Mon compte
    Pieces of a Woman
    Note moyenne
    3,8
    20 titres de presse
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Parisien
    • Positif
    • Première
    • 20 Minutes
    • Ecran Large
    • Elle
    • La Voix du Nord
    • Les Echos
    • Les Fiches du Cinéma
    • Ouest France
    • Télé 7 Jours
    • Télé Loisirs
    • Télérama
    • La Croix
    • Le Monde
    • Critikat.com
    • Les Inrockuptibles
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    20 critiques presse

    Le Figaro

    par Eric Neuhoff

    Kornel Mundruczo (White God) filme une agonie intime. On n’avait pas reçu une telle claque depuis Manchester by the Sea.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    Préparez-vous à une déflagration, de celles qui vous marquent au fer rouge profondément dans la chair.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Parisien

    par Yves Jaeglé

    On pourrait être chez Bergman, mais avec plus de suspense.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Positif

    par Yannick Lemarié

    Pieces of a Woman est la première réalisation outre-Atlantique de Kornél Mundruczó. La virtuosité de l’intime qu’y déploie le réalisateur hongrois [...] en fait un nouveau sommet de sa filmographie.

    Première

    par Guillaume Bonnet

    Tout était clair comme de l’eau de roche, incontestable, sans échappatoire, sans faux-semblant, sans coup de bluff. Juste un plan-séquence big bang, où l’univers s’est contracté et d’où tout un film – magnifique – a surgi.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Ne serait-ce que pour cette première scène, Pieces of a Woman vaut le détour.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Ecran Large

    par Simon Riaux

    Mundruczó revient au cinéma organique, charnel et brutal de ses débuts, rehaussé par la maestria technique acquise sur ses deux derniers films, pour chroniquer un deuil et son dépassement. Le résultat, abrasif, malmène le spectateur jusqu'à trouver un état de grâce impressionnant.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    Elle

    par Ophélie Daguin

    Mais ce superbe mélodrame, aussi saisissant soit-il, est également porteur d’un message d’espoir. La promesse d’une douleur apaisée lorsque le temps aura fait son œuvre, et de lendemains plus doux et sereins.

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    La Voix du Nord

    par Christophe Caron

    La plateforme frappe un grand coup avec la mise en ligne de ce drame évoquant la reconstruction d’une femme qui vient de perdre son bébé, à la naissance, lors d’un accouchement à domicile. Vanessa Kirby livre une prestation majeure.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Les Echos

    par La Rédaction

    « Pieces of a Woman » raconte ce contraste : la beauté ordinaire du mouvement de la Terre qui, invariablement, tourne autour du Soleil le temps d'une année ; la cruauté de la vie qui, parfois, ne dure pas plus d'un souffle. Enfin, comme tout grand mélodrame, « Pieces of a Woman » nous parle de l'espoir. On le sait bien, inéluctablement, l'hiver conduit vers un printemps.

    La critique complète est disponible sur le site Les Echos

    Les Fiches du Cinéma

    par Michaël Ghennam

    Au-delà de la mise en scène élégante de Mundruczó, ce sont [les acteurs] qui hissent "Pieces of a Woman" au-delà de son étiquette de “film de festival”.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Ouest France

    par Pierre Lunn

    Il fallait une interprète à la hauteur. Vanessa Kirby est de cette trempe. Prix mérité de la meilleure actrice à Venise, elle impressionne dans tous les plans.

    La critique complète est disponible sur le site Ouest France

    Télé 7 Jours

    par Isabelle Magnier

    Loin d'être pesant, le récit passe de l'ombre à la lumière, vers une possible résilience. Dans le rôle de Martha, Vanessa Kirby livre une performance formidable.

    Télé Loisirs

    par Thomas Colpaert

    Sur ce thème très délicat, le réalisateur hongrois Kornél Mundruczó signe un film fort, tout en nuances, porté par ses deux interprètes principaux, Vanessa Kirby et Shia LaBeouf, criants de vérité. 

    Télérama

    par Marie Sauvion

    À la fois puissante et intime, la performance de Vanessa Kirby lui a valu, à juste titre, le prix d’interprétation à la dernière Mostra de Venise.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    La Croix

    par Céline Rouden

    Sur un sujet aussi sensible, le réalisateur et sa scénariste font preuve de délicatesse (...) Hésitant sur la forme entre la crudité radicale d’un cinéma d’Europe de l’Est dont il est le produit et le maniérisme d’un certain cinéma indépendant américain, résilience à l’appui, Kornél Mundruczó semble parfois perdre son sujet en chemin.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    Sans trop d’esbroufe, le film atteint quelques pics émotionnels (...). Pieces of a Woman n’échappe toutefois pas à une certaine pesanteur symbolique, au poids du vouloir-dire, caractéristique du cinéma de Mundruczo.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Critikat.com

    par Josué Morel

    Tout en livrant son film le moins raté, Mundrunczó n'aura fait que déplacer le curseur de sa coutumière balourdise.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Les Inrockuptibles

    par Ludovic Béot

    Beaucoup de potentiel gaspillé par une mise en scène hésitant entre virtuosité mal placée et sursignifiance symbolique. "Pieces of a Woman" est, comme son titre l'indique [...] l'histoire d'une fragmentation. Mais le film offre surtout deux révélations. D'une part, le grand talent de son actrice (Vanessa Kirby, récompensée judicieusement à Venise), et, de l'autre, une caractéristique frappante de son réalisateur qui ne filme jamais une scène juste pour ce qu'elle est.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Cahiers du Cinéma

    par Fernando Ganzo

    L’ambition de Mundruczó se révèle un peu retorse, il s’agit de saboter son propre film en en maintenant la beauté en sous-main, en la tenant sous le boisseau, en l’écrasant sous le poids d’une des pires ennemies du cinéma: la métaphore (un pont en construction, une pomme…).

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top