Notez des films
Mon AlloCiné
    Stormy Weather
    Note moyenne
    3,4
    13 titres de presse
    • Aden
    • Fluctuat.net
    • L'Express
    • MCinéma.com
    • Positif
    • Première
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Studio Magazine
    • Télérama
    • Zurban
    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    13 critiques presse

    Aden

    par Philippe Piazzo

    Le bel édifice menace à tout moment de s'écrouler. Notamment sous les coups de la maladie - physique (dans Haut les coeurs !) ou mentale (comme ici) - que Sólveig Anspach filme non pas comme un " raté " de l'existence, mais comme une étape de l'aventure humaine.

    La critique complète est disponible sur le site Aden

    Fluctuat.net

    par Anne-Laure Bell

    De manière implacablement paisible, au détour d'un plan, d'une séquence ou d'un regard, Solveig Anspach dénonce, comme dans Haut les Coeurs ! (1999), un système hospitalier où celui qui a besoin d'aide peut être broyé par l'organisme qui devait le sauver.

    La critique complète est disponible sur le site Fluctuat.net

    L'Express

    par Christophe Carrière

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    MCinéma.com

    par Olivier Pélisson

    Solveig Anspach filme extrêmement bien les émotions rentrées, le feu sous la glace. Elle le prouve à nouveau avec Stormy Weather. (...) Derrière les douleurs physiques et psychiques des êtres, la réalisatrice met en lumière des visages et des corps avec beaucoup d'amour et d'attention, et jamais avec complaisance

    Positif

    par Matthieu Darras

    Ce qui est important, c'est la justesse du trait. Rendre compte des états vaporeux que traversent ses personnages (...) telle est l'ambition de Solveig Anspach. Le spectateur, frappé àq on tour d'une sensation indéfinissable, comme étranger à lui-même, sera certes dérouté. Cela signifiera aussi que la tentative de la réalisatrice aura réussi.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Première

    par Olivier de Bruyn

    Solveig Anspach, par la seule force de sa mise en scène, enregistre les cataclysmes intérieurs de ses héroïnes, les rapports de dépendance qui s'instaurent peu à peu.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Cahiers du Cinéma

    par Clélia Cohen

    Stormy Weather évite le poncif du choc des cultures (...) et la psychologie explicative (pourquoi Cora est-elle fascinée par Loa ? La seule réponse est le visage d'Elodie Bouchez, filmé à toute heure et sous toutes les lumières).

    Le Figaroscope

    par Françoise Maupin

    Sur les traces d'Ingmar Bergman, Solveig Anspach à qui l'on doit déjà le magnifique Haut les coeurs sait aussi montrer l'opacité des êtres, leur impossibilité de communiquer. Et l'Islande, pays dur et violent, fournit un superbe écrin à cette relation.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    On peut s'interroger sans fin sur les responsabilités respectives des ingrédients dans cet échec alchimique, il n'empêche que Stormy Weather, récit d'une frustration, est un peu trop en phase avec son sujet.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Studio Magazine

    par Thierry Cheze

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

    Télérama

    par Aurélien Ferenczi

    Dans ce film modeste et dépouillé, qui fait de l'allusion une force, Sólveig Anspach (remarquée pour son premier long métrage, Haut les coeurs) ne donne aucune réponse. Elle fuit les facilités : le lyrisme du lieu ­ un port de pêche battu par les vents ­, l'épanchement émotionnel, elle en use avec parcimonie.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Zurban

    par Claire Vassé

    Le seul reproche que l'on pourrait faire à ce film est de vouloir parfois mettre des mots sur cet indéfinissable, de ne pas assez faire confiance à l'esprit des lieux. Car loin de réduire l'île à un décor, Solveig Anspach en fait le révélateur de la fragilité humaine.

    La critique complète est disponible sur le site Zurban

    Les Inrockuptibles

    par Vincent Ostria

    Une fiction franco-islandaise construite en dépit du bon sens sur la notoriété d'Elodie Bouchez.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top