peut être gêné par la mise en scène un peu trop saccadée de John Trengove, mais son parti pris de filmer caméra à l’épaule en se tenant très près des corps nous fait éprouver physiquement l’aspect à la fois très brutal et oppressant de ces rituels.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Pas de rythme, pas d’énergie, juste une histoire déroulée. Dommage : le sujet méritait de la flamme.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top