Notez des films
Mon AlloCiné
    Chavela Vargas
    Note moyenne
    3,8
    17 titres de presse
    • Elle
    • Libération
    • Charlie Hebdo
    • L'Express
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Rolling Stone
    • Studio Ciné Live
    • Transfuge
    • Télérama
    • Voici
    • Bande à part
    • L'Humanité
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    17 critiques presse

    Elle

    par Françoise Delbecq

    On sort bouleversé.

    Libération

    par François-Xavier Gomez

    Chavela Vargas, réalisé par les Américaines Catherine Gund et Daresha Kyi, est peut-être le documentaire musical le plus prenant depuis "Sugarman". Contrairement au film sur le chanteur soul (mexicain lui aussi) Sixto Rodriguez, il n’emprunte pas les chemins de la fiction. Il n’en n'a pas besoin, tant le récit de Chavela Vargas est romanesque, enchevêtrant la réalité et le désir, le terrestre et l’imaginaire.

    Charlie Hebdo

    par Gérard Biard

    Un portrait passionnant.

    L'Express

    par Antoine Le Fur

    Jamais redondant, le documentaire bénéficie d'images rares et d'un esthétisme envoûtant.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Ce beau documentaire lui rend hommage, à travers documents, interviews, souvenirs (elle aurait enregistré 80 disques, dit-on) et restitue sa légende de lesbienne flamboyante (elle se serait enfuie avec Ava Gardner lors du mariage de Liz Taylor !).

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Gilles Tourman

    Un documentaire qui trouve sa force dans une personnalité hors norme, complexe jusque dans l’affirmation de son homosexualité.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Positif

    par Hubert Niogret

    Hommage à la grande chanteuse mexicaine « ranchera », Chavela Vargas, décédée en 2012 à 93 ans, ce documentaire est à la fois un film sur la chanteuse aux deux carrières, séparées par une vingtaine d’années, et sur l’homosexuelle qui fût la première femme à se produire en pantalon dans son pays.

    Rolling Stone

    par Sophie Rosemont

    Chavela Vargas mérite d'être (re)connue et ce documentaire devrait y contribuer.

    Studio Ciné Live

    par Véronique Trouillet

    Le portrait passionnant d'un garçon manqué puis d'une lesbienne assumée, dans un Mexique homophobe et hypocrite.

    Transfuge

    par Nathalie Dassa

    (...) ce documentaire plutôt classique mais qui dénote toute la complexité de cette chanteuse et musicienne de ranchera, genre populaire traditionnellement pratiqué par des hommes.

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    Les deux réalisatrices communiquent leur admiration pour cette chanteuse qu’elles dépeignent en héroïne de la libération homosexuelle, même si elle ne revendiqua ce rôle que tardivement. Mais la liberté de Chavela Vargas est magnifique.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Voici

    par La Rédaction

    Ce film tente de percer le mystère de cette icône qui a tant fasciné Pedro Almodovar.

    Bande à part

    par Olivier Pélisson

    Classique sur sa forme, ce portrait documentaire sur l’icône mexicaine offre la vision en creux d’un monde ultracodé, où une femme s’est imposée sans chercher à plaire, et a fait avancer une société par son seul mode de vie. Un témoignage fort.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Assez ordinaire dans sa forme, ce documentaire est dynamisé par son sujet, par cette géniale pasionaria.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Le Journal du Dimanche

    par Alexis Campion

    Panégyrique et conventionnel dans sa forme, ce film retrace son parcours au gré d'extraits d'interviews et de témoignages de proches de ses vieux jours, dont Pedro Almodovar.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Les documentaristes américaines Catherine Gund et Daresha Kyi retracent méthodiquement ce parcours, donnant aux néophytes un aperçu étourdissant de l’univers mental et musical de Chavela Vargas.

    Première

    par Christophe Narbonne

    Ce documentaire, bourré d’archives et d’interviews rares, explique son importance auprès de la communauté LGBT mexicaine tout en s’attardant sur son alcoolisme qui entraîna chez cette femme de passion violence envers les autres et autodestruction.

    La critique complète est disponible sur le site Première
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top