Mon compte
    Cyril contre Goliath
    Note moyenne
    3,8
    98 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Cyril contre Goliath ?

    48 critiques spectateurs

    5
    32 critiques
    4
    11 critiques
    3
    3 critiques
    2
    1 critique
    1
    1 critique
    0
    0 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Guillaume
    Guillaume

    89 abonnés 1 541 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 28 janvier 2022
    Un documentaire à la fibre personnelle de son auteur bien marquée. L'histoire est étonnante, la cause presque absurde, mais les réflexions toujours empreintes d'une attendrissante émotion ; comme un prétexte pour une introspection sur ces choix de vie. Laissons-nous porter par cette poésie du coeur.
    Yves G.
    Yves G.

    1 278 abonnés 3 289 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 10 décembre 2020
    Pierre Cardin a décidé de privatiser le petit village de Lacoste dans le Lubéron. Il a commencé à financer gracieusement la restauration de son vieux château. Jusque là, rien à dire. Mais il a ensuite racheté une à une les maisons du bourg, le vidant lentement de ses habitants et de ses rares commerces.
    Face à ce Goliath sans morale se dresse Cyril Montana. Parisien, la cinquantaine, il a passé toute son enfance à Lacoste qui, dans les années 70-80, était peuplé par une communauté cosmopolite de hippies libertaires. Il refuse le sort de son village et, après avoir réfléchi à la meilleure façon d'agir, décide de mobiliser l'opinion publique. La réalisation d'un documentaire racontant sa lutte fait partie de son plan d'action. Après avoir accumulé les refus, il rassemble le financement de son documentaire sur une plate-forme de crowdfunding.

    "Cyril contre Goliath" tenait un sujet en or, manichéen à souhait, qui met face à face, comme dans les premiers documentaires de Michael Moore ou dans "Merci patron !" qui lança la carrière politique de François Ruffin, un ignoble capitaliste, suintant le mépris de classe, avec un valeureux prolétaire, armé de sa seule énergie et de son humour.

    Il suscite une réflexion très stimulante sur la mobilisation collective, un sujet à la mode aux temps de "Occupy Wall Street", de "Nuit debout" et des "Gilets jaunes" : comment mobiliser le corps social ? comment attaquer un ordre qu'on juge illégitime ? comment faire changer les choses ? en restant dans les limites de la légalité ? en violant la Loi ?

    Ce qui est le plus attachant est la modestie et l'auto-dérision dont Cyril Montana sait faire preuve. À la différence d'un Ruffin que la modestie n'étouffait pas, Montana se moque de tout et avant tout de lui-même. Organise-t-il une marche collective, façon Gandhi, de Paris à Lacoste, la caméra de Thomas Bornot le suit, solitaire, le sac à l'épaule, rincé comme un chien errant, sur les routes de France, accompagné seulement par son fils... qui l'abandonne en gare de Fontainebleau. Invite-t-il tous les habitants de Lacoste à une assemblée générale ? la caméra film encore une assemblée vide, réduite à quatre participants.

    "Cyril contre Goliath" est un documentaire attachant qui, à partir d'un cas d'école ubuesque - la privatisation d'un petit village provençal - nous fait réfléchir avec un Don Quichotte plein d'énergie à la mobilisation collective et à ses limites.
    Jump Fournier
    Jump Fournier

    1 critique Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 17 octobre 2020
    Très beau film documentaire sur le combat de Cyril Montana (réalisateur) qui entreprend une démarche personnelle et militante,afin de redonner aux habitants d'un petit village du Lubéron "Lacoste" l'envie de reconquérir leur lieu de vie devenu désert et sans vie, depuis qu'il à été spolié et complétement privatisé par un riche couturier bien connu, et Bravo encore à Cyril Montana et à Thomas Bornot, pour leur implication et leur présentation lors du débat avec les spectateurs, présents au Cinéma Louis Jouvet à Uzerche
    Claire J
    Claire J

    2 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 14 octobre 2020
    Bravo pour ce moment plein d'énergie et d'espoir contre un mal de notre époque. Un film réjouissant !
    Mjo Roche
    Mjo Roche

    1 critique Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 6 octobre 2020
    courageux et obstiné, contact humain intéressant et mettre le doigt sur ce genre d'agissement je dis bravo, ce film il fallait le faire. Bravo aussi de réveiller les consciences et si cela peut déboucher sur un projet de loi..
    Bien tourné, scénario qui tient la route.
    Azerty Spam
    Azerty Spam

    20 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 17 février 2021
    La démarche est sympathique et le film réussit bien ce qu'il vise : décrédibiliser un milliardaire cynique qui a décidé "de se payer" un vieux village de Provence. On sent que le film a été fait avec des bouts de ficelle, et c'est ça qui le rend sympathique.
    On se prend de compassion pour ce village, mais là ou ça ne marche plus c'est quand les auteurs essayent de faire passer l'équation "riche = méchant". Ça n'est pas parce que c'est vrai ici que c'est vrai partout. D'ailleurs, en Provence, nombre de villages bénéficient des largesses financières de mécènes discrets et respectueux. Cette simplification ne fonctionne pas bien et affaiblit le film : c'est dommage.
    Après m'être renseignée, j'ai aussi appris que certaines personnes qui témoignent dans le film "contre" Cardin, n'ont pas été les dernières à aller dans son sens pour se faire du fric. Tout ça est donc ambigu : Cardin arrive, dévaste tout, mais il y a des gens qui bossent pour lui, profitent de son argent et sont complices de ses basses œuvres...
    Les courtes séquences où Pierre Cardin s'exprime sur le village et ses habitants font froid dans le dos : collector !
    Au final, un film attachant, poétique et naïf.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    6 173 abonnés 7 231 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 1 octobre 2020
    Lacoste, un petit village médiéval du Vaucluse peuplé de 400 âmes, aurait pu rester dans le silence si un célèbre couturier n’était pas venu y troubler la paisible tranquillité du patelin.

    Pierre Cardin (98ans), est l’heureux propriétaire du Château de Lacoste, ayant autrefois appartenu au marquis de Sade. Après l’avoir entièrement restauré, il ne s’est pas arrêté en si bon chemin, il a racheté une après l’autre, près de 40 maisons et commerces du village (qu’il a pris soin de restaurer afin de… les inoccupés !). En effet, aucune des maisons rachetées ne sont habitées et il en est de même avec les commerces qui restent portes closes. Les vitrines servant uniquement à mettre en avant les collections personnelles de ce dernier. C’est donc un village qui se meurt petit à petit, à cause d’un seul homme, cupide et trop riche pour ne savoir quoi faire de tout son argent.

    Cyril contre Goliath (2020) narre l’histoire de Cyril Montana, un écrivain parisien ayant grandis durant toute son enfance à Lacoste. Il aime cette région et il chérit son village. Mais il se désole de le voir mourir ainsi, de voir son village péricliter de la sorte (les rues y sont désertes et il n’y a plus aucun commerce). Révolté, il va tenter (seul et sans réel pouvoir de dissuasion), de s’opposer au plan de prédation de Pierre Cardin. Essayant par tous les moyens, de prévenir la presse et d’avoir un entretien avec le couturier, Cyril Montana va enchaîner les déconvenues mais ne s’avouera pas pour autant vaincu.

    Avec une bonne dose d’autodérision et d’humour, Cyril Montana nous entraîne dans sa quête et dénonce haut et fort les ravages du consumérisme.

    Le hasard du calendrier a voulu qu’un autre documentaire sur le couturier sorte au cinéma deux semaines plus tard. Pierre Cardin (2020) de P. David Ebersole & Todd Hughes brosse dans le sens du poil la carrière du styliste. Deux documentaires diamétralement opposés.

    ► http://bit.ly/CinephileNostalGeek ★ http://twitter.com/B_Renger ◄
    Maxime S.
    Maxime S.

    3 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 1 octobre 2020
    Documentaire vivant. Au cinéma avec un masque et celui de Pierre Cardin qui tombe.
    On comprend la volonté des uns et des autres.
    C'est apporté avec légèreté.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 28 septembre 2020
    Un docu/reportage très agréable, dynamique où l'humour et surtout l'autodérision de Cyril Montana se fait une belle part. Pour un tel sujet elle est nécessaire et l'optimisme obligatoire. Comment faire autrement, sans moyen, sans appui pour faire face à un ogre comme Pierre Cardin ? La lubie de ce dernier est de s'approprier une part de patrimoine provençale et gommer à coup de millions une histoire, une culture et un mode de vie locale. La résistance est complexe, Cyril Montana nous prouve qu'elle n'est pas impossible. En souhaitant qu'elle ne soit pas vaine pour toutes ces "petites gens" dont la très grande majorité d'entre nous faisons partie, sous le regard hautain et méprisant des très riches et finalement des très "hors sol".
    Au delà du sujet principal ce film est l'occasion de se rappeler à travers l'introspection de Cyril Montana que "Le plus grand voyageur est celui qui a su faire une fois le tour de lui-même".
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 27 septembre 2020
    Pillage de notre patrimoine par les plus riches, Cyril se bat et se débat comme il peut pour sauver l'âme de son village aux mains d'un nouveau seigneur "Pierre Cardin" qui collectionne les maisons de Lacoste comme d'autres collectionnent les timbres. Il nous communique son énergie et sa conviction: Soyons vigilants, nos petits villages sont en péril...
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 25 septembre 2020
    Bof de grosse longueur , déçu , morceau de cardin pris hors contexte, ses facile . Allez voir plutôt house of cardin si vous voulez savoir qui est réellement pierre Cardin, beaucoup plus intéressant et beaucoup moins de longueurs
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 25 septembre 2020
    La célèbre citation "la propriété c'est le vol" est remise au goût, avec en arrière-plan la question de l’héritage sociale, artistique et familiale (sur trois générations).
    DENIS J.
    DENIS J.

    1 abonné 4 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 23 septembre 2020
    Très bon film qui montre l'absurdité qu'on les riches à vouloir tout posséder. L'autre point fort du film est l'engagement et la ténacité de Cyril pour défendre sa cause.
    a voir absolument.
    Mariepierresintes
    Mariepierresintes

    1 critique Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 21 septembre 2020
    On est entraîné dans ce combat dans une ambiance d’humour et de sincérité.
    Une porte s’ouvre pour beaucoup d’autres combats . Merci! spoiler:
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 21 septembre 2020
    Un film puissant. Drôle et triste à la fois, du peps du début à la fin, pas le temps de s’ennuyer, une belle histoire pour laquelle on espère une fin heureuse. Je conseille absolument.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top