Mon compte
    La guigne de Malec
    note moyenne
    3,1
    17 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur La guigne de Malec ?

    4 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    1 critique
    3
    2 critiques
    2
    0 critique
    1
    1 critique
    0
    0 critique
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 3 022 abonnés Lire ses 5 881 critiques

    1,0
    Publiée le 14 novembre 2010
    C'est le 1er court-métrage burlesque de Buster Keaton qui me déçoit autant car aucun gag de La guigne de Malec ne m'a fait rire. Très faible, Buster se rattrape un peu à la fin avec le coup de l'ours et les bandits.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 484 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    3,0
    Publiée le 31 juillet 2010
    Pas le meilleur court métrage avec Buster Keaton, mais le tout se suit agréablement et l'ensemble s'avère bien rigolo grâce à la bonne prestation de Buster et à une mise en scène qui comporte quelques séquences bien sympathique - notamment les séquences avec le cheval qui sont particulièrement réussi . A découvrir donc pour les fans de l'acteur principal.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 297 abonnés Lire ses 2 734 critiques

    4,0
    Publiée le 27 octobre 2020
    " La guigne de Malec (Hard Luck)" est un format court muet et N&B, écrit et mis en scène par Buster Keaton et Edward F. Cline en 1921. Cette Comédie plutôt dramatique nous propose un scénario solide, une bonne histoire, des séquences amusantes et ingénieuses (la pèche à la ligne et la chasse à courre valent le détour). Légende du 7è art, appelé aussi "l'homme qui ne rit jamais", l'excellent comédien qu'est Buster Keaton se révèle très émouvant dans ce rôle de Malec, un type affamé, fauché, et touchant à sa fin.
    Chaîne 42
    Chaîne 42

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 2 106 critiques

    3,5
    Publiée le 23 mars 2020
    Le début est un peu déroutant, le thème de la malchance, le titre anglais est Hard luck, semble coller à Buster. Comme une propension au malheur associé au burlesque qui veut dire davantage inattendu et excessif que comique. Ce qui va à son personnage ce n'est pas l'excès dans la réaction violente mais l'excès dans la fuite et le désespoir face à l'adversité qui s'acharne. Mais ensuite on revient dans moins de sinistre et Buster au contraire va se montrer téméraire, courageux et au final pas si malchanceux que cela.
    Back to Top