Mon compte
    Une vie démente
    Note moyenne
    3,5
    17 titres de presse
    • Le Parisien
    • Positif
    • 20 Minutes
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Sud Ouest
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Bande à part
    • Cahiers du Cinéma
    • La Croix
    • Le Figaro
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Le Monde
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    17 critiques presse

    Le Parisien

    par La Rédaction

    Surtout, le film éblouit par la manière légère et joyeuse dont il envisage la démence à l’écran - du jamais-vu jusqu’ici - pour coller à la régression que vit son personnage principal.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Positif

    par Baptiste Roux

    Le soin apporté à l’écriture et à la caractérisation des personnages, les trouvailles hilarantes (les variations mélodiques autour de la publicité Carglass) ou l’intelligence de jeu des comédiens (mention spéciale à Jo Deseure dans son interprétation de Suzanne) ont valu à ce brillant premier film une flopée de prix dans moult festivals. À ne pas oublier.

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Si Une vie démente sonne si juste, c’est peut-être parce que les réalisateurs ont puisé dans leur propre biographie quand ils s’occupaient de la mère de Raphaël Balboni.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    Un récit inventif, émouvant et emmené par d'épatants comédiens.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Les Inrockuptibles

    par Ludovic Béot

    Une vie démente enchante par son jeu d’équilibriste extrêmement bien senti et toujours juste.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Sandra Onana

    Le parti pris de la respiration fantaisiste et de la drôlerie de ton (très belge) ne fonctionnerait pas sans des qualités d’écriture aussi agiles, proches de celle de la sitcom.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Un petit bijou tendre et farfelu.

    Télérama

    par La Rédaction

    Un sujet dramatique, traité avec un humour plein de grâce.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Laurent Cambon

    Une comédie sur la plongée en folie d’une mère où le rire se mêle habilement au tragique dans une mise en scène volontairement burlesque et aérienne.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Bande à part

    par Isabelle Danel

    Une fiction gonflée sur un sujet peu engageant.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Cahiers du Cinéma

    par Valentine Guégan

    La mise en scène, où dominent des plans fixes entrecoupés de jump cuts (un parti pris lié à la part d’improvisation accordée aux acteurs) frôle le systématisme, mais la fragmentation qu’elle imprime au récit, rompant avec la linéarité, saisit une intensité de l’instant.

    La Croix

    par Céline Rouden

    Une façon d’aborder la maladie davantage du côté de la vie que de la mort, et portée de bout en bout par la prestation incroyablement juste de l’actrice Jo Deseure.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Figaro

    par Etienne Sorin

    Un premier long-métrage inégal mais intéressant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    C’est sympathique, amusant, et, surtout, joué de façon incroyable par l’actrice Jo Deseure, dans le rôle de fofolle du troisième âge. Pas du grand cinéma, mais du cinéma qui a du cœur.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Marine Quinchon

    Le duo Ann Sirot/Raphaël Balboni confirme son style, original et spontané, avec ce premier long métrage sur un couple confronté à la maladie d’un proche. On se reconnait forcément un peu dans ce quatuor de personnages sympathiques et convaincants.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    On se demande néanmoins si la comédie sentimentale est le costume qui convient pour le sujet.

    Première

    par Thierry Chèze

    Le duo Sirot- Balboni prend ici le parti de refuser l’accablement souvent lié à ces situations, de distiller de l’humour dans les situations absurdes du quotidien. D’en rire autant qu’en pleurer. Ils signent un film sans fausse note, jamais larmoyant mais trop scolaire pour convaincre totalement.

    La critique complète est disponible sur le site Première
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top